Focus sur les questions à se poser avant de refaire sa toiture

La toiture constitue un élément structurel de la maison. Elle assure à la fois un rôle d’étanchéité et de protection. Concrètement, elle empêche l’humidité de s’infiltrer dans la bâtisse. Elle préserve les autres composants de cette dernière des effets néfastes des infiltrations d’eau. Voilà pourquoi il faut en prendre soin. Parfois, il est même nécessaire de refaire complètement cette structure. Mais avant d’entamer la moindre chose, il faudra se poser les bonnes questions. Découvrez-les dans les lignes suivantes.

Les travaux doivent-ils être entrepris en urgence ?

Pour assurer leur bon déroulement, il est important d’organiser à l’avance les travaux de toiture. Il faut savoir que leur réalisation peut prendre quelques jours, voire des semaines en fonction de l’ampleur des dégâts. D’ailleurs, certaines périodes de l’année sont plus propices à leur exécution.

En effet, si l’intervention ne consiste pas à mettre fin à de sérieux problèmes d’infiltration ou à réparer un trou béant au niveau du toit, elle peut se faire à tout moment de l’année, sauf l’hiver. Malgré cela, il est préconisé de planifier les travaux de toiture en dehors des saisons de pluie. Cela permet en effet d’éviter l’infiltration de l’humidité et les infiltrations massives d’eau.

Toutefois, si le toit présente des problèmes accentués d’étanchéité, les travaux devront être entrepris en urgence. Dans ce cas, il est conseillé de faire appel à un couvreur professionnel sans tarder.

La rénovation sera-t-elle complète ou partielle ?

Il est souvent difficile de déterminer s’il faut refaire une partie de sa toiture ou l’intégralité de celle-ci. C’est pourquoi les travaux devront être précédés d’un diagnostic approfondi de cette structure. Ici encore, le recours aux services d’un artisan couvreur est vivement recommandé. L’étendue des travaux dépendra du diagnostic qu’il effectuera.

Ainsi, en cas de dégâts localisés ou de problèmes affectant une partie de la toiture, il suffit de traiter la partie concernée sans toucher au reste de la toiture. Les travaux coûteront ainsi moins cher, car ils consisteront à remplacer quelques tuiles.

En revanche, si la toiture présente d’autres signes de faiblesse (ex. : porosité excessive des revêtements, fuites importantes) ou si elle a plus de 10 ans, il faudra envisager sa rénovation intégrale. Pour avoir une idée du coût des travaux, il est conseillé de formuler une demande de devis auprès d’un professionnel comme ce couvreur à Lille sur ce site : https://www.couvreur-59-nord.fr/couvreur-lille-59000 .

Faut-il contacter un couvreur pour refaire une toiture ?

À condition d’avoir une compétence poussée en travaux de bricolage, il n’est pas nécessaire de recourir aux services d’un professionnel en travaux de toiture. En effet, rénover un toit n’est pas chose aisée. Pour éviter les problèmes de malfaçon, l’intervention d’un couvreur est plus qu’indispensable. En faisant appel à ses services, on bénéficie d’ailleurs de meilleures garanties. Au cours de la réalisation des travaux, les éventuels dommages sont couverts par l’assurance responsabilité civile professionnelle à laquelle il a souscrit. Quant aux problèmes liés à la malfaçon de l’ouvrage, on peut obtenir réparation dans les dix ans suivant leur apparition en faisant jouer la garantie décennale. Ainsi, avant d’engager un professionnel en travaux de toiture, il faudra vérifier sa souscription à ces assurances et leur validité.

Refaire une toiture : avez-vous tout prévu ?

Quand on refait une toiture dans son intégralité, il importe de penser à régler d’autres soucis à l’occasion. C’est en effet une opportunité de :

  •  retravailler l’isolation du toit. Cela permet d’optimiser le niveau de confort à l’intérieur de la maison et de restreindre les déperditions thermiques ;
  • vérifier l’étanchéité de cette structure. C’est l’occasion de rénover les joints défectueux et de remplacer les éléments usés ;
  • d’examiner la charpente. Il s’agit de voir si elle n’est pas contaminée par les insectes xylophages ou si elle présente des signes de faiblesse.

Dans tous les cas, le recours aux services d’un couvreur professionnel demeure indispensable. 

Rénovation de toiture : quand faut-il rénover, comment et à quel prix ?

Les experts dans le domaine recommandent de rénover la toiture tous les 30 ans. Est-ce qu’il faut attendre ce moment pour procéder à la réparation de toiture ? Quand faut-il se lancer dans les travaux ?

Pourquoi refaire la toiture de sa maison ?

Rénover sa toiture pour renforcer la sécurité de la maison

La toiture protège la maison des intempéries et renforce son aspect esthétique. Au fil des années, la toiture subit une dégradation sous l’action du vent, du soleil, de l’eau de pluie, de la neige. Une infiltration se crée ensuite et génère des taches à l’intérieur du bâtiment. Il faut noter que ces signes de dégradation endommagent souvent la performance de l’isolation au niveau de la toiture. Si une simple réparation ne permet pas de résoudre le problème ou si la toiture a subi des dégâts importants, la rénovation reste la meilleure solution. Contactez un couvreur professionnel, il se déplacera pour analyser la situation et vous remettre un devis.

Rénover sa toiture pour optimiser sa valeur marchande

Outre les dégâts importants, il est également possible de refaire la toiture pour améliorer la qualité de vie et le confort des personnes occupant la maison. Vous pouvez concrétiser le projet de rénovation toiture si vous voulez utiliser des matériaux respectueux de l’environnement ou améliorer l’isolation thermique de votre maison. La rénovation de la toiture est également envisageable si vous voulez changer l’aspect visuel de votre maison et faire augmenter sa valeur marchande. Quelle que soit la raison qui vous motive, prenez le temps d’analyser les spécificités de votre toiture, les différents aspects de votre projet ainsi que votre budget.

Rénovation de la toiture – l’importance d’un contrôle régulier

Afin de détecter les anomalies au niveau de la toiture, il est nécessaire de la contrôler au moins une fois par an. Ce contrôle est également indispensable après chaque gros épisode d’intempéries. Même si vous n’avez constaté aucune anomalie au niveau de votre toiture, il est plus judicieux de demander la visite régulière d’un couvreur. La fréquence de cette visite varie selon l’ancienneté de la toiture. Pour un toit de 10 à 20 ans, une visite tous les 10 ans est suffisante. Pour un toit datant de 20 ans et plus, il faut procéder à une visite tous les 2 ans. Si le toit de votre maison a plus de 40 ans, une visite annuelle est obligatoire. En faisant appel à un couvreur professionnel, vous pouvez conserver l’état de votre toiture le plus longtemps possible et repérer les signes de vétusté. Pendant la visite, ce professionnel vérifie :

  • L’absence d’infiltrations ou de fuites d’eau,
  • Qu’il ne manque pas de tuile ou d’ardoise à votre toiture,
  • L’apparition de mousse ou de lichen sur les tuiles, 
  • La présence d’insectes ou animaux nichés dans les recoins des fermes,
  • La rectitude des poutres et les autres déformations au niveau des pièces de bois,   
  • L’état de la charpente

Après son intervention, il propose les solutions les plus appropriées pour préserver l’état de votre toiture.

Quand la rénovation de toiture devient-elle indispensable ?

Hormis les raisons développées plus haut, plusieurs signes indiquent qu’il est temps de procéder à la réfection de la toiture :

  • les affaissements des corniches, de la charpente et des boiseries,
  • la pourriture des éléments de couverture et             toiture,
  • les tuiles manquantes,
  • la date de construction du toit          
  • les dégradations au niveau de l’isolation du toit,
  • la présence de zones de déperdition de chaleur au niveau de la toiture.

Si la toiture fait l’objet d’un contrôle régulier par un couvreur professionnel, vous pouvez intervenir à temps pour résoudre le problème. Dans le cas échéant, il vaut mieux contacter un professionnel dès l’apparition des moindres signes de dégradation. Si vous avez une maison implantée dans le département d’Ariège et que vous voulez rénover la toiture, faites appel à l’artisan couvreur de Medou Artisan. Le professionnel en couverture ariège fera un état des lieux de la toiture et vous orientera vers la meilleure solution.

Rénovation de la toiture de sa maison – quels sont les étapes à suivre ?

Comme les autres travaux de construction, la rénovation de la toiture se fait étape par étape, suivant une procédure préalablement élaborée. Le respect de cette procédure garantit le bon déroulement des travaux et permet d’éviter les dégâts qui peuvent se produire.

La procédure administrative à suivre pour la rénovation de la toiture de sa maison

Avant d’entamer les travaux, pensez à être en règle avec les procédures administratives en vigueur. Quelle que soit l’étendue du projet, vous devez faire une déclaration de travaux de rénovation de toiture auprès de la mairie de la commune la plus proche. C’est indispensable pour certifier que le projet respecte les règles d’urbanisme dans la commune. C’est notamment le cas si vous voulez changer le type de revêtement de toiture, créer une fenêtre de toiture, modifier la forme et/ou la couleur de la couverture ou apporter des modifications au niveau de la pente. Si vous sautez ces différentes étapes de rénovation, vous risquez de courir à des sanctions importantes.

Le diagnostic de la toiture

Une fois les procédures administratives en règle, vous pouvez contacter le couvreur professionnel de votre choix pour effectuer un diagnostic complet de la toiture. Il effectuera une visite des lieux pour évaluer l’état général du toit, de la couverture, de la charpente et de la zinguerie. Le résultat de ce diagnostic lui permet ensuite de connaître les éléments à changer et à conserver les parties à renforcer pour optimiser la sécurité de l’ensemble du bâtiment. C’est aussi durant ce diagnostic qu’il vérifie l’efficacité du chemin d’eau qui assure l’étanchéité du toit. Il examine également si la pente de la toiture respecte les normes ou non. Très souvent, des anomalies au niveau de ces éléments sont à l’origine des problèmes.

Le démontage de la couverture

Le démontage de la couverture a pour objet de retirer tous les éléments qui constituent la toiture. Lorsque les tuiles, les ardoises ou autres types de revêtements sont complètement enlevés, il faut installer une bâche de protection pour mettre la maison à l’abri des intempéries. Quand la charpente est mise à nu, le professionnel qui exécute le travail doit vérifier son état. Si elle est intacte, aucune intervention n’est nécessaire. Dans le cas contraire, il faut procéder à un traitement adapté pour optimiser sa longévité. Si la charpente présente plusieurs signes de détérioration, il faut la démonter et en remonter une autre.

La pose de la couverture et des autres éléments qui constituent la toiture

L’isolation, les éléments d’étanchéité, les contre liteaux, les liteaux et la couverture doivent être posés dans le respect des règles d’art. Il faut préciser que les travaux d’isolation jouent un rôle important lors de la rénovation de toiture. Le type d’isolation que vous choisissez permet de lutter contre les déperditions thermiques. Il existe deux types d’isolation : l’isolation par l’extérieur et l’isolation par l’intérieur. L’isolation thermique du toit par l’extérieur est la meilleure solution pour les combles aménagés et la toiture-terrasse. L’isolation par l’intérieur ou isolation sous rampants consiste à déposer une couche d’isolant dans la structure de la toiture. C’est la meilleure solution si vous voulez transformer le grenier en chambre.

Budget de rénovation de toiture : quel est le coût et les aides envisageables ?

Le tarif pour la rénovation d’une toiture dépend du type de couverture de toit, de la surface à réparer, de la hauteur de la toiture, de son état initial et du prestataire qui exécute les travaux. Hormis ces différents éléments, d’autres paramètres entrent aussi dans le coût de rénovation de toiture. Point sur les différents types de rénovations de toiture pour connaître le budget à y consacrer.

Le désamiantage, le traitement xylophage et l’évaluation thermique

Le désamiantage : l’amiante est très présente dans les couvertures en ardoise artificielle et en fibrociment. Si la maison a été construite avant 1997, un diagnostic amiante est nécessaire pour vérifier sa présence. Le diagnostic coûte entre 70 et 160 € et pour le retrait, il faut prévoir entre 25 et 50 € le prix du mètre carré. En ce qui concerne le traitement xylophage, elle consiste à détecter la présence d’insectes dans la charpente en bois. Le traitement du mètre carré coûte entre 20 et 35 €. Puisque la rénovation de la toiture est le moment idéal pour améliorer l’isolation thermique de la maison, cette prestation peut aussi influencer le prix. En moyenne, le coût d’amélioration de l’isolation thermique varie de 800 à 1 200 €. C’est un investissement qui sera récompensé par les économies d’énergie qu’il génère.

La réparation d’une toiture

Si votre toiture n’est pas complètement abîmée, vous pouvez conserver et réutiliser les couvertures intactes et remplacer celles qui sont cassées ou tombées. Dans ce cas, le prix du mètre carré varie entre 30 et 60 €. Si votre budget le permet, il est conseillé de profiter de l’intervention des spécialistes pour nettoyer et traiter la couverture. En ce qui concerne la rénovation de la toiture d’une maison ancienne, le remplacement de l’intégrité de la couverture est souvent indispensable. Dans ce cas, vous devez prévoir un budget entre 60 et 150 € par mètre carré. Il faut noter que la rénovation de la charpente n’est pas incluse dans ce budget. Si vous devez également remplacer la charpente, le prix de rénovation va doubler, allant de 180 à 280 € par mètre carré.

Tour d’horizon sur les primes pour une rénovation de toiture

Quel que soit l’état général de votre toiture, sachez que l’Etat attribue des aides à la rénovation, des subventions et des primes pour les travaux de rénovation de toiture :

  • le CITE (Crédit d’Impôt Transition Energétique) pour l’habitation principale, maison individuelle ou logements achevés depuis plus de 2 ans,
  • les aides de l’Anah pour les foyers modestes qui peuvent couvrir jusqu’à 50 % HT du coût des travaux de    rénovation de toiture,
  • les primes des fournisseurs d’énergie pour une habitation de plus de deux ans et que les travaux sont exécutées par un professionnel RGE (Reconnus Garants de l’Environnement),
  • l’éco-prêt à taux zéro pour les travaux d’amélioration de l’isolation thermique de toiture sur une habitation qui a au moins 2 ans,
  • la TVA réduite à 5.5 % pour l’installation d’équipements ou de matériaux sur la toiture (isolation thermique des parois opaques ou isolation des combles)

Si vous voulez connaître les conditions requises pour bénéficier de ces subventions et aides à la rénovation, vous pouvez vous renseigner auprès des différentes collectivités territoriales. L’entreprise ou le professionnel qui réalisera les travaux pourra également vous aider.

Pourquoi privilégier l’utilisation d’une nacelle élévatrice pour les travaux d’élagage?

L’élagage d’un arbre implique le plus souvent des travaux en hauteur. Selon les cas, les élagueurs ont recours à différentes techniques et différents matériels pour leur réalisation. Pour intervenir en toute sécurité, ils sont souvent amenés à utiliser une nacelle élévatrice. Nous allons justement en parler dans cet article. Découvrez !

Aperçu des différentes méthodes d’élagage en hauteur

Il existe différents moyens d’élaguer les arbres qui ont une hauteur imposante. Pour des raisons de sécurité, le matériel à utiliser devrait donc être adapté à la situation. Vous pouvez également faire appel à un élagueur professionnel pour réaliser les travaux. Au cours de son intervention, cet artisan peut mettre en œuvre différentes techniques, à savoir :

  • L’utilisation d’une échelle. Bien que cet outil permet d’accéder directement à l’arbre, il est à noter qu’élaguer un arbre depuis une échelle est déconseiller en raison des risques encourus ;
  • L’usage d’une nacelle élévatrice. Il s’agit d’une plateforme montée sur un engin élévateur. Elle est munie de garde-corps. C’est le moyen le plus sûr et le plus fiable pour élaguer un grand arbre.
  • Le grimper courbé.

Pourquoi est-ce déconseillé d’utiliser une échelle pour l’élagage d’arbre ?

L’utilisation d’une échelle pour les travaux d’élagage présente un faible niveau de sécurité. La plupart des accidents proviennent d’ailleurs de l’usage de cet outil. Bien qu’il fasse partie des équipements obligatoires pour réaliser l’élagage, il ne faut pas exclure les risques encourus quant à son usage. À cet effet, il devra être exclusivement utilisé pour avoir accès à l’arbre à élaguer.

Élaguer un arbre depuis une échelle est dangereux du fait de l’instabilité de cet équipement. En effet, il dispose d’un maintien incertain. Comme il faut appuyer l’échelle sur le tronc de l’arbre, elle risque de se glisser si un vent violent agite le végétal. En outre son appui est mouvant. Il est difficile de le maintenir contre un arbre, car il est impossible de trouver une surface plate et ferme sur lequel l’appuyer.

Par ailleurs, les trépidations occasionnées par l’utilisation de la tronçonneuse déstabilisent l’opérateur qui se tient sur l’échelle. Il risque alors de se blesser gravement. Pour éviter les accidents, il est d’ailleurs préférable de faire appel à un expert en élagage comme cet artisan élagueur grimpeur dans les Pyrénées Atlantiques pour les travaux.

La nacelle, un équipement pour intervenir en toute sécurité

La nacelle figure parmi les matériels incontournables lorsqu’on élague un grand arbre. Elle permet en effet une intervention sans risque pour l’opérateur. D’ailleurs, sachez que vous pourriez facilement trouver ce type d’équipement en location auprès des magasins spécialisés.

Comme susmentionnée, la nacelle dispose d’une plateforme spacieuse. Ce qui permet à l’opérateur d’effectuer aisément différents mouvements avec la tronçonneuse. La nacelle offre également une plus grande stabilité. Comme la plateforme est entourée de garde-corps, l’opérateur n’est pas obligé de porter un harnais d’élagage.

En outre, la nacelle est équipée d’une option auto-stabilisatrice. Grâce à ce paramètre, elle se met automatiquement en sécurité du moment où il y a un risque de basculement.

Malgré tout, certaines précautions devront être prises pour un meilleur usage de la nacelle élévatrice. En effet, il faudra opter pour une nacelle pour l’extérieur. Si les travaux d’élagage requièrent l’usage d’une tronçonneuse, l’opérateur doit obligatoirement porter les équipements de protection nécessaires (casques de protection, gants et combinaisons anti-coupures, lunettes de protection, etc.). Enfin, il faudra éviter de faire pénétrer la nacelle dans la couronne de l’arbre.

Comment trouver un ravaleur de confiance?

La devanture d’une maison est sa principale vitrine. Elle doit donc rester attrayante. En effet, quand celle-ci présente un aspect disgracieux, elle renvoie aux passants l’idée d’un logement mal entretenu. C’est pour cela qu’il faut lui apporter quelques remises en état de temps en temps en le ravalant. Toutefois, cette tâche n’est pas destinée aux amateurs. Pour qu’elle soit faite dans les règles d’art et pour être sur d’obtenir un rendu satisfaisant, il faut se tourner vers un professionnel. Retrouvez alors dans l’article comment dénicher un tel artisan.

Chercher un artisan de qualité

La recherche d’un professionnel du ravalement nécessite beaucoup de temps et d’engagements. En effet, il faut s’informer, notamment, sur le prix de cet expert, ses qualités et ses compétences particulières. Sachez que chaque travailleur maîtrise son propre domaine. Ainsi, pour ravaler votre façade soigneusement, vous devez engager un ravaleur au sein de cette entreprise de ravalement en Gironde sur ce site. Recourir à ce spécialiste vous apportera de nombreux avantages.

Mais il faut également comparer les tarifs des entreprises spécialisées, car ceux-ci vous en apprennent davantage sur l’expertise de l’artisan. Si vous voulez éviter les montants exorbitants, faites jouer la concurrence. Il sera donc capital de comparer les devis proposés par chaque société.

Comment trouver un professionnel de qualité ?

Il existe plusieurs moyens de trouver un artisan compétent. Dans un premier temps, vous pouvez utiliser la technique du bouche-à-oreille. Si un de vos amis ou de vos collègues a déjà eu recours à cet expert, vous pouvez lui demander quelques contacts. C’est le meilleur moyen de vous rassurer des compétences du travailleur.

Une autre option est les pages jaunes qui recensent toutes les entreprises de votre ville. Attention toutefois, être présent sur ces bottins n’est pas certainement signe de professionnalisme de la part de la compagnie. Sinon, rendez-vous sur internet pour trouver et contacter un ravaleur fiable. En consultant les témoignages des clients, vous pouvez vérifier l’expertise et la compétence de l’artisan. Mais il arrive aussi que certains professionnels partagent des prospectus et fassent des publicités. Notez qu’un artisan fiable n’a pas besoin de recourir à ces techniques.

Les conseils pour rechercher votre ravaleur

Savoir où trouver des artisans fiables est une chose. Mais connaître les techniques pour dénicher le meilleur travailleur en est une autre. Alors, pour trouver un ravaleur compétent, le premier conseil à retenir est d’exiger un devis. Il ne faut jamais s’engager auprès d’une entreprise sans demander une estimation au préalable. Celle-ci vous permettra d’avoir un premier aperçu de la somme à prévoir. Mais il importe aussi de vérifier la santé financière du professionnel. Avec internet, vous pouvez aisément récolter des renseignements cruciaux sur la compagnie à contacter. Vous pouvez de ce fait vérifier son ancienneté, son chiffre d’affaires et ses qualifications. Une société qui opère depuis des années est forcément plus compétente qu’une compagnie qui vient à peine d’être créée.

Ensuite, n’oubliez pas de vérifier les qualifications du ravaleur. Il existe en effet des labels de qualité pour ce métier comme ceux remis par Qualibat. Un artisan disposant de tels labels est logiquement plus qualifié. Enfin, demandez au moins trois devis et comparez-les pour trouver l’offre idéale. C’est un excellent moyen d’obtenir le meilleur tarif pour votre projet.

Focus sur les travaux d’élagage d’arbre

Le fait d’émonder un arbuste permet de l’entretenir en éliminant ses branches mortes ou dangereuses. Mais il permet aussi d’enlever les ramures superflues et mal orientées. Elaguer est un geste d’entretien servant à maintenir la forme naturelle d’une plante, à préserver ses qualités et à optimiser sa croissance. Pour la beauté et l’harmonie de votre espace vert, l’élagage est une étape indispensable. Mais il s’avère également essentiel pour garantir l’intégration des végétaux dans l’ensemble du paysage.

Conseils pour émonder un végétal

Les travaux d’élagage se réalisent généralement avant les premières gelées. Ainsi, on facilite la cicatrisation du sujet. Pour assurer cette mission dans les règles d’art, il convient de contacter un professionnel comme cet artisan élagueur à Luxembourg. Mais il est également indispensable de s’armer de bons équipements comme la scie à élaguer, la tronçonneuse, etc. Le choix de ces outils se fait en fonction de l’épaisseur et du positionnement des branches. Mais il se réalise aussi suivant les spécialistes de l’artisan.

Pour que l’arbuste demeure en bonne santé après sa taille, les matériels doivent être correctement désinfectés avant d’être utilisés. Et pour éviter la stagnation des eaux de pluie sur les parties de coupe, il est conseillé de faire des incisions en petite inclinaison. Concernant les ramifications, leur émondage doit être fait près du tronc. Puis, n’hésitez pas à couvrir les plaies de matières cicatrisantes. Votre élagueur pourra d’ailleurs vous conseiller dans le choix du produit idéal.

En outre, pour votre sécurité, l’usage d’un harnais est indispensable. Si vous vous servez d’une tronçonneuse, mettez aussi un casque anti-bruit et des vêtements anti-coupure. Enfin, n’oubliez pas les lunettes de protection.

Emondage, soumis à des exigences particulières

En milieu urbain, les arbres sont émondés pour obtenir une meilleure vue sur les infrastructures. Mais on les élague aussi pour éviter que des branches mortes ne tombent sur les passagers et les routes. Dans un jardin privé, l’ébranchage s’effectue pour des saisons d’esthétique et de sécurité. Quoi qu’il en soit, il doit être confié à un professionnel. Il est donc recommandé de faire appel à un élagueur certifié. Il sera votre principal allié dans vos travaux de taille.

Certaines règles indiquent toutefois que vos voisins ont le droit de vous demander d’ébrancher vos plantes si celles-ci empiètent sur leur propriété. Donc, il faut que la limite de votre arbuste et du jardin de votre voisin respecte la distance imposée par la législation. Sinon, vous serez obligé de tailler vos végétaux. D’ailleurs, les textes de loi sur la taille étant nombreux, vous devez bien vous renseigner. De ce fait, si vous avez des arbustes dans votre propriété, informez-vous sur les droits concernant l’émondage. Vous pouvez aussi faire appel à un élagueur professionnel pour vous fournir tous les renseignements nécessaires avant d’entreprendre les travaux. De plus, l’aide de cet expert vous sera grandement utile dans le choix des matériels d’émondage et la technique d’ébranchage à adopter. Il vous apportera aussi de précieux conseils quant à la fréquence de taille de vos plantations et sa fréquence. Son professionnalisme, son expertise et ses expériences vous aideront à réaliser un élagage de qualité respectant la nature de vos végétaux.

Plus de 15 idées pour consommer votre whey préférée

La whey est couramment utilisée comme complément protéique. La whey protéine peut améliorer la teneur en nutriments du régime alimentaire et a également des effets sur le système immunitaire. Les sportifs utilisent généralement la whey pour améliorer leurs performances sportives et augmenter leur force.

En effet, les muscles ont besoin de protéines pour se reconstruire après un effort, en particulier les protéines complètes comme la whey. La whey protéine contient des acides aminés à chaîne ramifiée, un type spécifique d’acide aminé qui contribue à la construction musculaire.

Si la whey a beaucoup d’avantages sur la santé et l’organisme, elle n’est pas toujours facile à consommer au premier abord. Voici plus de 15 idées astucieuses pour cuisiner avec de la protéine en poudre.

Pourquoi cuisiner avec de la whey ?

À la fois polyvalente et avec des saveurs variées, la poudre de protéines est par ailleurs un moyen sans effort d’augmenter votre apport quotidien en protéines afin d’atteindre la dose quotidienne recommandée. Cette dose est d’environ 46 grammes pour les femmes et 56 grammes pour les hommes les jours de repos.

Les protéines ont de nombreux avantages pour la santé : elles réduisent les fringales, reconstituent les muscles, augmentent l’énergie et aident à perdre du poids…

Enfin, les protéines en poudre sont également très pauvres en calories et très faciles à incorporer à vos aliments. Donc, lorsque vous en avez assez des simples shakers protéinés et que vous êtes curieux de savoir comment cuisiner avec des protéines en poudre, il est temps de commencer à en ajouter à des plats très différents.

Parce que les saveurs des protéines en poudre vont du chocolat à la vanille en passant par les fruits rouges, la banane et le beurre de cacahuète  – avec un assortiment de mélanges pour s’adapter à de nombreux modes de vie alimentaires – vous devez faire un peu attention à ce que vous mélangez et où.

L’une des parties les plus importantes de l’apport de protéines dans votre corps est la qualité de la protéine donc n’oubliez pas de privilégier des marques sans édulcorants et sans additifs telles que Protéalpes. Maintenant, commençons à cuisiner avec des protéines en poudre pour optimiser vos efforts en musculation !

Ajoutez de la whey à votre café

Commencez votre journée en pleine forme avec la caféine dont vous avez besoin pour faire circuler votre énergie et les protéines dont vous avez besoin pour la maintenir.

Ajoutez une seule mesure de poudre protéinée et du lait d’amande ou de coco à une tasse de café fraîchement préparée, mélangez et savourez.

Le café est déjà plein d’antioxydants naturels et de propriétés qui stimulent le métabolisme, alors pourquoi ne pas ajouter quelques avantages supplémentaires avec l’aide de la poudre de protéines ?

Laissez-vous tenter par un brownie protéiné

Brownies, gâteaux, biscuits, et plus encore – il ne manque pas de desserts sains auxquels vous pouvez ajouter de la poudre de protéines ! Choisissez une poudre protéinée avec la saveur que votre dessert recherche et mélangez-la directement dans la pâte. C’est l’une des façons les plus simples de commencer à cuisiner avec de la poudre de protéines.

Utilisez la whey dans vos crêpes

Le petit déjeuner peut devenir un levier considérable pour accélérer la prise de muscles ? Ajoutez des protéines en poudre ! Avec la recette adéquate, les crêpes ou les pancakes sont simples à faire et ne contiennent pas une, mais quatre sources de protéines : la whey, de l’avoine, le yaourt grec et lait.

Ajoutez de la whey à votre bol de de flocons d’avoine

Vous vous rabattez sur les flocons d’avoine préemballés et du pain industriel parce que vous pensez que les flocons d’avoine ordinaires sont un petit-déjeuner ennuyeux et sans saveur ? Ce n’est pas forcément le cas !

Vous pouvez commencer à cuisiner avec des protéines en poudre en vous débarrassant de ces paquets de flocons d’avoine pré-aromatisés (qui sont remplis d’ingrédients artificiels, d’additifs et de sucre) et vous offrir un petit-déjeuner copieux avec l’aide d’une poudre de protéines.

  • Mélangez ¼ de tasse d’avoine avec 1 tasse d’eau (ou votre lait de noix préféré),
  • 1 petite mesure de poudre de protéines,
  • 1/2 cuillère à soupe de graines de lin,
  • Une pomme verte coupée en dés et de la noix de muscade.
  • Portez l’eau à ébullition, ajoutez l’avoine, réduisez à feu doux et laissez mijoter pendant 30 minutes.
  • Ajoutez tous vos ingrédients à la fin pour obtenir un bol parfaitement chaud d’avoine saine ou d’avoine fraîche pour la nuit.

Préparez des boules de protéines

Vous ne voulez pas manger une barre protéinées entière ? Préparez plutôt des boules énergétiques protéinées sans cuisson ! Préparez-en une vingtaine et gardez-en pour des collations faciles pendant la semaine.

Essayez le smoothie protéiné

Envie d’un milkshake ? Enrichissez votre milkshake avec les avantages incroyables de la whey protéine ! En plus c’est un excellent moyen de consommer des fibres.

Découvrez les gaufres protéinées

Oubliez les gaufres ennuyeuses du passé et préparez cette pâte riche en protéines. Il est parfois très difficile d’absorber les protéines dont nous avons besoin chaque jour, surtout lorsque nous sommes en déplacement. Ces gaufres hyperprotéinées ont un triple victoire avantage ! Qui aurait cru qu’avec seulement 3 ingrédients, on pouvait obtenir une gaufre protéinée aussi légère et moelleuse ? Voici les ingrédients :

La poudre de protéines de votre choix est l’ingrédient principal des gaufres protéinées, que ce soit une protéine végétalienne/à base de plantes, une protéine céto ou une whey protéine. Vous pouvez utiliser les saveurs de vanille, de chocolat et même de beurre de cacahuètes pour en faire des saveurs différentes.

Si vous préférez, utilisez un œuf entier ou 20 grammes de blancs d’œuf pour une teneur plus faible en matières grasses.

Un peu de levure chimique leur donne la quantité parfaite de mousse.

Ajustez l’eau à la consistance souhaitée (veillez à ce que la pâte ne soit pas trop liquide, sinon elle aura tendance à couler sur le côté du gaufrier). (J’utilise 2 à 3 cuillères à soupe)

Augmentez la teneur protéique de votre smoothie

Avec une seule dose de whey à la vanille, votre smoothie aux fruits peut devenir votre smoothie protéiné. Pour le rendre encore plus dense en nutriments, ajoutez des graines de chia et de la farine de lin.

C’est l’occasion pour vous de limiter certains de vos desserts préférés comme le gâteau aux carottes ou la tarte à la crème de noix de coco sous forme de smoothie en les remplaçant par des versions enrichies. Les protéines en poudres donnent à un smoothie une excellente consistance et une saveur sucrée souvent nécessaire.

Faites vos propres barres protéinées

Pourquoi acheter une barre protéinée quand vous pouvez faire la vôtre ? Prenez votre dose de poudre protéinée en la mélangeant à votre propre recette de barre protéinée, comme celle-ci de Minimalist Baker.

Utilisez la whey dans votre yaourt

Le yaourt est une collation délicieuse qui regorge de bienfaits pour la santé, comme le calcium et les probiotiques qui contribuent à la formation des os. Il existe un lien direct entre les bactéries productrices d’acide lactique présentes dans le yaourt et une bonne santé intestinale.

Combinez une petite mesure de poudre protéinée à la vanille, du yaourt grec nature, des baies mélangées, de la cannelle et une poignée d’amandes râpées et obtenez un régal savoureux à tout moment de la journée !

Associez-la whey aux graines de chia

Lorsqu’il s’agit d’obtenir une friandise savoureuse qui ne vous prend pas aux tripes, vous pouvez facilement combiner le chia avec n’importe quel liquide afin de trouver la consistance d’un pudding sans additifs inutiles.

Afin de rendre votre dessert au chia encore plus excitant, ajoutez une cuillère de poudre protéinée au chocolat pour lui donner cet agréable petit goût sucré et encore plus de protéines.

Ajoutez des protéines… à vos protéines !

Cela semble redondant ? Et pourtant en ajoutant un peu de whey non aromatisée (goût neutre) à vos boulettes de viande, lasagnes ou hamburgers végétariens, vous pouvez vraiment augmenter la teneur en macro nutriments essentiels.

Tout comme les oeufs, la whey est un excellent liant. Dans une recette c’est l’élément qui permet à vos repas classiques d’avoir le goût et la sensation auxquels vous êtes habitués ! Il n’y a pas non plus d’étapes difficiles ; il suffit d’ajouter ¼ de tasse de poudre de protéines à votre recette signature.

Saupoudrez vos fruits avec une demi mesure de whey

Un bon saladier de fruits rafraîchissants est toujours apprécié – juteux, revigorant et tellement satisfaisant… Cependant, prenez garde, les fruits sont l’un des groupes alimentaires les plus caloriques et les moins protéinés. Autrement dit, ils sont parmi les aliments les moins performants en rapport calories/protéines.

En ajoutant de la whey à vos fruits frais, vous pouvez renverser la tendance ! A la base très calorique, cela devient une collation parfaite même en période de sèche. Et dans une prise de masse, c’est un goûter idéal pour la mi-journée car cela vous apportera tous les nutriments essentiels.

Rendez votre pizza (un peu) plus saine

Une pizza riche en protéines ? Oui, bien sûr ! On sait à quel point il est difficile de résister à se reservir une bonne part de pizza lorsqu’elle est sous nos yeux… Bonne nouvelle ! Vous pouvez cesser de résister et vous laisser tenter par une version saine riche en protéine.

Pour préparer une pâte à pizza de base, utiliser 1 tasse de flocons d’avoine, 1 œuf entier, 2 blancs d’œufs, ¼ de tasse de whey non aromatisée et les assaisonnements de votre choix.

Forcer un voisin à élaguer un arbre : est-ce possible?

L’élagage d’un arbre peut s’avérer indispensable une fois que ce dernier devient menaçant. Notez en outre que certaines conditions doivent être prises en compte si cela concerne un végétal qui se trouve dans la propriété de votre voisin. Vous devez alors agir avec précision pour forcer ce dernier à élaguer sa plantation.

Vous devez vous référer sur la loi

L’élagage d’un arbre est normalement évoqué par l’article 673 du Code civil. Le texte indique que vous pouvez contraindre votre voisin à couper les branches de son arbre qui dépassent sur votre propriété. Cela implique que vous êtes libre de demander un élagage si vous vous trouvez dans ce genre de situation. Vous pouvez en outre le conseiller de solliciter un élagueur professionnel pour réaliser l’intervention. Vous lui rendrez ainsi service en assurant la qualité de l’opération. Le plus important est d’éliminer efficacement la menace qui plane sur votre propriété.

Est-il possible de se débarrasser des branches de l’arbre de votre voisin ?

Normalement, vous n’avez pas le droit d’élaguer la moindre branche de l’arbre de votre voisin. Cela est valable même si les rameaux entravent largement sur votre propriété. Votre voisin peut parfaitement vous poursuivre pour tentative de destruction de son végétal. Notez toutefois que l’interdiction se limite à la zone supérieure de la plantation. Vous êtes libre d’intervenir directement si les racines et les ronces commencent à s’incruster dans votre cour. Vous pouvez alors faire appel à un professionnel comme ce spécialiste en élagage dans le Loir et Cher pour régler efficacement le problème.

Vous pouvez l’obliger à agir en vérifiant les distances de plantation

Le Code civil dans son article 671 insiste sur le respect d’une distance précise pour toutes les plantations. À cela s’ajoute la limite séparative que chacun doit respecter. Vous pouvez alors planter un arbre d’une hauteur inférieure à 2 m à une distance de 0,5 m de la propriété de votre voisin. Cette limite séparative peut aller jusqu’à 2 m si le végétal mesure plus de 2 m de haut. Prenez de ce fait le temps de vérifier ce point avant de demander à votre voisin de procéder à un élagage d’un arbre.

Vous avez aussi la possibilité de solliciter la mairie

Vous avez beau discuter avec votre voisin, mais il refuse d’élaguer son arbre ? Dans ce cas, il vous est conseillé de vous rendre auprès de la mairie pour chercher de l’aide. Il y a des chances de trouver un émissaire qui mènera une médiation pour régler votre problème. Ici, l’objectif est d’éviter de vous rendre au tribunal pour trouver une issue au litige. En tout cas, la commune fera en sorte de vous trouver rapidement un terrain d’entente.

Pensez à lui envoyer un courrier

Votre voisin refuse d’élaguer son arbre malgré l’intervention de la mairie ? Notez que vous pouvez toujours formaliser votre démarche à l’aide d’un courrier. Votre réclamation doit être envoyée en recommandé avec un accusé de réception. Il est tout à fait possible de télécharger un modèle de lettre en ligne si vous avez du mal à vous en sortir. Vous avez la possibilité de vous tourner vers la commission départementale de conciliation si sa réponse à votre requête est négative.

Externalisez vos travaux de rédaction web à Madagascar

Derrière chaque article et fiche produit que vous voyez sur internet se cache une personne. Cette personne, c’est un rédacteur web. Grâce au boom du web qui a entrainé l’émergence des blogs, des sites e-commerces et des sites d’actualité, plusieurs métiers ont fait leur apparition et celui de rédacteur web est devenu incontournable.

Rappel sur le métier de rédacteur web

Le rédacteur web se fait embaucher par des clients pour écrire sur des thématiques spécifiques afin de séduire un public bien défini. À l’instar d’un journaliste de presse écrite, le rédacteur doit bénéficier d’une bonne culture générale. Il doit être polyvalent et curieux pour pouvoir traiter divers sujets.

Mais s’il y a bien une qualité à avoir, c’est le fait d’avoir une belle plume, c’est-à-dire avoir un style d’écriture fluide et pertinent.

Notez que le métier de rédacteur web offre une certaine flexibilité. En effet, le rédacteur web peut travailler au sein d’une agence de rédaction web ou à distance en tant que freelance. Néanmoins, il doit être régulier pour remplir son quota de mots quotidien et respecter les deadlines des clients.

Le métier de rédacteur web nécessite d’autres qualités comme :

  • L’aisance rédactionnelle
  • Une bonne orthographe et une excellente grammaire
  • La diversité du vocabulaire
  • La maîtrise du référencement naturel
  • La connaissance des balises HTML
  • La maîtrise des CMS
  • Une connaissance poussée des logiciels de traitement de texte (Word, Excel…)

Les missions d’un rédacteur de contenu web

  • Participer à l’élaboration de la stratégie éditoriale d’une entreprise
  • Concevoir des contenus sous divers formats (articles de blog, billets d’informations, communiqués de presse, fiches produits, articles d’actualités…)
  • Respecter la ligne éditoriale de l’entreprise
  • Promouvoir les contenus rédigés

Les missions d’un rédacteur de contenu web sont multiples. Il récolte les informations et effectue un tri afin de proposer un contenu pertinent aux lecteurs. En plus de la rédaction de contenu web, ce professionnel peut également être amené à trouver des vidéos ou des photos pour illustrer ses propos. Dans certains cas, le rédacteur web est chargé de mener des campagnes marketing.  

Vous avez un site web et vous manquez de contenu ? Vous souhaitez des textes de qualité irréprochable sans vous détourner de votre cœur de métier ? Pensez à faire appel à un rédacteur web à Madagascar !

Pourquoi externaliser ses travaux de rédaction web à Madagascar ?

Madagascar se distingue des autres destinations par de nombreux atouts :

  • Sa population francophone lui évite les barrières de communication et lui permet de collaborer avec des entreprises francophones.
  • Madagascar présente un faible décalage horaire avec l’Europe (seulement 1 à 2 heures en avance).
  • Les rédacteurs malgaches bénéficient d’une aisance rédactionnelle.
  • Le coût du travail à Madagascar est intéressant par rapport à la qualité de ses expertises et compétences.
  • Madagascar est une île connectée. Branchée à la fibre optique et à des réseaux sous-marins internationaux, elle dispose d’une connectivité optimale. Avec 24,9 mégabits/seconde, la grande Ile dispose de l’une des connexions web parmi les plus rapides du monde. Elle se situe au 22e rang du classement mondial établi par l’entreprise britannique Cable et occupe la première place en Afrique.

Guide pratique pour optimiser le tirage d’une cheminée

La cheminée fait partie des éléments de la maison qui requiert un entretien régulier. À cet effet, il faudra procéder à son ramonage. Cette opération ne permet pas uniquement d’écarter les risques liés à son défaut d’entretien (risque d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone). Elle offre également à cet appareil de chauffage une meilleure performance et améliore son tirage. Mais concrètement, qu’est-ce que le « tirage d’une cheminée » ? Comment l’optimiser ? Nous répondons à ces questions dans ce qui suit.

Qu’entend-on par « tirage de cheminée » ?

Le tirage de cheminée désigne le phénomène par lequel l’arrivée d’air extérieur aspire ou tire l’air chaud à l’intérieur du foyer de la cheminée. En d’autres termes, c’est le déplacement de l’air ou du gaz résultant de la combustion depuis le bas vers le haut de la cheminée. Il faut savoir que l’efficacité de cette dernière en termes de chauffage dépend de son tirage.

En effet, les combustibles se consument de façon optimale lorsque le tirage est bon. Cela permet aussi de réaliser des économies, car la cheminée offre un meilleur rendement. Cet équipement pourra alors chauffer efficacement l’habitation. Quant aux fumées, elles seront correctement évacuées vers l’extérieur.

Malgré cela, il est crucial de bien doser le tirage de la cheminée. Celle-ci peut en effet surchauffer dans la mesure où le tirage est trop fort. Ce qui engendrerait une consommation excessive de combustibles. Pour le réglage du tirage de votre cheminée, il est conseillé de faire appel à un professionnel comme ce ramoneur en Herault.

Améliorer le tirage de sa cheminée : les bons gestes

Si votre cheminée n’est pas assez performante, vous ne devez pas hésiter à demander l’avis d’un ramoneur agréé. Cet artisan vous expliquera ce qui cause le problème de tirage. Il avancera aussi des solutions pour le résoudre. Pour y remédier, il faut généralement :

Ramoner la cheminée à intervalle régulier

Le ramonage de cheminée fait partie des travaux d’entretien obligatoires de la maison. Il est effectué tous les ans pour éviter les accidents. Comme susmentionné, le ramonage améliore également l’efficacité de la cheminée. Le retrait des suies et des goudrons sur la paroi du conduit favorise en effet l’arrivée d’air dans le foyer. La fumée résultant de la combustion pourra donc s’échapper correctement.

Mettre en place un conduit de fumée adéquat

L’installation d’une cheminée doit se faire selon certaines règles. Celles-ci sont relatives aux dimensions du conduit de fumée. Celui-ci devra en effet être adapté à la puissance de la cheminée. En effet, si le conduit est étroit alors que l’appareil de chauffage est puissant, la fumée aura du mal à s’évacuer. En revanche, si le conduit est trop large, cela engendrerait une surconsommation de combustible.

Utiliser des combustibles de qualité

La qualité du combustible a des conséquences sur le tirage de la cheminée. La performance de celle-ci peut en effet être affectée si l’on utilise un mauvais combustible. La cheminée peut ainsi produire trop de suies et de goudrons, car la combustion s’opèrera rapidement. Si vous disposez d’un poêle à bois, assurez-vous que le bois est parfaitement sec avant de le brûler.

Poser un régulateur automatique de tirage

Comme nous l’avons mentionné plus haut, le tirage de la cheminée devra être bien dosé. Pour cela, l’installation d’un régulateur de tirage est préconisée. Ce dispositif contrôle et régule en effet l’arrivée d’air extérieur. Pour sa pose, nous vous conseillons de contacter un ramoneur professionnel.

Pourquoi utiliser des produits imperméabilisants au cours de l’entretien d’une toiture?

Comme elle fait partie des structures les plus importantes de la maison, la toiture a besoin d’être entretenue régulièrement. Les mousses, la pollution atmosphérique ainsi que les intempéries répétitives favorisent en effet sa détérioration. Son revêtement devient alors plus poreux et permet les infiltrations d’eau dans la maison. Pour éviter les dégâts, il est donc essentiel de protéger la toiture contre les diverses agressions. L’utilisation de produits imperméabilisants lors de son entretien est un moyen pour ce faire. Nous en parlons justement dans les lignes suivantes. Découvrez !

Qu’est-ce qu’un produit imperméabilisant pour toiture ?

Les agressions subies par la toiture au fils des années causent des dégâts au niveau des tuiles et des ardoises. Pour mieux la protéger, il est donc préconisé d’appliquer un traitement adapté sur cette structure. 

On peut en effet envisager l’usage des produits imperméabilisants. En plus de préserver le toit des intempéries, ces traitements optimisent aussi son imperméabilité. Pour prévenir les soucis d’infiltration d’eau, il est donc conseillé d’adopter cette solution. Pour assurer l’efficacité de ces produits, il faut cependant les appliquer sur surface propre et en bon état. Il faut noter que les produits imperméabilisants ne permettent pas de résoudre les gros problèmes d’humidité.

Avant de les utiliser, pensez néanmoins à vous renseigner sur la nature de ces produits. Pour cela, nous vous invitons à demander l’avis d’une entreprise de couverture .

Quel est l’intérêt d’appliquer du produit imperméabilisant sur son toit ?

L’application du traitement imperméabilisant se fait après le nettoyage de la toiture. Comme susmentionné, on peut recourir à cette solution pour mettre fin aux problèmes bénins d’humidité. On peut d’ailleurs l’utiliser à titre préventif et à titre curatif. Son usage est recommandé lorsque :

  • Les tuiles sont poreuses. Le produit imperméabilisant comble les pores qui se sont formés sur le revêtement avec le temps. Grâce à ses propriétés, il solidifie le matériau de couverture. Les eaux de pluie ne feront donc que ruisseler sur le toit et être conduites vers les gouttières sans pouvoir pénétrer dans l’habitacle ;
  • Les tuiles sont fissurées. Il doit s’agir de microfissures. Le traitement agira alors comme produit de colmatage sur le matériau. Dans le cas où les tuiles sont complètement fendues, leur remplacement est inévitable ; 
  • Les tuiles sont en parfait état. En l’espèce, le traitement est appliqué à titre préventif, car le revêtement n’est ni endommagé ni poreux.

Dans tous les cas, nous vous encourageons à solliciter l’avis d’un professionnel quant à l’utilisation d’un produit imperméabilisant pour toiture. Sachez également que vous pouvez lui confier vos travaux d’entretien.

Modalité d’utilisation d’un produit imperméabilisant pour toiture

Un tel produit devra être manipulé avec le plus grand soin. D’ailleurs, il est préférable de laisser un spécialiste en travaux de toiture se charger de sa mise en œuvre. En effet, une telle intervention se fait principalement en hauteur. Pour des raisons de sécurité, il vaut donc mieux faire appel à cette entreprise de couverture en Isere.

Généralement, un produit imperméabilisant pour toiture est disponible sous la forme d’un liquide à enduire ou à pulvériser. Il faudra donc imbiber le matériau de couverture de ce produit jusqu’à ce qu’il n’en puisse plus l’absorber. Pour effectuer une telle opération, il faudra se servir de matériels spécifiques à l’instar d’une brosse, d’un pistolet ou d’un pulvérisateur.