Toutes les infos dédiées à la vie pratique

Comment changer de fournisseur d’énergie ?

Hausse des prix, qualité du service, déménagement… nombreux peuvent être les motifs vous menant à changer de fournisseur d’énergie (électricité, eau, gaz). Cependant, comment se libérer du contrat qui vous lie à votre fournisseur actuel ? Quels coûts cette démarche engendre-t-elle ? Faisons le point.

fournisseur d'énergie

Déménagement et résiliation chez EDF ou ailleurs

Dans le cas d’un déménagement, la résiliation est essentielle pour ne pas continuer à payer l’abonnement et les consommations énergétiques jusqu’à ce que le nouvel occupant souscrive son offre. De plus, les contrats d’énergie ne sont pas transférables d’un logement à un autre, mais le déménagement est une bonne occasion de changer de fournisseur d’énergie.

La résiliation est également possible si le fournisseur modifie le contrat sans vous informer. Par exemple, pour une résiliation chez EDF, vous devez signaler à l’entreprise votre souhait de changement de fournisseur dans un délai de 3 mois.

Si vous déménagez, pensez cependant à effectuer cette démarche quelques semaines avant votre départ et à souscrire un nouvel abonnement pour votre futur logement afin de bénéficier de l’acheminement d’énergie par le réseau public. Pour résilier votre contrat, il vous suffit de contacter le service client de votre fournisseur : par téléphone, en ligne ou par lettre recommandée.

Déménager n’est heureusement pas le seul motif pour résilier son contrat : vous pouvez résilier votre abonnement dès que le souhaitez. Il n’y a aucun frais de résiliation. En revanche, vous devrez naturellement payer la dernière échéance ainsi que la consommation correspondante.

Notez que si vous optez pour un nouveau fournisseur, celui-ci peut se charger de votre résiliation auprès de votre ancien fournisseur à votre place.

Choix d’un nouveau fournisseur de gaz, d’électricité et d’eau

Depuis la libéralisation du marché en 2007, EDF et Engie (ex GDF) ne sont plus les seuls fournisseurs d’électricité et de gaz habilités par l’État. Grâce à cette ouverture à la concurrence, des fournisseurs alternatifs sont apparus et proposent des prix légalement inférieurs au tarif réglementé en vigueur (TRV) auquel sont soumis les fournisseurs historiques EDF et Engie jusqu’en 2023.

Retrouvez notamment sur cette page la liste des principaux fournisseurs de gaz en France ainsi que les opérateurs d’électricité ici. Dans votre choix, vous pouvez vous aider d’un comparateur en ligne. Il est cependant conseillé de s’adresser à un comparateur indépendant, comme celui du médiateur de l’énergie qui est public et gratuit.

Les différents opérateurs se différencient sur :

  • Les prix (plus bas que les fournisseurs historiques) ;
  • Les services proposés ;
  • Les disponibilités éventuelles en fonction de la zone géographique.

Pour souscrire auprès d’un autre fournisseur, il vous suffit de contacter son service client qui se charge de votre résiliation avec votre ancien fournisseur. Munissez-vous de votre numéro ou identifiant de client chez l’ancien fournisseur, de votre point de livraison (PDL) et, si vous n’avez pas de compteur Linky, joignez le dernier relevé de votre consommation. Vous serez ainsi en règle et pourrez éviter l’éventuel déplacement d’un technicien, à votre charge le cas échéant.

Les conseils donnés à travers cet article sont également valables pour les changements de fournisseurs d’énergie en Belgique.