Ramonage de cheminée : miser sur un entretien régulier pour un rendement optimal

Avant de pouvoir vous réchauffer au coin du feu durant la saison hivernale, vous devez effectuer des travaux de ramonage de cheminée. Autrement, vous courez le risque de vous exposer à des incidents graves, sans parler du fait que vous rentrerez en effraction vis-à-vis de la loi. Pour éviter toutes ces déconvenues, il vaut mieux faire appel à un ramoneur confirmé. De plus, en prévoyant un entretien régulier de votre installation, vous pouvez bénéficier de nombreux avantages. Vous découvrirez dans cette rubrique les différents types d’intervention possibles pour mener à bien cette opération.

Les alternatives à votre portée

Pour mener à bien le nettoyage de votre appareil de chauffage, vous avez la possibilité de choisir entre deux procédés. A savoir :

  • Le ramonage mécanique consiste à entreprendre l’entretien de vos conduits de cheminée à l’aide des hérissons. Pour ce faire, l’artisan passera cette brosse spéciale à plusieurs reprises sur toute la hauteur de vos parois, avant de pouvoir récolter les déchets en se servant d’un aspirateur. Ainsi, votre installation sera libérée des suies grasses et des résidus engendrés par la combustion de vos bois et qui viennent encombrer le tuyau d’évacuation.
  • Le ramonage chimique est réalisé à partir de produits spécifiques tels que les « bûches ramoneuses » qui seront placées sur la braise. Vous avez la possibilité de retrouver ces bâtons en vente dans les grandes surfaces. Cette solution facilite certainement l’exécution de la méthode classique en fragilisant les dépôts. Cependant, elle peut également accélérer le vieillissement des matériaux composant votre dispositif. De la même manière, cette option ne remplace pas le procédé traditionnel qui reste le seul mode opératoire considéré par les assureurs en cas d’accident.

En effet, cette intervention doit impérativement être confiée entre les mains expertes d’un professionnel agréé. Le cas échéant, vous n’aurez pas la possibilité d’avoir un certificat de ramonage qui justifie la « vacuité » en bonne et due forme de votre installation sur toute sa longueur. Ce qui prouve que le défaut d’entretien ne pourra pas être invoqué à votre endroit.

Les avantages d’un entretien régulier

Même si le ramonage est une pratique ancestrale, il s’avère toujours autant nécessaire à notre époque. En effet, il vous permet notamment d’être à l’abri d’éventuelles intoxications tout en réduisant les risques de propagation du feu de cheminée. Autrement, cette méthode d’entretien vous offre la capacité de réaliser des économies d’énergie et limiter de façon considérable la surconsommation causée généralement par l’encombrement de vos conduits. Par la même occasion, en ce faisant, vous apportez votre contribution à la lutte contre la pollution, puisqu’il diminue sensiblement les émanations toxiques.

Toutefois, vous devez éviter de vous chauffer avec du bois traité, tel que :

  • verni,
  • peint,
  • contenant du fongicide ou insecticide,
  • bois de palette…

Non seulement l’utilisation de ces combustions provoque des émissions nocives pour votre santé ; mais en plus, elles endommageront votre conduit.

En résumé, faire appel à un ramoneur expérimenté pour assurer l’entretien périodique de votre cheminée vous donnera l’opportunité d’optimiser son rendement. Ainsi, en planifiant ces travaux de ramonage de cheminée, vous respectez les obligations légales et éviterez d’être pénalisé. Pour ce faire, l’artisan optera pour une solution mécanique conformément aux règlementations en vigueur.