Les bienfaits du yoga

Le yoga est une pratique basée sur la gymnastique douce et la respiration. Il éveille l’esprit du pratiquant en l’amenant dans ses dimensions énergétique, mentale, physique et émotionnelle. Ce qui  développe chez le pratiquant aussi bien des attitudes de bienveillance que de canalisation de ses émotions. Découvrez dans ce dossier les principes et fondements du yoga puis les avantages de sa pratique sur la santé.

Les principes et fondements du yoga

La pratique du yoga consiste à rechercher un bien-être physique et mental en unissant l’âme et l’esprit dans un état donné. À travers son application, vous apprenez une nouvelle façon de respirer, de vous connaître afin de vous surpasser. En effet, le yogi, à travers l’harmonisation de son corps et de son esprit, active son bien-être mental et physique.

Cette nouvelle manière de vivre à un avantage pendant le stage jeûne et yoga sur l’alignement des chakras.Notons quecet art est un voyage interne qui conduit à l’auto-guérison. Il permet d’équilibrer les strates de notre ère. Ceci à travers les fondamentaux qui le constituent.

Pendant les asanas qui définissent les exercices physiques, le yogi fait une exploration du corps dans des postures à la recherche du soi supérieur. Ces postures, au nombre de deux, concourent au bien-être physique et mental. Outre ces bienfaits, le yoga favorise la conquête du corps, du mental et l’âme dans une souplesse totale.

Par la suite, le pranayama, dans sa pratique, permet de contrôler la respiration. Pour ce dernier, trois cas sont identifiés. On peut nommer :

  • puraka (inspiration),
  • prasvasa (expiration),
  • kumbhaka (retenir sa respiration),

Cet ensemble aboutit à une maîtrise de soi sur le plan spirituel et mental.

Un autre de ses fondements est le savasana qui permet au corps et à l’esprit d’être détendu. Ainsi, la relaxation qui en résulte fluidifie le corps et l’esprit. De plus, une alimentation saine essentiellement bio apporte des substances utiles au corps. Elle permet de satisfaire les besoins du corps et de l’âme et non ceux physiologiques. Par ailleurs, la dhyana et vedanta définissent la méditation et la pensée positive. Elles réduisent le mental au silence, favorisent la maîtrise de soi puis la gestion des émotions. De là, s’installe la raison par le maintien de l’esprit dans un état d’éveil.

Avantages de la pratique du yoga

Dans sa pratique quotidienne, le yoga confère une bonne attitude de vie en société. Il apporte la santé et préserve contre d’éventuelles maladies liées à vos activités ou votre alimentation.

Sur le corps physique

Pendant les exercices de yoga, le corps de l’homme se trouve détendu. Ce qui permet d’éviter ou d’être soulagé contre la constipation sévère. De plus, le sang se fluidifie et la circulation sanguine et lymphatique s’améliore. Le yoga protège aussi contre le surpoids et les maux liés à l’estomac.

Outre cela, les sécrétions hormonales sont régulées pour des métabolismes dynamiques et un meilleur équilibre biochimique au sein de l’organisme. Les poumons sont purifiés puis les nerfs et le cerveau sont apaisés pour des réactions de transmissions optimales de messages. Le yoga protège contre le diabète, le vieillissement précoce des cellules et les cancers du côlon et des seins.

Sur le plan énergétique

Garantissant un état d’esprit calme, le yoga entraîne la concentration pour l’épanouissement physique. Il s’ensuit une bonne gestion de la respiration et sa prise en main permet la gestion du stress et évite les angoisses.

Ce qui protège contre la tension, les maladies cardiovasculaires et le déséquilibre émotionnel. Notons une  purification des canaux énergétiques appelés bandhas. La circulation de l’énergie partant de ces canaux ouvre les sept chakras qui sont des nœuds énergétiques.

La libre circulation de l’énergie de ces chakras vers les différents organes renforce l’immunité.

Sur le mental

Outre la souplesse et la respiration consciente, asanas et pranayamas apportent un équilibre psychologique. Le yoga nous ramène à un état de conscience en préservant la flexibilité de l’esprit et sa stabilité.

Ce qui permet de contrôler ses émotions, reconnaître ses sensations et observer ses pensées. Dans un pareil état, le yogi se trouve dans un bien-être que rien ne trouble avec une stabilité intérieure.

Dans le cas des dépressifs, la pratique du yoga aiderait à retrouver le moral. Il a donc un effet antidépresseur sur les pratiquants. Il favorise la réduction de l’anxiété en agissant sur des niveaux clés du cerveau.

En effet, agissant sur les cellules du système immunitaire, il permettrait à l’organisme d’assurer une autodéfense.

Jeûne et yoga

Dans ces fondamentaux, la méditation occupe une place de choix dans le yoga. Les séances qui associent le jeûne et le yoga constituent des périodes de rééducation pendant lesquelles on  élimine les toxines et les toxiques.

Précisons que, cela prend soin des organes vitaux qui interviennent dans le maintien de leur équilibre physique et mental. Ce qui  implique une nouvelle habitude alimentaire. La plupart des aliments sont des fruits, des tisanes et des légumes. Il est aussi possible d’opter pour le jeûne hydrique.

En définitive, le yoga est bénéfique pour tout pratiquant. Il permet la maîtrise physiologique, physique et mentale et met notre esprit en éveil contre les toxines et les toxiques. Les pratiquants renforcent aussi leur système immunitaire, ce qui les protègent contre des maladies. Pratiquer du yoga, c’est prendre le chemin vers l’équilibre, de la joie de vivre avec une confiance en soi.

Comment choisir le meilleur produit conçu pour votre peau?

Avez-vous de la difficulté à déterminer quels produits cosmétiques sont les meilleurs pour vous? C’est totalement normal ! Surtout face aux différents types de produits cosmétiques disponibles dans le marché. Dans cet article, on vous aidera à bien choisir ceux qui vous conviennent. Continuez à lire!

Déterminez votre type de peau

Si vous ne savez pas quel type de peau vous avez, il sera difficile de trouver les bons produits. Il existe quatre principaux types de peau : normale, sèche, grasse et mixte. Pour comprendre votre type de peau, lavez votre visage avec un nettoyant doux et attendez environ une heure. Ensuite, appuyez doucement sur le front, le nez, les joues et le menton. Si le tissu se détache avec de l’huile, vous avez la peau grasse. Votre peau est sèche si elle ne contient pas d’huile. Si votre peau est grasse dans certaines régions, mais pas dans d’autres (p. ex., votre front est gras, mais vos joues sont sèches), vous avez une peau mixte. Et enfin, si aucune de ces descriptions ne ressemble à ce que vous vivez, vous avez probablement une peau normale. Une fois que vous connaissez votre type de peau, vous pouvez commencer à chercher des produits spécialement conçus pour elle.

Décidez du type de produits dont vous avez besoin

Maintenant que vous connaissez votre type de peau, il est temps de savoir quels produits vous avez besoin. La routine de base de soins de la peau devrait inclure un nettoyant, toner, hydratant et écran solaire. Si vous voulez des produits supplémentaires comme des sérums ou des masques, c’est à vous de décider. Assurez-vous de ne pas en faire trop – trop de produits peuvent finir par causer plus de tort que de bien. Lorsque vous choisissez un nettoyant, un toner ou un hydratant, recherchez-en un conçu pour votre type de peau.

Lisez bien les étiquettes

Une fois que vous avez réduit vos options, il est temps de commencer à lire les étiquettes. Vous voudrez d’abord chercher la date d’expiration du produit. Ceci est particulièrement important pour les produits contenant des ingrédients actifs comme le rétinol ou la vitamine C . Et enfin, n’ayez pas peur de poser des questions ! Si vous n’êtes pas sûr de ce que fait un ingrédient particulier, demandez à un vendeur ou consultez-le en ligne, on vous conseille par cette occasion de se rendre au site web https://www.campuspara.tn/. En prenant le temps de lire les étiquettes, vous pouvez vous assurer que vous obtenez le meilleur produit possible pour votre peau.

Demandez des recommandations

Si vous êtes toujours débordé, n’hésitez pas à demander de l’aide. Parlez à vos amis ou aux membres de votre famille ayant des types de peau similaires et voyez quels produits ils utilisent. Vous pouvez également demander des recommandations à un vendeur de votre magasin de beauté local. Et si vous ne savez pas par où commencer, envisagez de prendre rendez-vous avec un dermatologue ou un esthéticien. Ils peuvent vous aider à déterminer quels produits seraient les meilleurs pour votre type de peau et vous donner des conseils personnalisés sur la façon de prendre soin de votre peau. Dans ce sens, le magasin paramédical campus para vous offre une variété de produit de soin pour la peau d’une qualité irréprochable. Veuillez-le consultez en ligne !

Les avantages d’une auxiliaire de vie

En raison de leur manque d’autonomie, les personnes âgées ou à mobilité réduite peuvent avoir des difficultés à entretenir leur logement. En général, elles sont incapables d’effectuer les tâches ménagères ou de s’adonner à d’autres activités domestiques.

Heureusement, il est désormais possible d’engager une auxiliaire de vie qui peut se charger de ces tâches courantes. Découvrez tout ce qu’il faut savoir sur les auxiliaires de vie pour mieux comprendre leur rôle.

En quoi consiste le travail d’une auxiliaire de vie ?

Une auxiliaire de vie est une personne formée qui fournit des services à d’autres personnes qui sont dépendantes d’elle. À ce titre, elle joue un rôle crucial dans la vie quotidienne des personnes âgées ou handicapées.

Grâce à l’aide quotidienne fournie par ce professionnel, les personnes qui ont perdu la capacité de s’occuper d’elles-mêmes sont en mesure de vivre dans leur propre maison et de rester en contact avec leur famille.

En substance, l’aide à la personne apporte du confort à la maison, tout en aidant la personne dépendante à gagner en indépendance.

En effet, les auxiliaires de vie sont qualifiées pour accomplir un certain nombre de tâches spécifiques. Par exemple, elles peuvent aider le client à se déplacer, à se laver (hygiène de base), à manger, à se lever ou à se coucher dans le cadre des activités de la vie quotidienne.

En outre, l’aide quotidienne à des tâches telles que les courses, la préparation des repas et l’entretien logement des personnes dépendantes, malades ou handicapées fait partie de ces différentes activités.

De même, l’auxiliaire de vie sociale participe à des événements sociaux. Elle encourage le bénéficiaire dans ses interactions sociales et le rejoint dans ses  activités ludiques.

Les différentes tâches que peut effectuer l’auxiliaire de vie

La principale responsabilité de l’auxiliaire de vie est d’apporter une aide quotidienne aux personnes âgées, dépendantes ou handicapées et d’assurer leur maintien à domicile.

Elle joue un rôle social important dans la vie de la personne aidée, en lui apportant un soutien physique et moral ainsi que divers types d’aide à la personne. Sa présence favorise le droit à l’autonomie de la personne aidée.

En réalité, ce professionnel fait bien plus pour la personne dépendante qu’une simple aide aux tâches ménagères. À la limite, il s’occupe de tout pour elle. Dans l’exercice de ses fonctions, l’aidant prend en compte  la situation familiale, environnementale et personnelle de la personne assistée.

Voici les principales tâches de l’auxiliaire de vie en fonction de la condition physique de la personne appuyée :

  • Maintenir ou restaurer l’autonomie de la personne ;
  • Assurer le confort, l’hygiène et la propreté du client.

En plus de ces paramètres, l’auxiliaire de vie apporte un soutien individualisé dans les gestes élémentaires de la vie quotidienne. Elle peut :

  • Aider au transport, aux courses et aux tâches ménagères ;
  • Aider aux repas, à la toilette, au lever et au coucher, à l’habillage et au déshabillage si nécessaire ;
  • Participer à tous les soins mineurs possibles.

Il est important de souligner que l’auxiliaire de vie ne peut pas faire office de personnel infirmier. En d’autres termes, ce professionnel n’est pas qualifié pour exercer les fonctions d’un infirmier, d’un aide-soignant ou même d’un autre organisme paramédical.

En cas de besoin, il peut déterminer si une assistance médicale est nécessaire et se mettre en relation avec les experts qu’il faut.

Par conséquent, l’auxiliaire de vie doit être capable de reconnaître les problèmes potentiels, afin de contacter les professionnels médicaux appropriés. L’aidant doit également être capable de suivre les progrès du patient et l’évolution de son état de santé après ses visites.

Un véritable soutien pour les personnes âgées

Dans le cadre de ses fonctions, l’auxiliaire de vie est également amené à s’assurer que les personnes qu’elle assiste ne s’ennuient pas. Pour ce faire, elle les accompagne dans leurs activités quotidiennes et sociales.

En d’autres termes, elle participe aux sorties de son client ou de sa cliente, comme les promenades ou les rendez-vous chez le médecin.

Ses attributs lui permettent également de participer aux activités de loisirs de la personne dépendante comme la lecture, la collecte du courrier, la couture, etc. En outre, elle peut assister celle-ci dans certaines tâches administratives, en fonction de ses capacités.

Qu’est-ce que l’auxiliaire de vie ne peut pas faire ?

L’auxiliaire de vie n’a pas le droit d’utiliser le mode de paiement du bénéficiaire. Aussi, elle ne peut pas signer de documents.

Si elle entre en contact avec de l’argent dans le cadre de son travail, (par exemple, pour faire des courses), elle doit impérativement en conserver une trace comme preuve.

De même, une auxiliaire de vie  ne dispose pas des autorisations nécessaires pour effectuer d’actes financiers. Par conséquent, elle ne peut faire la tenue de comptes ou l’encaissement de chèques. Elle ne doit pas non plus être autorisée à signer un bail, un contrat ou un acte de vente au nom du bénéficiaire.

En dehors de cela, il n’est pas permis à l’auxiliaire de vie d’administrer un quelconque traitement médical à une personne dépendante ou handicapée dont elle a la charge.

La seule exception tolérée, c’est lorsque le  patient à une trachéotomie et qu’une intervention est nécessaire pour effectuer des aspirations endo-trachéales. Les autres actes médicaux devront être effectués par des infirmiers, des médecins ou des aides-soignants.

Les limites de l’intervention de l’auxiliaire de vie en matière d’intimité

En ce qui concerne l’entretien logement, l’auxiliaire de vie n’est pas formée pour effectuer de travaux difficiles tels que la pose de fenêtres, d’armoires ou de murs.

Elle ne peut pas déplacer de gros meubles (comme une cuisinière, une machine à laver ou un canapé) ou monter sur des échelles.

De même, l’aidant n’a pas à s’occuper de l’extérieur de la maison, comme le jardinage ou les courses importantes (plus de 5 kg) qui ne peuvent pas être faites à pied.

Pour ce qui est de l’hygiène, il n’est pas de son ressort d’appliquer des crèmes sur ordonnance. L’auxiliaire de vie ne peut non plus raser les parties intimes, faire des pédicures ou des manucures, etc.

Il est essentiel de garder à l’esprit que, même s’ils partagent la même maison, l’auxiliaire de vie n’a pas le devoir de répondre aux demandes d’une autre personne que le bénéficiaire. Elle ne peut donc faire le nettoyage, la lessive, les courses pour aucun autre individu.

Aussi, ses prérogatives ne concernent pas l’entretien des animaux domestiques du bénéficiaire. En effet, cela est interdit par la loi. Cependant, certains experts peuvent s’occuper des enfants ou du jardinage.

Il est essentiel de se renseigner au préalable auprès de l’agence ou de l’organisme auquel vous comptez faire appel.

L’auxiliaire de vie est un professionnel aux multiples qualités

L’intervention d’une auxiliaire de vie permet de libérer du temps pour les proches de la personne dépendante. Ainsi, si l’aidant est par exemple le fils de la personne âgée, il pourra se concentrer sur ses professions et laisser son père en perte d’autonomie entre des mains compétentes.

D’autre part, de nombreuses connaissances et compétences spécialisées sont nécessaires pour travailler en tant qu’aidant.

La personne qui travaille dans ce domaine a une excellente capacité d’écoute et sait établir une totale confidentialité avec la personne aidée. Elle est sympathique et possède de bonnes dispositions cognitives.

De plus, l’assistante de vie peut aider dans n’importe quelle situation grâce à la formation qu’elle a reçue. Elle sait garder son sang-froid, quelles que soient les demandes de la personne assistée, afin de répondre efficacement aux défis qu’elle rencontre.

Si vous souhaitez engager une auxiliaire de vie à Toulouse, vous pouvez vous adresser à des associations, une agence privée ou des centres locaux d’action sociale.

Le recours à un prestataire de services, dans une agence ou à un service mandataire qui vous aidera à choisir le meilleur aidant pour votre proche sont vos meilleures options.

Quelques allocations possibles pour payer les services de l’auxiliaire à domicile

Des subventions peuvent être utilisées pour financer le maintien à domicile des personnes en perte d’autonomie.

La principale prestation financière accordée aux personnes âgées qui souhaitent bénéficier d’un maintien à domicile s’appelle l’APA, ou allocation personnalisée d’autonomie.

Le conseil départemental propose cette aide aux personnes de plus de 60 ans qui présentent un niveau de dépendance élevé.

Les caisses de retraite peuvent également apporter un soutien financier aux personnes dépendantes afin qu’elles puissent payer les services d’une assistante de vie.

Il faut noter que la personne aidée ne pourra pas bénéficier de l’aide de la caisse de retraite si elle est également éligible à l’APA. Dans tous les cas, il est conseillé de demander conseil à des groupes spécialisés dans la recherche d’un assistant de vie avant de faire un choix.

La différence entre une auxiliaire de vie et une aide à domicile

Il est important de préciser que les fonctions de l’auxiliaire de vie sont différentes de celles de l’aide à domicile. Contrairement aux aides à domicile, les auxiliaires de vie ont reçu une formation spécifique à leur métier et disposent d’un diplôme d’État attestant de leur compétence.

La prise en charge d’une personne âgée par une auxiliaire de vie est donc plus complète et plus efficace que celle d’un professionnel de l’aide à domicile.

Ensuite, le travail de l’auxiliaire de vie ne consiste pas essentiellement à s’occuper de la maison du client. Il peut toutefois lui être demandé de nettoyer la maison. Quant à l’aide à domicile, ses tâches sont principalement de nature domestique.

Cependant, ces deux professions exigent les mêmes qualités et le même niveau d’aide. Elles nécessitent une relation de confiance avec la personne qui demande de l’aide et du soutien. Un type de relation qui se développe par une écoute attentive et de la patience.

En résumé, les rôles de l’aide à domicile et de l’auxiliaire de vie sont extrêmement similaires. La plus grande différence est que l’auxiliaire de vie à une formation beaucoup plus complète contrairement à l’aide à domicile.

Découvrez les infos utiles sur la fédération française de cardiologie de Rhône-Alpes

Les maladies cardiovasculaires sont à l’origine de nombreux décès en France et dans le monde. Ce constat dramatique en termes de santé publique ne peut laisser insensible, d’autant plus quand on sait que des actions ciblées et une prise de conscience collective pourrait éviter bien des drames. Certaines associations comme la Fédération Française de Cardiologie mettent en place tout au long de l’année des initiatives pour remédier à ce problème. Qui est-elle ? Que préconise-t-elle ?

Qui est la Fédération Française de Cardiologie Val de Rhône ?

La fédération française de cardiologie du Rhône-alpes (fedecardio) est l’une des 26 associations régionales de la Fédération Française de Cardiologie. Elle compte 5 départements (01-07-26-42-69). Sa mission consiste à entreprendre différentes actions de prévention et de formation qui visent à informer la population sur les risques liés aux maladies cardiovasculaires. Pour sensibiliser la population, l’association intervient auprès des écoles, des entreprises, des mairies, des acteurs du sport, des hôpitaux, etc. Elle diffuse pas moins de 3 millions d brochures gratuitement. Elle organise également des évènements tout au long de l’année comme le parcours du coeur ou la semaine du cœur. Les 4 missions principales, qu’elle s’est fixée, sont :

  1. Informer.
  2. Promouvoir les gestes qui sauvent.
  3. Accompagner les patients.
  4. Financer la recherche.

Quels sont les bons gestes à adopter préconisés par la Fédération Française de Cardiologie ?

Pour rappel, la federation cardiologie est une association très sérieuse et très compétente qui souhaite réduire les accidents et les décès liés aux maladies cardiovasculaires. On estime qu’en France 140 000 personnes décèdent chaque année de cette maladie et que près de 15 millions de personnes sont traitées pour le diabète et/ou les maladies cardiovasculaires. C’est une maladie qui touche de plus en plus de personnes du fait du vieillissement de la population. C’est pourquoi, la Fédération Française de Cardiologie préconise d’adopter des gestes de vie qui permettent de réduire les risques d’accidents :

  • Pratiquer une activité physique régulière

L’une des préconisations de base est d’exercer une activité physique quotidienne. Savez-vous que 30 minutes de marche par jour sont suffisantes ? Pour mettre en place ce rituel, quelques petites astuces sont à retenir. Si vous le pouvez, rendez-vous à votre travail à pied, descendez à l’arrêt de bus ou de métro qui précède votre destination et finissez à pied, aller chercher vos enfants à pied à l’école plutôt qu’en voiture, montez les escaliers au lieu de prendre l’ascenseur, etc. Vous pouvez vous mettre au sport en faisant du vélo (pour aller au travail pourquoi pas) ou de la natation.

  • Avoir une alimentation équilibrée

On sait que pour avoir une bonne santé, il est important de manger une nourriture équilibrée. Il est recommandé de ne pas manger trop salé ou trop sucré et d’éviter les aliments gras et/ou transformés. Les fruits et légumes, ainsi que le poisson, doivent être intégrés à de nombreux repas.

  • Adopter un mode de vie sain

Des études prouvent que le stress est un facteur déclenchant. Aussi est-il utile de savoir se relaxer et faire preuve d’une prise de recul en certaines circonstances. Il est nécessaire d’avoir une bonne hygiène de vie en respectant un cycle de sommeil régulier et en évitant de consommer des produits tels que l’alcool ou le tabac.

4 avantages de la marche nordique sur le corps humain

S’adonner à la marche nordique est l’une des options les plus populaires du moment. En effet, que ce soit en Europe ou ailleurs, cette activité ne cesse de gagner du terrain. Mais si autant de personnes s’y intéressent, c’est bien parce que sa pratique possède de nombreux atouts. Dans cet article, nous vous invitons à faire la découverte de 4 avantages de la pratique de la marche nordique.

Se libérer mentalement avec la marche nordique

L’un des plus grands avantages de la pratique de la marche nordique a trait à l’esprit humain. En réalité, il est question d’un exercice que beaucoup trouvent très facile, mais qui comporte d’énormes avantages. Il s’agit de marcher normalement, mais avec certains accessoires et une certaine vitesse. Voilà ce qui différencie ce sport de beaucoup d’autres. En pratiquant une telle activité, vous avez la possibilité de vous refaire une bonne santé mentale. Elle est le plus souvent pratiquée en nature, ce qui la rapproche un peu de la randonnée. Cette communion avec la nature fera un grand bien à votre esprit et à votre moral. Mais, ce n’est pas le seul avantage qu’il possède.

Améliorer votre rythme cardiaque

Si vous voulez améliorer votre rythme cardiaque, alors la marche nordique est une excellente idée. En fait, il s’agit de l’un des plus grands sports capables de vous offrir une excellente santé cardiaque. Pour une personne qui a de telles difficultés, cet exercice a de quoi lui apporter un bien fou. Dans certains pays, notamment européens, ce sport a pris la place de nombreuses autres pratiques sportives. D’ailleurs, une grande partie de la population européenne suit une formation marche nordique. C’est bien parce que les problèmes liés au cœur sont récurrents et il fallait y apporter une solution, moins habituelle.

Brûler de la graisse avec la marche nordique

Vous avez des problèmes de surpoids que vous souhaitez résoudre ? Si oui, alors la marche nordique serait bien une excellente idée. Il ne fait aucun doute qu’une grande partie de la population mondiale souffre d’un excès de poids. En fait, il s’agit d’un mal qui est notamment dû à la mauvaise habitude alimentaire. Seulement, il existe désormais une solution adéquate à cette maladie. Vous n’avez pas forcément besoin d’aller à l’hôpital. En pratiquant régulièrement la marche nordique, vous verrez un grand changement. Vous brûlerez une grande partie des graisses en trop de votre corps. En peu de temps, vous perdrez considérablement du poids. Bien évidemment, il faudra adopter un régime alimentaire plus équilibré pour maintenir votre forme.

Fortifier les os du corps

Avez-vous des problèmes de fragilité de vos os ? Si oui, alors il y a de quoi s’intéresser à la marche nordique. Pas besoin forcément de se rendre à l’hôpital pour trouver une solution de choix à un tel problème. En fait, vos os ont besoin d’une certaine quantité de vibration pour être en forme. En conséquence, l’usage de bâtons dans la marche nordique fait vibrer vos os, sans entraîner une agression articulaire.  La fréquence de cette pratique a bien de quoi fortifier les muscles et os de votre corps.

Il y a donc de nombreux avantages à pratiquer ce sport. Une formation dans ce domaine serait d’ailleurs une excellente idée pour vous offrir d’autres opportunités professionnelles.

Comment soulager les douleurs musculaires après une séance de sport

Généralement  dues à un effort physique intense, les douleurs musculaires apparaissent souvent 24 heures après la séance de sport. Pourtant, elle peut toucher tant les néophytes que les sportifs aguerris. Toutefois, il ne faut pas la confondre avec la crampe musculaire qui arrive subitement à cause d’un manque d’hydratation. Alors, comment soulager les douleurs musculaires naturellement ? Découvrons cela dans ce qui suit.

Pourquoi les courbatures apparaissent après un effort intense ?

Si la pratique d’une activité sportive est bénéfique pour notre santé physique et mentale, adopter les bons réflexes après une séance reste tout autant essentiel. Gardez à l’esprit qu’il n’y a rien d’anormal à souffrir de courbatures après un entraînement inhabituel ou trop intense. Si vos muscles deviennent source de douleurs, il s’agit en réalité d’un signal sain. Ces micro-déchirures indiquent donc que la zone que vous avez travaillée se renforce.

Afin d’éviter la sensation de douleur et de soulager la zone en question, il est important de suivre certains gestes naturels.

Le massage pour améliorer la circulation sanguine

Pour une meilleure efficacité des massages, il faut bien l’accompagner de produits à effet immédiat. Pour cela, Massimol est une pommade anti douleur musculaire qui vous permet de soulager immédiatement la zone courbaturée. À l’aide des huiles essentielles, cette pommade miraculeuse est fortement conseillée par plusieurs médecins et kinésithérapeutes. Elle contient, à cet effet, l’huile essentielle de la menthe poivrée, l’huile essentielle de lavande et l’huile essentielle d’eucalyptus. Ainsi, n’hésitez pas à ajouter quelques gouttes d’eau pour maximiser le temps de massage et profiter d’une agréable sensation de fraîcheur. Toutefois, Massimol est interdite aux femmes enceintes et aux enfants de moins de 3 ans.

La cryothérapie, la thérapie par le froid

La cryothérapie est un moyen très recommandé pour les sportives. Cette technique se base essentiellement sur le fait de soumettre son corps à une température à -160 degrés. Il s’agit, en fait, d’un excellent moyen de récupération après une séance de sport. Elle est aussi conseillée pour soigner certaines blessures comme les entorses. Néanmoins, cette nouvelle pratique est fortement déconseillée pendant la grossesse et pour les personnes souffrant d’hypertension ou de maladies psychiatriques. Aussi, elle est interdite aux moins de 18 ans.

Les étirements doux et progressifs

Avant et après un effort physique, il est indispensable de faire des étirements doux pour préparer et soulager les muscles. Bien qu’elles soient essentielles, plusieurs sportives le négligent encore. Sans forcer et en respirant profondément, optez pour des étirements doux et progressifs. Maintenez la position environ 30 secondes et répétez-le 3 fois. Autre point très important, il ne faut surtout pas chercher la douleur en s’étirant. En fait, cela rallongera le processus de guérison.

L’hydratation et l’alimentation équilibrée

L’un des conseils majeurs pour lutter contre les douleurs musculaires est de boire suffisamment d’eau. Pour cela, il ne faut pas hésiter à bien s’hydrater avant, pendant et après un effort physique. Alors, en fonction de votre poids et des conditions extérieures, vous devez boire en moyenne de 1,5 à 2 litres d’eau par jour. Cependant, il est inutile de sur-hydrater. Cela n’a aucun intérêt et peut même devenir dangereux. De plus, l’alimentation riche en aliments sains, naturels et variés est très recommandée. Durant cette période, misez sur les aliments riches en électrolytes tels que le sodium, le calcium, le potassium et le magnésium.

Pour conclure

Rassurez-vous, souffrir de courbature après un effort physique est très courant. Toutefois, il ne faut pas hésiter à consulter un médecin si la douleur persiste au-delà de trois jours. C’est aussi le cas si vous remarquez des signes d’infection comme le gonflement ou la rougeur. Dans cette situation, mieux vaut consulter un médecin. Enfin, la récupération active peut vous aider énormément pour soulager les courbatures. Une simple marche rapide ou du vélo sont très bénéfiques pour assouplir les muscles courbaturés.

Comment prendre soin de ses cheveux en été?

C’est déjà l’été, le bon moment pour profiter du beau temps. Comme il fait chaud, chacun aime se baigner à la mer ou à la piscine. Cependant, entre les rayons ultraviolets, le sable, le sel de mer, ou le chlore de la piscine, votre chevelure est soumise à de multiples agressions. Or, cela peut la fragiliser et la rend terne avec une texture de la paille. Pour éviter une telle situation, il est indispensable de prendre soin de vos cheveux pendant l’été. Mais comment ?

Préparer ses cheveux au soleil

Le soleil est utile pour votre cuir chevelu en y exposant de manière raisonnable. En effet, il lui donne des reflets et a tendance à l’éclaircir par le biais de la vitamine D. Cependant, il devient néfaste à forte dose et surtout si vous ne protégez pas vos cheveux. D’où la nécessité de les préparer au soleil. Comme c’est encore le début de l’été, vous pouvez prendre soin non seulement de vos cheveux, mais aussi de votre corps entier pour mieux vivre cette saison. Concernant particulièrement votre chevelure, il est important de la préparer avant de vous exposer au soleil.

Dans ce cas, pour limiter les dégâts, pensez à bien hydrater vos cheveux quelques jours ou même une semaine avant l’exposition au soleil. Pour cela, utilisez un shampoing hydratant accompagné d’un autre produit de soin tel que le masque. Mais l’hydratation passe également par le corps. Vous devez boire suffisamment d’eau pendant la journée. Si vous portez des extensions capillaires comme les extensions à clip, enlevez-les avant de vous baigner ou vous exposer au soleil. D’ailleurs, les rajouts capillaires sont faciles à poser et à enlever.

Protéger ses cheveux du soleil, du sel et du chlore

Même si vous avez bien préparé vos cheveux au soleil, ils ont encore besoin d’une meilleure protection. Dans ce cas, avant chaque exposition au soleil ou chaque baignade en mer ou en piscine, prenez quelques précautions. Pour cela, avant la baignade, pensez à mouiller vos cheveux sous la douche. Un tel geste vous permet de les hydrater et de limiter l’absorption du chlore ou du sel marin. Puis, protégez-les avec un bonnet de bain si possible en silicone.

En outre, sur la plage ou lors d’une promenade, ayez l’habitude de porter un chapeau ou une casquette pour protéger vos cheveux. Mais si vous ne voulez pas porter un chapeau, vaporisez alors votre tête d’un spray protecteur anti-UV. Si vous venez de faire une coloration, évitez à tout prix de vous exposer au soleil pour ne pas agresser votre chevelure.

Rincer, laver et bien sécher ses cheveux après chaque baignade

Comme il est déjà dit ci-haut, le sel marin et le chlore abîment les cheveux. Dans ce cas, après chaque baignade, rincez-les soigneusement à l’eau claire pour éliminer les résidus. Utilisez une eau douce, puis lavez-les avec un shampoing hydratant. N’oubliez pas d’y appliquer un après-shampoing qui vous aide à faciliter le démêlage. Cependant, si vous ressentez que votre cuir chevelu est irrité par le sable et le sel, utilisez un shampoing calmant. Il nettoie et apaise votre cuir chevelu.

Concernant le séchage, l’idéal, c’est de laisser vos cheveux sécher tout seul à l’air libre. D’ailleurs, comme il fait beau et chaud, votre chevelure se sèche rapidement. Toutefois, si vous devez utiliser le sèche-cheveux, maintenez-le à une distance au moins 15 cm en séchant uniquement vos longueurs. Attendez qu’ils soient légèrement séchés pour les démêler en utilisant un peigne adapté.

Ainsi, prenez soin de vos cheveux pour qu’ils ne deviennent pas secs, ternes et fragilisés à la fin de cette belle saison. Que vous partiez en vacances ou restiez à la maison, ayez l’habitude d’entretenir votre chevelure pour une bonne santé capillaire.

Les différents types de tests auditifs

L’ouïe figure parmi les sens les plus utilisés pour un être humain. En effet, c’est un élément dont nous avons besoin dans notre quotidien, surtout pour communiquer. Rencontrer des déficiences auditives pourrait nous causer des torts et nous empêcherait de vivre aisément. Nous pourrons également avoir des problèmes pour nous repérer et nous situer dans notre environnement. Si vous sentez que vous avez des gênes pour entendre quelque chose, procédez à des tests auditifs.

En quoi consiste un test auditif ?

Les gens rencontrent des problèmes de surdité, et ce à des degrés différents. Effectivement, notre déficience auditive peut se situer à un niveau différent qu’une autre personne peut rencontrer. Quoi qu’il en soit, vous pourrez savoir à quel degré de surdité vous en êtes grâce à un test auditif en ligne. Certaines personnes peuvent avoir une surdité légère. Vous êtes atteint de telles surdités si vous avez perdu 20 à 40 décibels. Certes, vous pourrez entendre une personne qui parle en usant d’une voix normale. Toutefois, dès que cette dernière commence à chuchoter ou quand elle s’éloigne un peu de vous, vous avez du mal à l’entendre. La surdité est moyenne si la perte s’élève à 40 à 70 décibels. Pour communiquer avec des personnes qui éprouvent de tels problèmes, il faut élever la voix. La surdité est sévère, la personne perd 70 à 90 décibels. Certes, vous pourrez percevoir encore la parole si celle-ci est prononcée à voix très forte. La surdité profonde concerne les personnes qui ont une perte de plus de 90 décibels. À ce stade, nous ne pouvons plus percevoir les paroles. Enfin, lorsque vous n’arriviez plus à percevoir des sons, et ce quelle que soit la manière dont ils sont présentés, vous êtes atteint d’une surdité totale.

Quels sont les différents tests permettant de jauger le degré de la surdité d’une personne ?

Quel que soit votre âge, grâce à l’avancée de la technologie, on peut dépister le degré de votre déficience auditive, si vous en éprouvez. En effet, dès que la personne éprouve des difficultés à percevoir un son, on peut lui faire passer un test auditif. Certains nourrissons sont même soumis à ce test. Dans le domaine de l’apprentissage, les élèves doivent effectuer des tests auditifs suite à des recommandations des médecins scolaires.

Que vous soyez un enfant ou un adulte, vous pourrez recourir à des oto-émissions acoustiques pour mesurer la gravité de votre déficience auditive. D’ailleurs, c’est le genre de test que bon nombre de médecins proposent à leur patient, surtout si celui-ci est encore très petit. Mais, vous avez aussi la possibilité d’opter pour de potentiels évoqués auditifs. Cette pratique consiste à placer des électrodes sur la tête de la personne. Ainsi, le médecin pourrait procéder à l’enregistrement de toutes les activités électriques de son cerveau, et ce lorsqu’un son vient d’être émis.

Avec l’audiométrie tonale, nous pouvons aussi mesurer le degré de surdité d’une personne. Généralement, c’est la technique la plus utilisée dans le domaine de la médecine. Rapide et facile à utiliser, l’audiométrie tonale vous aide à déterminer les problèmes rencontrés par chacune de vos oreilles. La dernière méthode pour déterminer le degré de surdité d’une personne est l’audiométrie vocale à travers laquelle la personne est amenée à répéter des sons. Il faut noter que l’intensité dans laquelle ces derniers ont été émis est complètement différente.

Jeune maman : l’importance de bien dormir

La fatigue est l’un des problèmes courants que doivent affronter les jeunes mamans. Elles passent des journées stressantes et interminables entre les cris et les pleurs des nouveau-nés ou des enfants. Heureusement, bien dormir est un excellent moyen pour affronter les moments plus difficiles avec calme. Le sommeil est la clé pour que votre organisme puisse recharger ses batteries et mieux assurer ses fonctions vitales. Un bon sommeil vous permet également de maintenir votre équilibre mental et de préserver votre santé. Voici, les bienfaits que procure le repos à une jeune maman !

Bien dormir évite aux jeunes mamans le cancer du sein et certaines maladies

En restant éveillée la nuit, vous poussez votre organisme à sécréter plus d’hormones et de mélatonine. Vous déréglez également le système d’horloge interne du corps. Lorsque ce dernier est perturbé, cela peut augmenter le risque de développer le cancer du sein. Dormir au moins 7 heures limite grandement les risques de cette maladie. Pour profiter d’un bon sommeil, la première des choses est de procéder à un achat matelas. Un bon couchage favorise aisément le repos et préserve toute votre santé.

Évitez de prendre des stimulants aux heures de travail, cela peut aussi vous empêcher de bien dormir la nuit. Mangez des aliments légers et moins gras, ces derniers perturbent votre système digestif. Aussi, si vous ne dormez pas correctement, votre système immunitaire devient plus faible, et un système immunitaire affaibli est moins résistant aux maladies. De plus, des études ont montré un lien étroit entre le sommeil et le diabète. Moins vous dormez, plus vous augmentez le risque de développer un diabète de type 2.

Bien dormir diminue le risque d’AVC et aide à rester mince

Moins vous passez de temps à dormir, plus vous augmentez les risques de faire un AVC (jusqu’à trois fois plus). La cause est sans doute une perturbation hormonale causée par un sommeil trop court. Plus spécifiquement, le manque de sommeil augmente le taux d’hormones sécrétées par les glandes surrénales : le cortisol. Cette hormone est responsable du stress.

De plus, la privation de sommeil pousse les personnes à consommer des aliments gras. Le stress et le gras sont deux facteurs susceptibles d’accroître les risques d’avoir un accident vasculaire cérébral.

Les études menées ces dernières années ont aussi prouvé que le manque de sommeil engendre l’obésité chez les jeunes mamans. En réalité, moins vous dormez, plus vous augmentez la concentration de ghréline et réduisez celle de leptine. Ces deux hormones majeures influencent le métabolisme énergétique. La première stimule l’appétit et réduit la dépense énergétique. La seconde augmente l’énergie et réduit la satiété. Vous mangez plus et développez une forte appétence pour les aliments gras. Par ailleurs, les femmes qui dorment plus de 7 heures par nuit, mangent de manière plus saine. Elles ont tendance à être plus minces.

Bien dormir rend la peau plus belle et vous aide à prendre soin de la famille

Dormir plus longtemps permet à la peau de mieux se régénérer. L’organisme remplace les cellules mortes par de nouvelles cellules. En dehors de l’avantage que vous tirez d’un bon achat matelas, les crèmes et les divers produits de beauté que vous utilisez agissent plus longtemps. Ils prennent mieux soin de votre peau. Le sommeil court rend la peau plus fade, les rides apparaissent plus rapidement et l’épiderme trouve moins de temps pour se régénérer.

Lorsque vous dormez moins, le lendemain, vous êtes irritable. Vous êtes plus stressée et vous vous emportez plus facilement. Alors que se reposer pendant au moins 7 heures vous rend plus heureux. Il vous est plus agréable de passer du temps en famille et de prendre soin de tout le monde.

Bien dormir favorise la mémoire

Bien dormir stimule votre cerveau, la capacité à résoudre vos problèmes quotidiens est plus élevée. Vous êtes mieux préparé pour affronter des journées stressantes. Le sommeil est d’une importance capitale pour les journées très actives.

En somme, bien dormir préserve votre santé et aide à rallonger votre espérance de vie. Pour y parvenir, la principale action est de faire un achat matelas. Cet équipement favorise le sommeil tout en évitant bien des soucis à votre organisme. Aussi, dormez au moins 7 heures par nuit. C’est essentiel si vous voulez préserver votre mental, votre physique et bien évidemment, votre santé. Vous prendrez ainsi mieux soin de vos enfants et contribuerez à l’harmonie de votre famille.

Comment choisir la meilleure clinique de greffe de cheveux à La Réunion?

Acte strictement médical, la greffe capillaire exige l’intervention d’un praticien habilité. Cela peut être un dermatologue, un chirurgien esthétique ou un médecin généraliste habitué au traitement. Les conditions de qualification des professionnels autorisés sont renseignées par le Conseil national de l’Ordre des Médecins. Mais pour mieux choisir entre ces intervenants agréés, quelques critères doivent être pris en compte. Vous pouvez alors contacter quelques cliniques et les évaluer chacune avant de prendre votre décision.

Quels sont donc les points à considérer pour le choix d’un établissement de greffe de cheveux à La Réunion ?

Opter pour une clinique spécialisée

Bien que la greffe folliculaire s’est démocratisée ces dernières années, elle constitue un acte délicat sur le crâne. Sa réalisation nécessite alors une équipe médicale compétente. Si certaines cliniques se spécialisent sur cette tâche, d’autres proposent tout une liste d’opérations médicales.

Entre ces deux catégories d’établissement, mieux vaut choisir celle qui se consacre entièrement à la greffe de cheveux. En effet, les spécialistes intervenant dans ces cliniques travaillent sans relâche leurs techniques de greffe et accumulent plus d’expérience sur le sujet.  Le rendu de l’intervention dépend également de la taille de l’équipe en action. De manière générale, 8 à 10 individus, chirurgiens et assistants inclus, assurent le succès de l’implant.

Vérifier le savoir-faire du praticien

Cette étape ne se limite pas à la connaissance du diplôme que détient le chirurgien. Vous pouvez vous informer de ses compétences auprès du Conseil de l’ordre des médecins, qui liste les experts reconnus dans le domaine. Si la clinique joue la transparence, elle doit d’ailleurs afficher sur son site ou sur d’autres plateformes les renseignements sur son équipe.

Les compétences de la clinique se vérifient également par les opérations déjà réalisées. L’établissement publie-t-il des photos avant/après de ses accomplissements ? Si tel n’est pas le cas, n’hésitez pas à en demander lors de la visite préliminaire. Des professionnels qui refusent de vous en faire part ne méritent pas votre confiance.

Choisir une clinique moderne

En matière d’opérations médicales, notamment d’implants folliculaires, le rendu dépend en grande partie de la qualité des équipements utilisés. Plus les appareils sont innovants, plus l’intervention est rapide et moins invasive. Le choix de la clinique pour une greffe de cheveux à La Réunion doit donc prendre en compte l’état de l’infrastructure. Vérifiez si la salle d’intervention et le bureau de consultation embarquent des dispositifs à la pointe de la technologie. Pour éviter les résultats grossiers rappelant les années 90, il faut faire une croix sur les établissements obsolètes.

S’informer sur la technique de greffe utilisée

Au fil des années, les professionnels d’implants capillaires ont eu recours à plusieurs types d’intervention. On considère par exemple la FUT, technique consistant à prélever les greffons par bandelette. Plus tard, la FUE voit le jour et séduit par son caractère moins invasif, donc dépourvu de douleur post-opératoire. Pour intervenir avec cette méthode, les experts se servent de micro punchs de 0,7 à 0,9 mm de diamètre. Avant de décider, vous devez vous renseigner si la technique convient à votre état de santé, votre cuir chevelu, votre disponibilité…

Demander un devis personnalisé

Comparer les devis établis par quelques cliniques ayant retenu votre attention permet de mieux choisir votre prestataire. Chaque spécialiste d’implants capillaires à La Réunion fixe sa tarification en fonction du nombre d’unités folliculaires à transplanter, du traitement nécessaire et bien d’autres critères. Assurez-vous que le prix inclut toutes les étapes, de la préparation capillaire au suivi post-opératoire. Même s’il semble rationnel de chercher le tarif le plus abordable, il faut vous méfier des promotions et des commerciaux trop insistants.