Pourquoi contrôler régulièrement l’état du conduit de sa cheminée?

Le conduit de la cheminée est un élément qui joue un rôle essentiel. Non seulement il assure l’évacuation de la fumée, mais il limite également les risques d’incendie et les risques sanitaires. En effet, lorsque la fumée refoule vers l’intérieur de la maison, les habitants respirent des gaz toxiques. Ce qui peut nuire à leur santé. Ainsi, il faut constamment veiller au bon fonctionnement du conduit. Pour cela, il importe de le vérifier et de le contrôler régulièrement. Nous en parlons justement. Découvrez !

Un professionnel pour contrôler l’état du conduit de la cheminée

Il est nécessaire de contrôler l’état du conduit de la cheminée pour des raisons économiques et surtout sécuritaires. Ce contrôle doit être effectué par un ramoneur professionnel comme sur ce site à l’occasion du ramonage annuel obligatoire.

Dans le cadre de celui-ci, une reconnaissance du conduit de la cheminée est tout d’abord opérée par cet artisan. Il procède ensuite à la vérification de la vacuité et de l’étanchéité de ce dispositif. Pour ce faire, il se servira d’un fumigène. Mais au préalable, une série d’intervention sera exécutée (ramonage, désobstruction de la cheminée par le bas et par le haut). Ce contrôle est entrepris afin de détecter les éventuels problèmes affectant le conduit de la cheminée.

Après avoir effectué le test fumigène, le ramoneur détermine la solution à adopter concernant la réhabilitation de la cheminée. Il donne éventuellement des conseils quant à l’utilisation de cette dernière.

Pourquoi est-il nécessaire de contrôler le conduit de sa cheminée ?

Vérifier et contrôler le conduit de sa cheminée est important, et ce, pour différentes raisons. Comme susmentionnée, cette vérification permet d’identifier les éventuelles obstructions du conduit. Une telle situation est souvent due aux dépôts de suies et de goudrons sur la paroi de ce dernier. Elle tient également sa source de la présence de nid d’oiseau ou de déchets à l’intérieur de celui-ci. Rappelons qu’un conduit bouché met en péril la sécurité du logement et de ses occupants. Il augmente également les risques d’accident.

Par ailleurs, le contrôle est entrepris pour détecter les fissures. Le ramoneur pourra ainsi les réparer. En effet, le conduit doit être parfaitement étanche pour éviter les risques sanitaires, en l’occurrence l’intoxication au dioxyde de carbone. Avant de délivrer le certificat de ramonage, le professionnel en charge du ramonage s’assurera que le conduit permet d’évacuer correctement les fumées et qu’elles ne refoulent pas vers l’intérieur.

Comment s’opère le contrôle du conduit de la cheminée ?

Généralement, le contrôle de la cheminée implique l’usage d’une cartouche fumigène qui est installée à la base du conduit. Ce produit permet de détecter les éventuelles fuites présentes sur la longueur de celui-ci.

Pour commencer, l’expert en ramonage bouche le conduit en procédant vers le toit. Ceci étant fait afin d’empêcher la fumée de sortir vers l’extérieur. Après avoir fermé la souche de la cheminée, il se place à la base du conduit. Pour que la fumée résultant du fumigène s’engouffre comme il se doit dans ce dernier, ce professionnel envoie un courant d’air vers le haut. Pour ce faire, il va faire un petit feu, notamment en brûler quelques feuilles de papier. Avant de boucher l’entrée du conduit, il pourra de ce fait allumer le fumigène. C’est le point de départ de la vérification. Une fois le test fumigène achevé, il va libérer la partie supérieure du conduit afin de permettre à la cheminée de s’échapper. Pour terminer, la base de la cheminée sera débouchée à son tour.

3 zones à considérer pour la rénovation complète de sa maison

Entretenir sa maison est un geste nécessaire, surtout si elle est plutôt ancienne. Pour les bâtisses qui datent de plusieurs années, il peut être utile de penser à réaliser des rénovations. Ces dernières permettront notamment à améliorer l’apparence de la demeure. Le confort des locataires s’en retrouvera aussi renforcé. Opter pour une rénovation complète de sa maison représente une garantie que la construction puisse durer quelques années de plus. Ce sera également l’occasion de regrouper les dépenses et de faire des économies. Voici notamment les endroits qui méritent une attention particulière pour une rénovation complète de la maison.

La toiture

La rénovation de la toiture reste une opération d’envergure qui devra s’organiser correctement. Cette démarche est essentielle dans la rénovation complète d’une maison. Cette zone est en effet une partie qui s’use facilement en raison des intempéries. Rénover le toit de la demeure peut se réaliser en différentes étapes :

La rénovation proprement dite 

Cette démarche est effectuée sur une toiture qui ne présente pas beaucoup de dégât. Elle se caractérise notamment par le nettoyage de la surface du toit, la mise en œuvre d’un traitement d’assainissement pour éliminer les germes et les racines, et enfin la réalisation d’un traitement de toiture hydrofuge.

La réfection de la toiture 

Idéale pour remédier aux détériorations occasionnées par les intempéries, la réfection de toiture consiste à régler de manière efficace les problèmes comme l’infiltration de l’eau à travers le toit. Dans ce cas, les dégâts pourraient atteindre l’intérieur de la maison.

Il est à noter que la réfection de toiture doit être effectué par un couvreur professionnel comme celui qui se trouve sur https://www.toitures-78.fr/ qui sera le mieux placé pour décider si l’opération devra être totale ou partielle.

La façade

Pour la rénovation complète de la maison, celle de la façade peut aussi constituer une étape indispensable. Mais pourquoi rénover la façade de sa demeure ? Tout d’abord, on peut évoquer l’esthétique de la maison. Une façade en mauvais état porte souvent atteinte à l’allure en général de la bâtisse. Ensuite, il y a le problème de la dégradation de la construction. Une façade qui dévoile des défauts, comme des fissures, peut représenter un danger pour l’intégrité de la maison et par conséquent, de ses occupants. Enfin, il ne faut pas oublier que la façade est une zone essentielle dans la structure d’isolation de la demeure. Une façade mal isolée peut entraîner des dépenses énergétiques insoupçonnées. Procéder à la rénovation de la façade est donc une opération qui peut tout à fait apporter une contribution non négligeable dans la rénovation totale de la maison. 

Les sanitaires

Les installations sanitaires de la maison sont des éléments qui font qu’une demeure est accueillante et surtout propre à vivre. Leur rénovation est nécessaire si des anomalies sont constatées. Ces derniers sont souvent rencontrés dans le cas des maisons anciennes. Il s’agit entre autres de la réparation, voire même du remplacement de ces installations. La rénovation des sanitaires peut tout à fait s’intégrer dans un projet de rénovation complète de la maison. Elle peut souvent apporter une touche de sublimation de la demeure.

Doit-on obligatoirement procéder au ramonage de notre cheminée?

Le ramonage fait partie des travaux d’entretien à prévoir lorsqu’on est propriétaire de maison. Il consiste à éliminer la couche de suie et de goudrons sur la paroi du conduit de la cheminée. Souvent, les autorités municipales et départementales imposent sa réalisation. En effet, il permet de limiter les risques sanitaires et les risques d’incendie. Mais le ramonage de cheminée est-il réellement obligatoire ? Nous en parlons dans cet article. Découvrez !

Que disent les règlementations en vigueur sur le ramonage de cheminée?

Aux termes de l’article 31 du règlement sanitaire départemental type, le ramonage de cheminée est obligatoire. L’entretien du conduit doit se faire deux fois par an. Cette obligation légale s’impose à tout propriétaire et locataire d’immeuble. En principe, la première intervention a lieu au cours de la période de chauffe. Quant au second ramonage, il est effectué durant le printemps ou l’été, quand aucune combustion n’a lieu.

En revanche, le ramonage des conduits tubés, des conduits sociaux ainsi que des cheminées qui n’ont jamais servi, se limite à une seule fois par an. Néanmoins, sachez que la fréquence à laquelle les travaux sont réalisés peut varier d’une localité à une autre.

En outre, le ramonage de cheminée est exigé la plupart du temps par les assureurs. Il doit nécessairement être réalisé par un ramoneur agréé. Ce professionnel délivrera, en plus de la facture, un certificat de ramonage. Si un incendie se déclenche, ces documents devront être présentés à l’assureur. Ils font foi du bon entretien de la cheminée.

Plus qu’une obligation légale, le ramonage est entrepris pour réduire les risques d’intoxication aux gaz toxiques. Lorsque les conduits sont bouchés, nous risquons en effet d’inhaler du monoxyde de carbone.

Bon à savoir : L’omission à cette obligation est passible d’une sanction pécuniaire, dont le montant maximum s’élève à 450 €.

Ramonage de cheminée : qui doit s’en charger ?

Le ramonage de la cheminée d’un logement incombe aux occupants des lieux qu’ils soient propriétaires ou locataires. Dans le cas d’un immeuble en copropriété, cette obligation appartient conjointement aux copropriétaires à travers le syndic. Les frais engendrés par les travaux seront partagés à parts égales entre chacun d’entre eux.

Pour le ramonage de votre cheminée, nous vous encourageons à contacter un professionnel comme ramoneur agréé situé en Alpes Maritimes . Cet artisan est en mesure de vous délivrer un certificat de ramonage. Ce document est à préserver précieusement, car il jouera en votre faveur en cas de sinistre.

En termes de formation, le ramoneur doit être titulaire d’un CAP, d’un BEP ou d’un diplôme équivalent, spécifique dans le domaine du ramonage.

Peut-on ramoner soi-même la cheminée de sa maison?

Nous pouvons tout à fait exécuter nous-mêmes le ramonage de notre cheminée. Il suffit de nous munir des équipements adéquats. Néanmoins, cette intervention n’aura aucune valeur légale, contrairement au ramonage imposé par la loi et réalisé par un ramoneur certifié. Comme aucun certificat de ramonage ne sera délivré, on ne pourra pas ainsi fournir une preuve du bon entretien de la cheminée en cas d’incendie.

Dans tous les cas, sachez que l’entretien des conduits permet d’améliorer le tirage de la cheminée. En outre, on peut recourir à différentes techniques pour nettoyer le conduit. Le ramonage peut d’une part s’effectuer au moyen d’une brosse-hérisson. D’autre part, on peut se servir d’une bûche de ramonage. Il s’agit d’un procédé chimique. Cependant, il ne permet pas d’éliminer la suie et le goudron. Le ramonage chimique tend plus à améliorer les conditions de tirage de la cheminée.

Choisir sa toiture parmi différents 4 types de revêtement

Si vous avez pour projet de construire ou de rénover votre toit, vous vous demandez sans doute quel matériau de toiture choisir. Il existe de nombreux types de revêtement avec chacun leur coût, leur esthétique et des caractéristiques spécifiques comme la performance énergétique, l’imperméabilité, la résistance au vent et aux chocs, etc. Vous aurez l’embarras du choix. Mais comme il peut être compliqué de savoir lequel choisir, voici un petit aperçu sur quatre différents types de revêtement pour votre toiture.

La toiture en tuiles

Sûrement le matériau le plus répandu en France étant donné qu’il s’adapte selon la région où vous habitez et présente de gros avantages comme sa solidité, sa durabilité et son esthétisme. Si les tuiles en terre cuite sont souvent utilisées, elles peuvent être faites de matériaux différents comme le béton ou le bois. Il existe également des formes de tuiles différentes : plates, romanes, canal, à grande ou petite moule. Le type de tuiles qu’un couvreur devra poser dépendra de vos goûts, mais aussi de ce qu’impose votre mairie ou votre région. Son coût varie de 40 à 130 €/m².

La toiture en ardoise

Tout comme les tuiles en terre cuite, l’ardoise est un matériau naturel qui offre beaucoup de charme et d’élégance aux toits des maisons traditionnelles. En plus d’être recyclable, l’ardoise est connue pour être incombustible et d’une résistance à toute épreuve avec une durée de vie estimée à plus de 100 ans. Elle peut se présenter sous forme d’écaille ou sous forme rectangulaire. Avoir un revêtement en ardoise offre également un certain prestige avec une belle esthétique et il propose une bonne isolation thermique. Son prix varie de 100 à 150 €/m².

La toiture en métal

Un revêtement en métal peut être composé de différents types de métaux comme le cuivre, le plomb, l’aluminium ou plus particulièrement le zinc. Ce dernier est doté d’une durée de vie optimale dans les zones peu sujettes aux fortes intempéries. C’est un métal qui recouvre la plupart des toits des immeubles parisiens et il est reconnu pour sa longue longévité en plus d’être résistant et léger. L’un des avantages d’une toiture en métal est qu’elle est facile d’entretien étant donné que la mousse ne pousse pas dessus. Cependant, il faut faire attention à l’isolation phonique, car pendant les fortes pluies le bruit peut être très dérangeant. Son coût varie de 40 à 60 €/m².

La toiture végétale

Tendance et écologique, la couverture végétale est apparue il y a quelques années et elle est composée de différentes plantes. C’est un toit qui présente de nombreux avantages à savoir la diminution de la pollution, une bonne résistance thermique, la réduction de bruit et la résistance aux intempéries. Il est également équipé d’un système d’étanchéité et d’évacuation d’eau qui permet de récurer et d’exploiter l’eau de pluie. Ce type de revêtement peut être posé sur un toit plat ou une pente allant jusqu’à 35 degrés. Contrairement aux autres, la toiture végétale nécessite un entretien régulier et une charpente très résistante. Son prix est estimé entre 45 à 100 €/m².

Si vous avez besoin de plus de détails par rapport aux caractéristiques de chaque type de toiture, l’idéal est de contacter un professionnel comme ce couvreur en Haute Loire qui est un expert dans le domaine de toiture

Quelles sont les bonnes raisons de collaborer avec un maçon?

Savoir bricoler est une bonne chose, mais lorsqu’il s’agit de bien faire les choses, l’idéal serait de se tourner vers un maçon professionnel. Spécialiste de ce domaine, il saura répondre à tous les besoins en termes de travaux de rénovation ou de réparation dans une habitation. Actuellement, avec le grand nombre d’acteurs présents sur le marché, il devient difficile de choisir le professionnel idéal pour ses travaux de maçonnerie. C’est pour cela qu’il est important d’opter pour un professionnel qualifié et expérimenté pour la réalisation de ses projets de constructions. Pour vous prouver de la certitude de ces affirmations, ci-dessous quelques avantages de faire appel à un maçon qualifié.

Travailler avec un maçon pour mener à bien la gestion du projet

Collaborer avec un professionnel comme ce maçon qui se trouve en Seine Maritime est une sage décision lorsqu’il s’agit de réaliser des travaux de maçonnerie. Expert dans le domaine, il a la capacité de piloter et de superviser l’ensemble du projet. Il tient compte du budget, les spécifications et les délais. Il s’assure également de la bonne qualité du travail réalisé. En plus de s’impliquer dans les constructions à proprement parler, il sera également capable de faire appel à d’autres professionnels en cas de soucis. C’est-à-dire que si au cours des travaux, il y a besoin d’établir un projet électrique ou de plomberie par exemple, il saura quoi faire pour trouver les bons professionnels. En tout, ce sera un gain de temps et d’argent puisqu’il saura piloter le projet. Les propriétaires ne peuvent qu’être satisfaits. En tant qu’expert, il s’impliquera à fond pour la mise en œuvre des projets suivant les règles de l’art. Le maçon qualifié et compétent saura détecter également les problèmes qui peuvent nuire à la structure du bien, même mineurs. Il fera tout pour prémunir la maison des éventuels dommages.

Le maçon : un professionnel légal et assuré

Généralement, peu importe la région, une entreprise de construction ou un entrepreneur n’a pas le droit d’exercer son métier dans la construction avant d’avoir une licence. L’obtention de cette licence passe obligatoirement par un processus singulier. Avec cela, la loi prévoit des règles et des réglementations pour chaque professionnel afin qu’il puisse travailler d’une manière légale. Il faut dire que les entrepreneurs en maçonnerie sont pratiquement supervisés par le bureau des licences de l’État. Ils doivent donc respecter la loi sous peine de perdre leurs permis de travail. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est toujours conseillé de se tourner vers un maçon agréé afin de collaborer avec la bonne personne

Obtenir les meilleures offres de matériaux et gagner du temps

En collaborant avec les entreprises ou les entrepreneurs en maçonnerie promettent des avantages inouïs. Ayant de nombreux contacts dans l’industrie, ils sont en mesure d’obtenir les meilleures offres de matériaux de construction pour tous les projets de construction. En plus de cela, ils peuvent avoir des relations avec des architectes, des ingénieurs ou encore des concepteurs. Ce qui peut aider grandement dans la réalisation des travaux de rénovation ou de construction de biens immobiliers. Professionnels dans le domaine, ils savent parfaitement gérer les travaux. Ils arrivent même à fixer un calendrier qui leur permettra de respecter les délais convenus pour la livraison. Malgré cela, ils s’assurent toujours d’offrir un travail de qualité.

Etapes du Ravalement de façade

Au fil des années, la façade de la maison vieillit et perd petit à petit de son bel attrait. En l’absence d’un bon entretien régulier, mousses, fissures et traces de graffitis peuvent très vite s’installer, ce qui peut nuire totalement à son apparence. Pourtant, la façade est la partie que l’on aperçoit en premier avant d’entrer dans une habitation. Aussi, c’est la partie qui se dégrade le plus rapidement. Si la façade de votre maison fait grise mine, n’attendez pas pour agir. Dès que possible, prévoyez un ravalement pour donner une seconde jeunesse à votre maison. Voici les étapes clés pour réussir votre projet.

Évaluer les dégâts

Avant de prétendre quoi que ce soit, il est important d’évaluer l’état de votre façade. Cette étape est importante pour évaluer les dégâts et connaître les sources. Grâce à ce diagnostic, vous pouvez avoir une idée des travaux à entreprendre et du budget à allouer pour ce projet.

L’évaluation de l’état de la façade n’est pas un travail facile à réaliser. Elle doit être effectuée avec beaucoup de minutie pour ne pas se tromper. Voilà pourquoi il est toujours conseillé de faire appel à un professionnel comme ce facadier dans le Gard. Seul ce dernier est en mesure de détecter l’origine du problème et d’apporter des solutions adaptées à la situation qui se présente. Il pourra même vous délivrer un devis clair et précis. C’est important pour connaître le tarif et les matériaux nécessaires pour réaliser le projet.

Préparer le chantier avant d’entreprendre les travaux de ravalement

Comme tous travaux du bâtiment, le ravalement de la façade demande une certaine préparation. Cela est important afin d’éviter les mauvaises surprises lors de la réalisation des travaux : accidents, problèmes juridiques…

Si vous prévoyez de réaliser des travaux de ravalement de façade, vous devez faire une déclaration préalable auprès de la mairie. Le formulaire dédié à cet effet est à remplir et à déposer auprès de cette dernière. Si votre habitation se trouve dans un périmètre protégé, le mieux sera de contacter le Service Territorial de l’Architecture et du Patrimoine ou STAP de votre région. Celui-ci pourra vous envoyer un architecte des bâtiments pour vous aider à préparer votre projet. Vous pouvez ensuite acheter les matériels nécessaires pour la réalisation du ravalement de votre façade. N’oubliez pas l’installation des échafaudages. Si vous devez recourir à un espace public pour installer ces derniers, une autorisation de la mairie est obligatoire.

Nettoyer la façade avant les travaux

Une fois les échafaudages en place, vous devez procéder impérativement au nettoyage et au traitement de votre façade. Cela facilitera les travaux à entreprendre. En fonction des dégâts et du type de vos murs extérieurs, le nettoyage de la façade peut se faire de différentes manières.

Pour nettoyer les murs extérieurs de votre maison, vous pouvez procéder à un nettoyage à haute pression, à un gommage, à un sablage, à un ponçage ou encore à une nébulisation. Attention, ce travail nécessite un minimum de savoir-faire. Si vous n’avez pas l’âme d’un bricoleur de dimanche, le mieux sera de faire appel à un façadier expérimenté, au risque d’aggraver le problème. 

La rénovation et la finition

Après l’étape du nettoyage, vous pouvez commencer les travaux de rénovation : reboucher les fissures, changer les joints, améliorer l’isolation extérieure, etc. La nature du travail à entreprendre lors de la rénovation de la façade dépend des dégâts et de la nature du problème. Encore une fois, n’agissez pas seul si vous n’êtes pas très habile avec les marteaux, les pinceaux…

La dernière étape consiste à faire les travaux de finition. Ils visent à l’embellissement de la façade. Les travaux de finition consistent donc à décorer les murs extérieurs et à renforcer la structure. Pour cela, vous pouvez choisir parmi différents types de revêtements : enduit, peinture, bardage…

Nettoyage de toiture : comment nettoyer efficacement son toit?

Le nettoyage de toiture est une tâche parmi les plus négligées, et pourtant cela est très bénéfique pour la maison. Cette activité permet de prolonger la durée de vie de la toiture. Elle évite également tout problème d’entretien, car les petits dégâts faciles à réparer sont vite repérés. Par ailleurs, le nettoyage de toiture est une occasion de vous débarrasser de toutes salissures qui s’installent sur le toit. Ici, vous trouverez les meilleurs conseils pour nettoyer efficacement et facilement votre toiture.

S’équiper correctement pour nettoyer sa toiture

Nettoyer la toiture signifie travailler en hauteur. Or comme c’est très risqué, il est plus judicieux de faire appel à un couvreur professionnel comme celui qui est situé sur https://www.entreprise-couverture-46.fr/ qui en plus de nettoyer, répare et effectue des travaux d’entretien. Si vous êtes cependant habitué à un travail en hauteur, vous pouvez vous-même réaliser le nettoyage de votre toiture. Toutefois, il est crucial de vous équiper correctement pour votre sécurité.

Munissez-vous alors d’une échelle de couvreur qui est spécialement conçu pour tous les travaux de toiture. Dotez-vous également de chaussures antidérapantes pour ne pas vous glisser. Par ailleurs, pensez à vous procurer d’une scie ou un sécateur pour supprimer les branches qui risquent de tomber sur le toit. À cela s’ajoutent des équipements propres au nettoyage. On peut citer entre autres la brosse à poil dur, le pulvérisateur, le produit hydrofuge, etc.

Nettoyer le toit en profondeur

Eh oui, le nettoyage de la toiture ne résume pas uniquement à nettoyer la couverture. Au-delà de celle-ci, il a encore beaucoup de choses à nettoyer. Ce sont notamment les saillies, la ventilation, les ouvertures, les fixations, les raccords de cheminées, les arêtes et les faîtages, les noues, les éléments décoratifs, les panneaux solaires, ainsi que les gouttières.

Pendant le nettoyage, il faut prendre le temps de vérifier l’état de chaque élément, d’effectuer les réparations nécessaires et de changer les parties abîmées. C’est la raison pour laquelle il est conseillé de confier les travaux de nettoyage de toiture à un professionnel.

Nettoyer sa toiture au bon moment

Le nettoyage de la toiture ne s’effectue pas à n’importe quel moment. Pour savoir quand et à quelle fréquence faut-il nettoyer votre toiture, il va falloir considérer 4 facteurs. Le premier est l’âge de la toiture. Plus elle est vieille, moins souvent vous la nettoierez pour éviter de l’abîmer.

Le second est la nature du matériau de la couverture. Spécifiquement, les ardoises et les tuiles sont plus sujettes à la formation de mousses et doivent donc être nettoyées fréquemment. Le troisième est le milieu où la maison se situe. La fréquence est plus élevée si la maison se trouve proche des arbres ou dans un environnement pollué.

Et enfin, le quatrième est le climat. Dans tous les cas, il est conseillé de nettoyer la toiture hors canicule, hors vent, par temps sec, et bien évidemment en journée. Lors de la saison printanière, vous pouvez vérifier les dommages causés par l’hiver. Et en fin de l’automne, débarrassez-vous de toutes les feuilles et branches mortes, les lichens, les champignons, les mousses et toutes sortes de débris.

Louer un monte-meuble pour accélérer le déménagement

Louer un monte meuble

Lors d’un déménagement, les mobiliers lourds et encombrants sont toujours laissés en dernier tandis que les articles légers et les affaires personnelles peuvent être préparés et emballés dans un carton adapté. Effectivement, pour transporter les gros mobiliers, la seule force de vos bras risque de ne pas être suffisante. En effet, vous aurez besoin de recourir à la location de monte meuble auprès d’une société de location pour déménagement.

Pourquoi louer un monte meuble ?

En premier lieu, avoir recours à un monte meuble Paris vous évite de transporter vos meubles lourds de votre pièce jusqu’au véhicule utilitaire de votre déménagement. Il vous suffit de les faire passer par la fenêtre, la terrasse ou le balcon et le monte meuble s’occupera de les faire descendre. Cette démarche veut dire que le déménagement se passera plus vite et vous vous épargnerez de la fatigue.

Par ailleurs, il existe certaines situations où la location d’un monte meuble est indispensable. Cela est impératif par exemple quand vos meubles ne peuvent pas passer par la cage d’escalier ou l’ascenseur. Cependant, la seule alternative qui s’offre à vous est de faire passer le meuble par la fenêtre. Mais qu’est-ce qu’il faut faire si vous habitez au 4, 5 ou 6ème étage ? Seul un monte meuble arrive à atteindre cette hauteur. Ce dispositif vous apporte une grande sécurité en matière de santé des porteurs et pour les mobiliers eux-mêmes. Si vous vous mettez à plusieurs pour porter un objet lourd comme un piano, votre dos sera fortement sollicité et vous risquez d’être victime de majeures courbatures. De plus, si vous n’utilisez pas un matériel spécifique, vous pourrez faire tomber le meuble à tout moment. Comme vous gérez un article à la fois lourd et fragile sans outil adapté, il peut facilement être endommagé.

Quels sont les types de monte meuble ?

Afin de répondre aux différentes attentes durant un déménagement, une société de déménagement propose souvent différents types de monte meuble à savoir :

  • L’échelle électrique, il s’agit d’une échelle emboitable. Elle peut être transportée dans le camion de déménagement même. Il est préférable que ce type d’échelle soit mis en place par des spécialistes. Son atout principal est qu’elle propose une praticité ultime avec un grand confort d’utilisation. Toutefois, elle ne permet d’atteindre que le 3ètage au max.
  • Le monte meuble tracté, il demande une autorisation de stationnement parce qu’il est tiré par une remorque comme son nom l’indique déjà. Si jamais, une remorque n’est pas disponible, il peut être tracté à l’aide d’un simple véhicule. La présence d’un technicien suffit pour le mettre en place.
  • Le monte meuble autoporté, il s’agit d’un dispositif qui atteint le 12ème étage. Il peut supporter des charges jusqu’à 400 kg. Ce type d’engin est monté sur un véhicule. Avant de se lancer dans la location de ce produit, il faut penser à demander une autorisation de stationner sur une voie publique.

Contacter un professionnel, une option toujours avantageuse

Tenter de réaliser un déménagement seul signifie en quelques sortes, prendre de gros risques. Voilà pourquoi le nombre de gens qui fait appel à un professionnel de déménagement ne cesse d’augmenter. Parmi toutes les prestations avec les professionnels, la location de monte meuble devient de plus en plus prisée. Avec ce type de prestation, vous bénéficiez d’un service d’une équipe expérimentée dans l’entreposage de meubles lourds. Les tarifs de location sont accessibles pour les particuliers comme pour les professionnels.

Vous pouvez d’ailleurs demander un devis pour louer un monte meuble afin de mener une comparaison de prix chez quelques professionnels.  Il ne faut pas oublier que déménager des mobiliers lourds et encombrants sans expertise est un véritable danger pour tout le monde concerné dans l’intervention. Par exemple, guider l’engin est assez difficile pour quelqu’un qui n’a pas les connaissances spécifiques adaptées. Compter sur une aide d’un pro est alors la solution la plus idéale pour avoir une garantie de déménagement sécurisé.

Comment bien rénover son escalier ?

De nos jours, l’escalier n’est seulement fonctionnel mais aussi un vrai atout esthétique et décoratif dans notre logement, parfois situé au cœur de la maison. Votre escalier est usé par le temps ? Faut-il le rénover en lui redonnant un coup neuf et jeune notamment pour le sécuriser. L’escalier est au cœur de la maison, tout ce qui a été abîmé doit être refait. Voici quelques idées qui pourront vous aider à relooker votre escalier.

Pourquoi rénover l’escalier ?

  • A cause des passages réguliers, les escaliers sont trop usés, ainsi la première raison est votre sécurité ainsi que votre famille. ;
  • Si votre escalier devient sonore et vous voudriez d’un confort acoustique ;
  • Pour lui redonner un petit coup de jeune, pour donner un nouvel aspect aux marches et aux contremarches ;
  • Si votre escalier est en bois, entretenez-le bien, il faut le rénover pour assurer une parfaite solidité ;
  • Vous souhaitez une touche très tendance et confortable à votre maison (escalier suspendu,…)

Remplacer ou rénover ?

Votre escalier est abîmé ? Et il doit être bien réparé ? Deux options se présentent, soit le remplacer, soit le rénover tout simplement ! Remplacer un escalier demande un peu de temps, 3 jours minimum car il comporte des travaux majeurs (L’enlever complètement, rebâtir un nouvel escalier, nettoyer, etc.… Si votre budget est limité, la rénovation est donc l’option idéale (rénover sans démolir), les travaux peuvent s’effectuer en 24 Heures ou 48 Heures (ponçage, peinture, …). Si vous souhaitez remplacer votre escalier, pour tous travaux de menuiserie, Cliquez ici ! Vous y trouvez des conseils pratiques, des idées d’aménagements, des guides d’achats. Et pourquoi pas des idées décos qui sauront vous inspirer pour votre nouvel escalier.

Nombreuses solutions faciles sont possibles pour rénover son escalier

La plupart des escaliers intérieurs sont faits de bois. Si vous ne voulez pas engager de gros travaux ou bien si votre budget est trop serré pour remplacer votre escalier, voici quelques idées qui pourront vous aider. Mais avant d’entamer ces diverses manières de rénovation, la première étape à ne pas rater est le ponçage ainsi que le décapage. Afin d’obtenir une surface ou un support parfaitement lisse.

  • Appliquer un vitrificateur : notamment pour les escaliers en bois. Tout en redonnant de l’éclat ;
  • Recouvrir son escalier : Si vous avez des escaliers en béton ou en carrelage, opter à les recouvrir avec des marches en bois prêtes à poser pour les donner un look express ainsi que pour le pochoir ;
  • Rafraîchir son escalier ;
  • Peindre son escalier selon votre goût ;
  • Finitions possibles pour embellir votre nouvel escalier, appliquer des motifs ou papiers peints sur le pochoir ou les contremarches.

Pour faire des travaux de rénovations dans votre habitation, faire recours à des experts ! C’est un gage de qualité et sans risque même si faire soi-même ses travaux est économique. L’idéal est d’avoir un résultat impeccable et qui correspond à vos attentes. Ainsi afin d’obtenir des travaux bien exécutés et réalisés avec précision. Pour assurer une forte durabilité de votre escalier, vous devez l’entretenir régulièrement !

Comment se passe un déménagement à Paris ?

Déménagement paris

Entre les interdictions de stationnement, l’encombrement du mobilier, le poids des affaires à transporter et bien d’autres contraintes, déménager dans une grande ville comme Paris, est toujours une opération délicate. Une bonne étude et une organisation infaillible sont de mise pour faire du projet un succès. Aussi, faire appel à un professionnel de déménagement Paris constitue un avantage considérable pour vous.

Déménagement Paris : un travail d’expert !

Paris fait partie des villes les plus complexes en termes de circulation routière et de stationnement. Tout es méticuleusement réglementé et une surveillance constante est établie pour assurer le respect des règles. Afin de limiter les risques liés au stationnement de l’utilitaire, il vaut mieux appeler une entreprise de déménagement Paris. Elle s’occupera notamment de demander les autorisations nécessaires pour déménager correctement dans la capitale. Ainsi, le stationnement de votre camion de déménagement ne sera plus votre problème.

Par ailleurs, il existe de nombreuses contraintes techniques de déménagement que vous pouvez rencontrer à Paris : cages d’escaliers étroites, marches irrégulières, portes étroites, carrelages glissants, etc. D’ailleurs, descendre et monter des objets lourds comme les meubles et certains appareils électroménagers demandent un certain savoir-faire, des conditions physiques spécifiques et une endurance que seules les personnes qualifiées détiennent. Sachez que faire appel à des amis et à la famille pour un déménagement Paris est une alternative qui présente quelques risques. Comme nous l’avons mentionné, Paris avec une immense ville compliquée et y déménager requiert des compétences particulières.

Les démarches de déménagement Paris

Pour faire un déménagement Paris, il faut commencer par évaluer vos besoins. Nous vous conseillons de trouver un site web spécialisé proposant un calculateur de volume virtuel. Vous recevrez une première estimation du tarif de façon instantanée, ce qui vous permettra de prévoir le budget qu’il faut. Ensuite, il faut prendre un rendez-vous avec un expert pour définir les aspects de votre déménagement Paris. Les experts feront une analyse de votre demande pour faire un inventaire de vos biens par téléphone ou par vidéoconférence. Cela vous aidera à déménager sans stress à Paris.

Une fois que vous avez une idée plus précise du volume de votre déménagement, vous pouvez commencer à trouver le déménageur qu’il vous faut. En cela, vous pouvez faire quelques recherches et demander des devis auprès des entreprises de déménagement qui vous semblent capables de répondre à vos besoins et exigences. Vous les comparerez pour connaître l’offre qui vous avantage le plus. Considérez les prestations, les assurances et la qualité d’intervention. Le déménageur choisi va vous contacter pour finaliser votre déménagement Paris. Et si vous avez des questions concernant votre projet, votre entreprise de déménagement sera toujours là à vous épauler et à vous répondre.

Bien organiser un déménagement Paris

Dès que vous aurez décidé de la période à laquelle vous allez déménager, la première chose à faire est de demander le devis pour préparer à temps le budget nécessaire. Même si vous n’avez pas encore une adresse définitive, il faut juste communiquer le quartier ciblé à votre entreprise de déménagement Paris. La demande de devis doit se faire au minimum un mois à l’avance.

De manière générale, les déménageurs proposent trois options :

  • Offre économique : vous prenez en charge le remplissage et le déballage de vos cartons. La société de déménagement s’occupe uniquement de la mise en camion et du transport de vos affaires à votre nouvelle adresse. Cette prestation est avantageuse pour les petits budgets mais elle demande du temps et plus d’organisation.
  • Offre standard : l’entreprise de déménagement s’occupe de l’emballage et du déballage de vos articles fragiles. Elle démonte et protège vos mobiliers et c’est vous qui vous occupez du reste. Cette option est idéale pour évaluer un meilleur rapport qualité/prix.
  • Offre prestige : le déménageur prend en charge votre déménagement Paris de A à Z. Cette option est plus onéreuse, mais elle permet de se concentrer sur d’autres aspects du déménagement et de tout confier au déménageur.

Lisez par la suite, tout ce qu’il faut savoir pour rénover sa maison dans les normes