Qu’est-ce qu’une bûche de ramonage?

Quand on sait qu’un propriétaire et même un locataire doit obligatoirement entretenir sa cheminée et faire ramoner le conduit. En effet, certains règlements sanitaires départementaux prévoient une sanction pour défaut de ramonage. De plus, c’est une des conditions que posent les compagnies d’assurance pour pouvoir bénéficier d’une couverture en cas de sinistre. Et parmi les méthodes de ramonage, l’un des procédés qui sont de plus en plus utilisés en France pour nettoyer sa cheminée se fait à l’aide d’une bûche de ramonage. Mais c’est quoi une bûche de ramonage ? Comment l’utilise-t-on ? Trouvez dans cet article quelques informations essentielles sur l’utilisation de ce produit de ramonage.

Utilité d’une bûche de ramonage

L’utilisation d’’une bûche de ramonage entre dans le ramonage chimique. Ce dernier est utilisé pour atteindre les zones difficiles d’accès, et de décoller et de dissoudre les saletés collées sur le conduit comme les bistres et les suies. Visuellement, une bûche de ramonage a la forme d’une bûche de bois classique. Elle est généralement composée de sciure de bois, de sulfate de cuivre penta hydraté, de sels minéraux métalliques. La fumée dégagée par sa combustion permet de diffuser des éléments chimiques qui vont nettoyer les parois de la cheminée.

La bûche de ramonage présente plusieurs avantages, puisqu’elle est sans odeurs, ne présente pas de risque d’allergie, maniable et légère, car ne pèse pas plus de 1 kg. Et elle est surtout bon marché et moins couteuse qu’un ramonage classique, et permet donc de faire de fréquents entretiens. Ce sont des produits que l’on peut acheter en grande surface ou dans les boutiques spécialisées. Il y a même des produits vendus avec une assurance.

Cependant, l’efficacité de certains produits, mais aussi les assurances qui peuvent les accompagner reste encore discutables. De plus, certains contiennent des dérivés de pétrole nocifs. Il est alors recommandé de choisir un produit certifié. En outre, le ramonage chimique, et ainsi la buche de ramonage ne sont pas pris en compte par la loi. En effet, seul un ramonage mécanique fait par un ramoneur agréé comme https://www.ramoneur-93.fr/ est considéré par les législations et règlementations. Les certificats avec les bûches de ramonage ne seront pas ainsi pris en compte par une compagnie d’assurance en cas de sinistre, et peuvent conduire à la perte partielle ou totale de la couverture et de l’indemnisation.

Comment utiliser une bûche de ramonage

Ce produit brille par sa facilité d’utilisation. En effet, les fabricants affichent des instructions d’utilisations simples, claires et qui ne demandent pas de compétence particulière en ramonage.

Mais avant de l’utiliser, il convient de faire quelques préparations. D’emblée, il faut ne faut jamais utiliser une bûche de ramonage sur une cheminée bouchée. Ainsi, il faut inspecter si des débris, des animaux ou autres éléments ne gênent le conduit. Il faut aussi avoir de l’eau ou de la neige carbonique à proximité pour éteindre la bûche de ramonage. Pour une meilleure prise, il est conseillé d’allumer le feu 2 à 3 heures avant l’utilisation. La chaleur réchauffe le conduit et ramollit le goudron, les suies et les autres saletés. Déposer ensuite la bûche de ramonage et la laisser se consumer près d’une heure.

Procéder avec une buche de ramonage peut être efficace, mais ne suffit pas. C’est une technique considérée complémentaire au ramonage mécanique effectué par un professionnel.