Qu’est-ce qu’un brominateur et comment fonctionne-t-il ?

piscine

La piscine est un lieu de jeu et d’amusement. Elle peut être dangereuse lorsqu’elle est sale et lorsqu’elle contient des produits toxiques, donc nocifs pour la santé. Pour éviter cela, les méthodes de désinfection et de nettoyage sont nombreuses et les appareils technologiques également. Un appareil en particulier fait partie de ces outils d’entretien modernes pour piscine qu’il convient d’avoir chez soi. Mais ce type de machine est plus rare et même plus cher. Pourtant, il est très utile pour les personnes sensibles au chlore. Pour un brief rapide, il convient d’en parler et d’en expliquer le fonctionnement.

Un appareil intéressant pour les personnes allergiques

Le brominateur est un diffuseur de brome, qui sert à purifier et à désinfecter l’eau. Généralement utilisé pour la piscine, cet appareil moderne comprend un circuit de filtration de l’eau. Il doit être installé dans la piscine car sa fonction principale est d’émettre une dose précise et automatique de brome à l’intérieur de celle-ci. C’est l’équivalent du chlorinateur habituel, mais il est utilisé dans les cas de sensibilité et d’allergie au chlore. Pour la forme, il comprend une entrée d’eau, une vanne, un régulateur de débit et un clapet anti-retour. Par précaution, même si cet appareil permet de traiter efficacement l’eau en dispersant une dose suffisante de brome, les contrôles doivent rester réguliers pour vérifier la concentration en brome, l’alcalinité et tous les éléments de l’eau de la piscine.

L’élément-clé de la piscine hypoallergénique

Le brome est le désinfectant et l’oxydant qui sert de substituant au chlore pour l’eau de piscine. Il est plus rare que le chlore, il est donc coûteux. Pour 5 kilos, il faut prévoir environ 50 euros. Il est recommandé dans la désinfection des piscines pour les personnes allergiques au chlore et qui ont besoin d’une eau saine et propre. La dose doit être limitée à 1 et 2 milligrammes par litre. Pour information, les bromamines produites par la réaction entre l’eau et le brome, sont douces et non agressives pour la peau. Elles sont aussi inodores, contrairement aux chloramines. Cet élément ne tient pas compte du pH de l’eau ni de sa température, il est même utilisé dans les spas et centres de thalassothérapie.

Comment fonctionne-t-il ?

Cette machine intelligente se place directement après le filtre de la piscine. Le fonctionnement est automatique, pas besoin d’une installation électrique supplémentaire. Il doit être idéalement installé à la fin du circuit de traitement de l’eau pour que l’eau soit purifiée avant même de se déverser dans la piscine. C’est donc une simple dérivation installée sur le circuit de refoulement. Le but étant d’avoir une eau propre sans bactéries ni allergène. En tant qu’anti algue, le brome ajouté à quantité exacte, selon la quantité d’eau, agit également sur les parois de la piscine. Il reste simplement à vérifier l’équilibre de l’eau et à régler la vanne. A noter que le pH doit être supérieur à 7 et ne pas dépasser les 7,6. Il est possible de se doter d’un régulateur automatique de pH pour éviter cette tâche.

Ramonage de cheminée : miser sur un entretien régulier pour un rendement optimal

Avant de pouvoir vous réchauffer au coin du feu durant la saison hivernale, vous devez effectuer des travaux de ramonage de cheminée. Autrement, vous courez le risque de vous exposer à des incidents graves, sans parler du fait que vous rentrerez en effraction vis-à-vis de la loi. Pour éviter toutes ces déconvenues, il vaut mieux faire appel à un ramoneur confirmé. De plus, en prévoyant un entretien régulier de votre installation, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages. Vous découvrirez dans cette rubrique les différents types d’intervention possibles pour mener à bien cette opération.

Les alternatives à votre portée

Pour mener à bien le nettoyage de votre appareil de chauffage, vous avez la possibilité de choisir entre deux procédés. A savoir :

  • Le ramonage mécanique consiste à entreprendre l’entretien de vos conduits de cheminée à l’aide des hérissons. Pour ce faire, l’artisan passera cette brosse spéciale à plusieurs reprises sur toute la hauteur de vos parois, avant de pouvoir récolter les déchets en se servant d’un aspirateur. Ainsi, votre installation sera libérée des suies grasses et des résidus engendrés par la combustion de vos bois et qui viennent encombrer le tuyau d’évacuation.
  • Le ramonage chimique est réalisé à partir de produits spécifiques tels que les « bûches ramoneuses » qui seront placées sur la braise. Vous avez la possibilité de retrouver ces bâtons en vente dans les grandes surfaces. Cette solution facilite certainement l’exécution de la méthode classique en fragilisant les dépôts. Cependant, elle peut également accélérer le vieillissement des matériaux composant votre dispositif. De la même manière, cette option ne remplace pas le procédé traditionnel qui reste le seul mode opératoire considéré par les assureurs en cas d’accident.

En effet, cette intervention doit impérativement être confiée entre les mains expertes d’un professionnel agréé. Le cas échéant, vous n’aurez pas la possibilité d’avoir un certificat de ramonage qui justifie la « vacuité » en bonne et due forme de votre installation sur toute sa longueur. Ce qui prouve que le défaut d’entretien ne pourra pas être invoqué à votre endroit.

Les avantages d’un entretien régulier

Même si le ramonage est une pratique ancestrale, il s’avère toujours autant nécessaire à notre époque. En effet, il vous permet notamment d’être à l’abri d’éventuelles intoxications tout en réduisant les risques de propagation du feu de cheminée. Autrement, cette méthode d’entretien vous offre la capacité de réaliser des économies d’énergie et limiter de façon considérable la surconsommation causée généralement par l’encombrement de vos conduits. Par la même occasion, en ce faisant, vous apportez votre contribution à la lutte contre la pollution, puisqu’il diminue sensiblement les émanations toxiques.

Toutefois, vous devez éviter de vous chauffer avec du bois traité, tel que :

  • verni,
  • peint,
  • contenant du fongicide ou insecticide,
  • bois de palette…

Non seulement l’utilisation de ces combustions provoque des émissions nocives pour votre santé ; mais en plus, elles endommageront votre conduit.

En résumé, faire appel à un ramoneur expérimenté pour assurer l’entretien périodique de votre cheminée vous donnera l’opportunité d’optimiser son rendement. Ainsi, en planifiant ces travaux de ramonage de cheminée, vous respectez les obligations légales et éviterez d’être pénalisé. Pour ce faire, l’artisan optera pour une solution mécanique conformément aux règlementations en vigueur.

Quelle finition de peinture choisir pour embellir sa maison?

Choisir la peinture pour décorer sa maison est compliqué, car outre le type et la couleur, il est aussi important de bien choisir l’aspect de votre peinture. En effet, l’apparence finale de votre demeure peut dépendre de la finition que vous avez opté. Mate, satinée ou brillante, chaque peinture se distingue l’une de l’autre. Certaines peut adoucir les couleurs, tandis que d’autres peut accentuer les teintes. Et si vous avez du mal à choisir entre les aspects de peinture, trouvez quelques conseils qui peuvent vous servir dans cet article. Vous y découvrirez également quelques informations sur le nombre de couches idéal de peinture.

Les types de choix  de finition de peinture

Quand vous projetez de peindre votre maison, surtout si vous souhaitez avoir un rendu plus esthétique et pratique, il est toujours préférable de faire appel à un professionnel. De plus, avec les divers aspects de peintures, il est difficile de faire le bon choix. En effet, vous avez trois possibilités de finition de peinture dont :

  • la peinture effet brillant : Très résistante et lessivable, la peinture brillante est idéale pour peindre les pièces de vie humides comme la cuisine, la salle de bain,  les toilettes, etc. Elle peut aussi bien être utilisée pour peindre un seul mur, ou sur tous les murs d’une pièce de votre maison. Aussi, la peinture brillante peut renvoyer la lumière, et apporter un effet miroir et éclatant. Et encore, elle ne craint pas l’humidité donc lessivable, et son effet verni l’empêche de s’user.
  • la peinture satinée : la peinture avec aspect satiné peut être utilisée pour repeindre toutes les pièces de la maison . Il est également possible d’appliquer ce genre de peinture sur les plafonds, afin d’obtenir un petit effet miroir. Et si vous n’arrivez pas à choisir en le mat et le brillant, la satinée fait l’affaire, car elle fusionne ces deux aspects. De plus elle réfléchit légèrement la lumière et offre une impression de surface lisse. Et tout comme la peinture brillante, elle est aussi lessivable.
  • la peinture mate : Très à la mode, la peinture mate est présente dans de plusieurs maisons, à cause de son rendu discret et authentique. L’aspect mat absorbe la lumière vive pour susciter une sensation d’aisance et d’intimité. La peinture mate peut être sobre, mais elle offre une atmosphère douce. Ce qui fait qu’elle est plus adaptée dans les pièces de détentes de la maison comme les chambres à coucher. Outre avantage de ce type de peinture est qu’elle peut masquer les imperfections de vos murs et de vos plafonds.

La peinture monocouche ou bicouche pour peindre sa maison 

Certes, l’aspect de la peinture est important, mais il est aussi indispensable de connaître le nombre de couches à réaliser pour peindre correctement sa maison. En effet, pour couvrir entièrement les supports à recouvrir, il est préférable de bien respecter les consignes d’usage sur le pot de la peinture. D’autre affiche monocouche, tandis que pour d’autres il est nécessaire d’appliquer en plusieurs couches.

Avec une  peinture monocouche, il  suffit  d’un seul enduisage pour repeindre vos murs et plafonds, ce qui peut être plus économique. Mais le mieux est d’appliquer la peinture à répétition de plusieurs couches fines, afin de permettre une longévité de la peinture. Cependant, l’application d’une sous-couche est conseillée pour permettre une meilleure accroche de la peinture sur le support à peindre. Dans tous les cas, il est toujours recommandé de confier les travaux de peinture de votre maison à un expert comme celui qui se trouve sur ce site : https://www.entreprise-peinture-87.fr/ . Ce dernier dispose de plusieurs années d’expériences et peut réaliser vos travaux à la perfection.

Quels conseils pour réussir son calendrier annuel ?

calendrier

Du fait que les outils de la nouvelle technologie se démocratisent, il est aujourd’hui possible de créer soi-même son calendrier annuel. Pour le personnaliser, les idées ne manquent pas. Vous pouvez y insérer des petites notes, des petits mots ou encore vos meilleures photos. De cette manière, vous aurez quelque chose agréable à consulter tous les jours. Pour que vous puissiez réussir votre propre calendrier annuel, voici nos conseils.

Pourquoi personnaliser son calendrier annuel ?

Le fait de personnaliser le calendrier annuel présente beaucoup d’atouts. Cela vous permet de bénéficier d’un calendrier unique et original. La personnalisation peut profiter non seulement aux particuliers, mais également aux professionnels. Les entreprises peuvent, par exemple, y recourir pour mettre en avant leur image de marque. Cela se fait en insérant dans le calendrier le nom de l’entreprise, son slogan, ou les photos qui immortalisent les moments forts. Le calendrier customisé peut bien faire office de goodies. Autrement dit, les boutiques et les entreprises peuvent s’en servir pour faire de la publicité. Y insérer la liste des produits ou des services proposés constitue, par exemple, une possibilité.

Pour les particuliers, ils ont la possibilité de personnaliser les dates importantes, d’ajouter des photos de souvenirs ou encore d’ajouter des textes ou des messages. N’oubliez pas, le calendrier mural pour bureau ou maison peut bien faire office de cadeau.

Quels conseils pour personnaliser son calendrier annuel ?

Pour vous offrir le meilleur calendrier annuel personnalisé, voici nos 5 conseils :

  • Personnalisez les dates : cela se fait en marquant, par exemple, les anniversaires à ne pas oublier, les événements et les fêtes importants, etc. Ajouter un texte ou une photo dans certaines cases est également possible ;
  • Choisissez convenablement les photos : pour la page dédiée au mois de décembre, vous pouvez, par exemple, mettre des photos de Noel ;
  • Optimisez la qualité de vos photos : procédez à une retouche s’il vous paraît que le rendu de certains clichés n’est pas satisfaisant. Pour cela, vous n’avez qu’à utiliser une application ou un logiciel adapté. Rassurez-vous, la retouche photo n’a rien de compliqué !
  • Améliorez le design de votre calendrier annuel : pour les fonds, par exemple, laissez parler votre imagination. Choisissez convenablement la couleur. Vous pouvez alterner la couleur selon la page et le mois correspondant.

Personnalisation de votre calendrier annuel : faire soi-même ou confier à un professionnel ?

La nouvelle année s’approche. Vous souhaitez vous offrir un calendrier annuel personnalisé ? Alors, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous le réalisez-vous-même, soit vous recourez à un spécialiste. L’avantage de la première option est qu’elle vous permet de réaliser des économies. Il est à préciser que la création d’un calendrier annuel n’a rien de compliqué. Nombreux sont aujourd’hui les logiciels conçus à cet effet. La plupart d’entre eux sont faciles à utiliser et proposent diverses fonctionnalités. Même les débutants peuvent s’en servir.

Si vous cherchez un calendrier annuel personnalisé de meilleure qualité, vous pouvez vous tourner vers une entreprise spécialisée. Étant donné que cette dernière dispose des outils et des équipements adéquats pour la réalisation de votre calendrier, la qualité est ainsi au rendez-vous.

Déménagement : comment choisir l’entreprise qui vous convient ?

cartons de déménagement

Déménager est un événement d’envergure, qui nécessite de s’organiser en amont et de déployer un équipement spécifique. Afin de réussir son déménagement en Seine-et-Marne, il est essentiel de le confier à une entreprise spécialisée. Formule de base ou prise en charge intégrale, comment choisir ce partenaire et la prise en charge adaptée à vos besoins ?

Que faut-il savoir pour réussir un déménagement en Seine-et-Marne ?

Que votre projet consiste en un déménagement de particulier ou d’entreprise, certains points d’organisation sont essentiels afin de bien préparer l’événement.

Pour un déménagement en Seine-et-Marne, comme partout ailleurs, il faut en premier lieu être en mesure d’estimer le volume total de meubles et de fournitures à transférer. Cette donnée influera sur le devis du professionnel, car elle fait jouer des éléments importants : la nécessité de louer des camions de plus grande volumétrie, le nombre de déménageurs sur place, les spécificités techniques de portage ou de démontage, etc.

Afin d’y parvenir, il est possible de commencer bien en amont de la date du déménagement à empaqueter vos affaires. En stockant les cartons dans une pièce à part ou un garde-meuble, vous serez en mesure de donner des indications plus précises à l’entreprise de déménagement. Les professionnels offrent aussi une prestation d’évaluation, en envoyant sur place leurs techniciens pour effectuer cette estimation directement chez vous, ou dans vos bureaux.

Grâce à ce premier contact, l’entreprise de déménagement sera en mesure de déterminer s’il est nécessaire de recourir à des moyens logistiques spécifiques : monte-charge ou monte meubles, camions équipés, etc. Pour les professionnels, cette étape est cruciale, car elle permet au déménageur de réserver des moyens de transports adaptés aux marchandises à transférer. Par exemple, le déménagement d’une société du secteur alimentaire devra s’effectuer au moyen d’équipements adaptés afin de maintenir la chaîne du froid et de transférer les denrées dans des conditions sanitaires appropriées.

Quelle entreprise de déménagement en Seine-et-Marne choisir ?

Réussir son déménagement en Seine-et-Marne, c’est connaître les spécificités locales (des communes de départ et d’arrivée). Travailler avec un déménageur de proximité est un véritable plus afin de s’assurer de bénéficier des conseils d’un expert sur place. Afin de confier votre déménagement en Seine-et-Marne à la bonne entreprise, il est possible de se fier à certains critères. 

Un bon déménageur doit être en mesure de proposer une gamme complète d’offres comprenant des services de qualité à des prix différents, afin de s’adapter au budget de chacun. À titre d’exemple, les formules aux tarifs les plus accessibles ne comprennent généralement pas des prestations d’emballage ou de montage / démontage de meubles, tandis qu’un forfait premium comprend la prise en charge complète de votre déménagement.

Vérifiez que l’entreprise est effectivement répertoriée au RCS (Registre du Commerce et des Sociétés) et au RTM (Registre des Transports routiers de Marchandises). Il s’agit d’obligations professionnelles qui vous assurent de l’existence de la société, de la formation de ses employés, ainsi que de ses assurances professionnelles.

Choisissez de préférence une entreprise de déménagement qui est implantée en Seine-et-Marne et dont les zones d’intervention s’étendent aux départements voisins. Dani Déménagement offre un service de qualité pour les particuliers comme les professionnels depuis plus de 10 ans. Afin de contacter un conseiller et de demander un devis, cliquez sur ce lien : https://www.danidemenagement.fr/entreprise-demenagement-seine-et-marne/

Refaire l’étanchéité d’une cheminée : comment procéder?

L’automne avance à grands pas et la température va commencer à chuter. Bientôt, nous ferons de notre cheminée notre fidèle allié. Mais avant de l’utiliser, il faut veiller à ce qu’elle soit en bon état. En effet, les intempéries et les variations de température peuvent causer des dégâts au niveau de cet équipement de chauffage. Le conduit de cheminée peut par exemple présenter des fuites en raison des fissures. Il devient donc moins étanche. Pour éviter les désagréments, il faudra refaire l’étanchéité de la cheminée. C’est justement ce dont nous parlons dans cet article.

Quels sont les risques liés au manque d’étanchéité de la cheminée?

On pense souvent à tort qu’un peu d’eau coulant sur les parois du conduit de la cheminée n’a rien d’alarmant. Pourtant, il faudra se détromper, car une fuite due au défaut d’étanchéité de la cheminée peut avoir de sérieuses répercussions.

Un tel phénomène est, tout d’abord, à l’origine de la fragilisation de la structure même de la souche de cheminée. Celle-ci peut alors se dégrader à grande vitesse, notamment en cas de pluie battante ou de vents puissants.

Ensuite, ces problèmes de fuite occasionnent un excédent d’humidité au niveau de l’isolation et des murs. Lorsque les isolants au niveau des combles sont humides, ils perdent en effet leur performance. Ce qui va engendrer une surconsommation d’énergie. Votre logement aura ainsi du mal à se réchauffer, et ce malgré l’utilisation excessive des appareils de cheminée. Comme vous l’aurez compris, il est préférable de refaire l’étanchéité d’une cheminée pour éviter la dégradation de la toiture. Pour cela, il est conseillé de faire appel à une entreprise de réparation de cheminée .

Refaire l’étanchéité d’une cheminée : quels travaux prévoir?

Après avoir détecté la source du problème, il est temps de le résoudre. Pour cela, le recours aux services d’un artisan ramoneur spécialisé dans l’étanchéité de cheminée est préconisé. Après avoir établi un diagnostic de l’installation, il pourra vous indiquer sur quelle zone intervenir. En principe, il faudra procéder à la vérification de trois éléments, à savoir la souche, le conduit et le chapeau.

Étanchéité de la souche de cheminée

On retrouve souvent un solin maçonné (jonction entre la toiture et la souche de cheminée) sur les anciennes constructions. Toutefois, le solin n’est pas épargné par le temps. Il se fissure et se dégrade donnant lieu aux fameuses fuites. Pour y remédier, il faudra alors retirer la partie endommagée du solin et bien nettoyer. On vient ensuite installer des bandes d’étanchéité pour cheminée. Pour renforcer le tout, la pose de zinguerie ou de bandes d’aluminium sur la souche est de mise.

Étanchéité du conduit de cheminée

Le conduit de la cheminée assure l’évacuation de la fumée qui résulte de la combustion. Lorsqu’il est endommagé, il faut impérativement faire appel à un ramoneur professionnel pour lui redonner sa structure initiale. Pour garantir son étanchéité, cet artisan peut par exemple procéder au tubage de la cheminée. Il s’agit de l’installation d’un tube métallique à l’intérieur du conduit de la cheminée. On appelle également ce procédé « gainage du conduit ». 

Étanchéité du chapeau de cheminée

En dernier lieu, il faudra vérifier le chapeau de la cheminée. On a tendance à l’oublier, mais il est fondamental de couvrir votre chapeau au moyen d’un système simplifié tel qu’une couronne d’aluminium. Ceci évitera les infiltrations et le ruissellement d’eau dans les conduits ainsi que la fragilisation de la structure.

Qu’est-ce qu’un climatiseur mobile?

Les « climatiseurs mobiles » sont des climatiseurs où les unités intérieures et extérieures sont combinées dans un seul boîtier, souvent placé sur de petites roues pour le mouvement. Ils sont appelés ainsi – monoblocs. Le compresseur de ces climatiseurs n’est pas à l’extérieur, mais à l’intérieur. Par conséquent, par rapport au système divisé, le monobloc mobile présente un certain nombre de différences, à la fois positives et négatives.

Les climatiseurs mobiles modernes sont équipés d’un ensemble standard de modes – refroidissement, déshumidification, ventilation, certains modèles fonctionnent également pour le chauffage, mais, malheureusement, ils ne peuvent pas correspondre pleinement au nombre de fonctions et de modes intégrés avec les systèmes split.

Il en va de même pour les filtres de purification d’air – ils sont installés dans de nombreux modèles, mais leur efficacité dans les climatiseurs mobiles est inférieure à celle des systèmes split.

Le schéma du climatiseur mobile

Dans les monoblocs mobiles, un tuyau flexible ondulé est utilisé pour évacuer l’air chaud à l’extérieur, qui est évacué par une fenêtre, une porte, etc. Naturellement, la sortie d’air chaud doit être correctement montée, sinon tout le fonctionnement du climatiseur sera réduit à néant.

Le drainage dans les climatiseurs mobiles est effectué :

– soit dans le piège à condensats (puisard intégré), qui doit être vidé régulièrement ;

– soit tombe sur l’échangeur de chaleur du condenseur et est projeté à l’extérieur par le tuyau de dissipation de chaleur (avec une forte charge, il peut également être nécessaire de vider la casserole.) ;

Lorsque le réservoir est plein, le monobloc cesse automatiquement de fonctionner !

Le monobloc à monter doit être installé sur un endroit plat et ouvert dans un rayon d’au moins 30 cm des murs. Connectez une extrémité du tuyau ondulé à l’entrée d’air du climatiseur et l’autre à l’adaptateur situé dans l’ouverture de la fenêtre ou du mur.

Avantages d’un climatiseur mobile

Le principal avantage inconditionnel est une installation facile. Vous n’avez pas besoin d’appeler une équipe professionnelle pour installer un tel climatiseur, vous pouvez donc l’utiliser immédiatement après l’achat. Le climatiseur mobile est ainsi nommé, car il peut être facilement déplacé d’une pièce à l’autre, dans un autre appartement loué, ou emporté à la campagne pour le week-end. Bien sûr, cela ne peut pas être fait avec un système split conventionnel.

Le prochain avantage est un prix inférieur par rapport au coût total des systèmes split traditionnels, car il n’est pas nécessaire de payer pour l’équipe d’installation sur site et l’installation professionnelle.

Inconvénients d’un climatiseur mobile

1. Les climatiseurs mobiles, même avec un système à puissance partagée similaire, auront moins d’efficacité de fonctionnement. Par conséquent, compter sur une surfusion en une demi-heure à une température de 40 degrés de chaleur “à la mer” n’en vaut pas la peine. Expliquons pourquoi cela se produit.

En général, tout climatiseur fonctionne sur le principe d’une pompe à chaleur. En termes simples, il pompe la chaleur de la pièce vers l’extérieur. Dans le même temps, la température à l’intérieur de la pièce diminue et à l’extérieur, elle augmente. Quelle est la différence fondamentale dans le fonctionnement d’un climatiseur mobile et d’un système split ?

Un climatiseur mobile élimine la chaleur dans l’environnement avec une PARTIE de l’AIR de la pièce. Pour cela, un tuyau flexible ondulé fourni avec l’appareil est utilisé. Naturellement, le volume d’air éjecté de la pièce est remplacé par exactement le même volume d’air provenant d’un environnement plus chaud (par rapport à la pièce refroidie). C’est naturel, puisqu’une diminution de la pression d’air dans la pièce, et plus encore la réalisation d’un vide à l’aide d’un climatiseur mobile est peu probable dans des conditions domestiques 🙂

La pièce sera refroidie si la température de l’air extrait est nettement supérieure à la température de l’air entrant (ambiant). Théoriquement, la température du flux d’air froid du climatiseur mobile peut être réduite en BAISANT la vitesse du ventilateur, c’est-à-dire en diminuant la vitesse du ventilateur. En réduisant le débit d’air traité.

Le système split, pendant le fonctionnement, ne projette pas de masses d’air à l’extérieur, mais refroidit uniquement l’air de la pièce en le “conduisant” à travers le radiateur froid. Il n’y a aucun échange d’air entre les unités intérieures et extérieures, c’est une idée fausse commune. La seule chose qui circule entre eux est le liquide de refroidissement – le fréon. Ainsi, en travaillant avec la même masse d’air dans la pièce, le taux de baisse de température du système split est nettement supérieur à celui d’un climatiseur mobile.

2. L’unité de climatisation elle-même est plutôt grande (comme une table de chevet haute ou une grande valise), donc, contrairement à un système split mural, elle nécessite plus d’espace et parfois “se met sous les pieds”.

3. En raison du placement du compresseur à l’intérieur de la pièce, les climatiseurs mobiles se distinguent par un niveau de bruit sensiblement plus élevé pendant le fonctionnement que les systèmes split modernes.

4. Comme déjà mentionné ci-dessus, lors de l’utilisation d’un climatiseur mobile, il est nécessaire de se rappeler de la libération en temps opportun des pièges à condensats de l’humidité accumulée. En moyenne, lors du fonctionnement normal du climatiseur, le volume de condensat est d’environ 5 litres par jour.

5. Nous constatons également que l’écrasante majorité des entreprises de la République populaire de Chine utilisent la prérogative de la production de climatiseurs mobiles et qu’il est difficile de trouver un appareil de « qualité européenne ».

Malgré ses avantages brillants, le climatiseur mobile n’est toujours pas parfait et est recommandé dans les cas où, pour une raison quelconque, il n’est pas possible d’installer un système split.

Si vous avez des questions, veuillez  contacter ce professionnel spécialisé dans la vente de climatisation et chauffage.

Travaux de ravalement de façade : Les étapes et les démarches administratives à suivre

Les travaux de ravalement de la façade sont essentiels pour avoir une devanture saine et agrémentée. En plus, ces travaux sont exigés par la loi. Par contre, pour qu’ils soient bien réalisés et conformes aux réglementations, vous ne devez pas louper certains détails importants. Dans cet article, nous vous détaillons sur les étapes et les démarches administratives nécessaires lors du ravalement de votre façade.

Quelles sont les étapes importantes lors de la réalisation des travaux de ravalement de sa façade ?

Quand les démarches administratives et le budget sont prêts  pour la réalisation de vos travaux de ravalement, vous devez encore suivre quelques étapes pour obtenir un rendu parfait. Pourtant, il est préférable de faire appel à une entreprise de ravalement , car les travaux de ce genre requièrent des techniques et des équipements spécifiques.

Lorsque vous accomplissez les travaux de ravalement de votre façade, il existe plusieurs étapes à respecter comme :

  •  Faire un diagnostic de l’état de votre façade avant de commencer le chantier de ravalement, pour déterminer les irrégularités, les imperfections et la nature du support de votre façade ;
  • Préparer le chantier en installant les dispositifs nécessaires tels que : l’ échafaudage, les échelles et  les équipements de protection pour garantir la sécurité et la propreté durant les travaux ;
  • Entamer le nettoyage de vos murs extérieurs selon le type de matériau qui les composent : par décapage, par gommage, par sablage, par ponçage, ou par nettoyeur à haute pression ;
  • Réparer et traiter les supports de votre façade en corrigeant les défauts tels que les remontées d’humidité, les fissures, les joints défaillants, et les cavités. Puis en appliquant des produits hydrofuges et fongicides sur toute la surface de la façade ; ;
  • Protéger et décorer la façade par la pose du matériau isolant et du revêtement pour une fin esthétique.

Il est recommandé de faire appel à cette entreprise de ravalement dans le Gard sur ce site pour bénéficier d’un travail précis dans un délai défini et dans le respect du budget. De plus avec ce professionnel, vous pouvez avoir une garantie décennale et une assurance de bonnes exécutions des travaux.

Quelles sont les démarches administratives à entamer avant de démarrer le ravalement de sa façade ?

Pour éviter d’éventuels graves dégâts, il est évident de réparer de toute urgence les fissures, les trous, les crépis, l’enduit ou les peintures endommagés sur votre façade . Mais, avant  de commencer le ravalement de votre façade, vous êtes contraint  de suivre quelques obligations administratives pour que vos travaux soient régulés. En revanche, vous pouvez aussi faire appel à un façadier pour vous guider dans toutes les démarches administratives obligatoires.

D’abord, il est important de vous renseigner auprès de votre municipalité sur le revêtement et la couleur de votre façade, imposés par le plan local d’urbanisme (PLU) de votre localité. En effet, le PLU détermine certaines réglementations à respecter concernant le coloris ou les matériaux utilisés pour celle-ci.  En amont des travaux de ravalement de votre façade, vous devez aussi faire une déclaration préalable de vos travaux (DP) auprès de votre commune . Après que vous avez  obtenu une réponse favorable à vos demandes, vous devez également entamer une déclaration d’ouverture de chantier (DOC) en ligne ou  auprès de votre mairie. Et surtout  vous ne devez pas omettre de faire une demande d’autorisationpour l’installation d’un échafaudage.

Bottes de jardinage : 5 conseils pour bien les choisir

Pour s’occuper de leurs jardins, de nombreuses personnes ont tendance à utiliser les chaussures qu’elles utilisent dans la vie de tous les jours, notamment les baskets et d’autres solutions confortables. Cependant, ces chaussures ne sont pas conçues pour un usage dans le jardin et n’offrent pas un bon niveau de confort. La raison pour laquelle il vaut mieux opter pour des bottes de jardinage dès le départ. Dans cet article, vous retrouverez 5 conseils pour faire le bon choix.

Choisir des bottes de jardinage qui ne donnent pas de mauvaises odeurs

En raison des matériaux de fabrication, certaines chaussures risquent de chauffer vos pieds et accumuler des mauvaises odeurs au fil des utilisations. Ain si, si vous passez une demi-journée voire plus longtemps dans votre potager, vous aurez à bien les aérer au retour à la maison. Pour éviter ces inconvénients, munissez-vous de bottes spécialement conçues pour le jardinage.

Privilégiez les modèles de qualité, qui disposent d’une semelle micro aérée. Cette semelle est spécialement conçue pour laisser l’air circuler et aérer vos pieds.

Opter pour un modèle adapté à la saison

Vous avez l’habitude de vous occuper de votre jardin de prédilection l’été ? Lorsque les températures ont tendance à augmenter, mieux vaut opter pour des bottines de jardinage. Elles remontent généralement jusqu’au chevilles et laisseront vos pieds respirer.

En revanche, si vous travaillez dans votre jardin tout au long de l’année, y compris par temps de pluie, optez pour des bottes de jardinage. Les boutiques spécialisées proposent une multitude de modèles, qui offrent plusieurs longueurs, couleurs et motifs. Vous pourrez mêmes les assortir à votre tenue. De plus, les matières utilisées ont une très bonne étanchéité, ce qui vous apportera un bon confort dans votre potager.

Les modèles à privilégier pour le confort des pieds

Lorsqu’elles choisissent leurs bottes de jardinage, de nombreuses personnes recherchent des chaussures souples. Pour cela, les fabricants conseillent les modèles en caoutchouc, qui apportent une grande souplesse et un bon confort dans le jardin. Si vous avez l’habitude à travailler par temps de pluie, vous pouvez opter pour des modèles dotés de semelles antidérapantes, qui vous apporteront plus de sécurité.

Les bottes pour le jardinage intensif

Vous réalisez souvent des travaux plutôt complexes dans les terrains dont vous disposez ? A ce stade, il est conseillé de vous munir de bottes spécifiques pour le jardinage intensif. Elles sont réalisées en PVC et sont très résistantes à toutes les activités. A la fin d’une journée de travail, il suffit de les rincer à l’eau et au savon, en enlevant les résidus accrochés sur les semelles. Grâce à la robustesse du PVC, vos bottes se porteront bien au fil des saisons.

Quelles chaussures choisir pour le jardinage occasionnel ?

Au contraire, si vous disposez d’un petit terrain et que vous vous en occuper occasionnellement, il est inutile de vous munir de bottes. Optez plutôt pour des sabots de jardinage. Ce sont des chaussures plus légères, qui conviennent notamment aux travaux que vous réalisez l’été. Cependant, évitez de les utiliser par temps de pluie, car ils sont moins étanches que les bottes et les bottines.

Quel type de crépi choisir pour la finition de sa façade?

À la suite du  nettoyage, de la réparation, et du traitement, la finition constitue un moyen pour décorer la façade. L’aspect esthétique de votre maison  va dépendre de cette dernière étape. Ainsi, il est indispensable de choisir un revêtement qui peut vous procurer une protection optimale, une bonne isolation, un rendu esthétique et résistant. Le crépi figure parmi les meilleures options de décoration de façade qui assure à la fois l’aspect attractif à l’extérieur et le confort à l’intérieur de votre maison. Dans cet article, vous pouvez découvrir les  différents types  et finitions en crépi pour  envelopper et agrémenter de votre façade. 

Les différents types de crépi à choisir pour revêtir les murs de sa façade

Plusieurs types de crépi peuvent être utilisés pour enrober vos murs extérieurs. Vous pouvez choisir entre ces diverses possibilités:

  • Le crépi en mortier : le plus basique des crépis, composé de sable, de ciment, et d’eau. L’application du crépi en mortier se fait facilement, quels que soient les types de supports de votre façade ;
  • Le crépi en plâtre : il est fabriqué à partir de poudre de gypse. Ce type de crépi est également facile à appliquer sur les murs. Cependant, il est souvent servi pour le revêtement des murs intérieur ;
  • Le crépi à chaux : Il propose deux choix de matériau, dont la chaux hydraulique ou la chaux aérienne. Aussi, le crépi à chaux peut être sous forme de pâte ou de poudre à diluer. Toutefois, la pose de ce type de crépi requiert des techniques spécifiques, car le séchage de la chaux prend plus de temps.

Néanmoins, il est toujours recommandé de faire appel à un artisan façadier expérimenté comme sur ce site qui peut  vous conseiller sur le crépi approprié à la nature des murs de votre façade .

Les diverses finitions en crépi pour la décoration de sa façade

Le crépi est un revêtement de façade qui peut sublimer l’apparence et améliorer la protection de votre façade. Par contre, il est préconisé de faire appel à un façadier expérimenté pour limiter les irrégularités et garantir une meilleure accroche lors de la pose de ce matériau. De plus, il doit être appliqué minutieusement en de nombreuses couches sur une surface bien plane et nivelée.

En ce qui concerne la finition en crépi, vous avez plusieurs choix, dont :

  • Le crépi projeté :  qui est malaxé et propulsé sur les murs de votre façade grâce à un outil spécifique pour obtenir un rendu uniforme ;
  • Le crépi taloché : une sorte de crépi projeté mais façonné de manière précise sur les murs de votre façade grâce à une taloche pour avoir des motifs attrayants ;
  • Le crépi gratté : qui est projeté sur les murs, puis gratté manuellement à l’aide d’une règle de grattage ou une taloche à clous pour apporter un rendu contemporain et uniforme ;
  • Le crépi écrasé : qui est projeté sur les murs de votre façade puis écrasé par lisseuse pour fournir des reflets chatoyants.

Pour une pose réussie de la finition en crépi sur votre façade, selon votre choix, il est conseillé de faire appel à un façadier qualifié.