Comment prévenir l’apparition des mousses sur la toiture?

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Vie Pratique et améliorer votre référencement naturel ? 

La toiture est constamment exposée aux intempéries et aux variations climatiques. En plus d’endommager les matériaux, ces phénomènes favorisent le développement des mousses sur la surface de cette structure. Bien que ces microorganismes semblent inoffensifs, il faut savoir qu’ils peuvent causer de sérieux dégâts. Il est donc important de les éliminer. Toutefois, cela ne suffit pas. Des mesures devront être prises pour éviter ou limiter leur apparition. C’est justement ce dont on va parler dans cet article.

Le démoussage : un préalable au traitement de la toiture

Comme susmentionnées, les conditions climatiques inconstantes favorisent l’apparition des végétaux parasites. À cela s’ajoute l’humidité qui stagne sur la surface du toit. Les mousses et les lichens finissent par envahir ce dernier. Pourtant ces éléments peuvent causer des dégâts d’une importante ampleur.

En effet, ils sont responsables de l’apparition des fissures sur les matériaux et des infiltrations d’eau par la toiture. Pour limiter les dommages, il est donc impératif de les éliminer. Pour cela, le démoussage de la toiture est de mise. Concrètement, on procède à son nettoyage. Une telle opération devra d’ailleurs être effectuée au moins une fois tous les ans. Pour sa mise en œuvre, il est conseillé de faire appel à ce spécialiste en demoussage de toiture en Marne.

En fonction de l’état du revêtement du toit et du niveau de son encrassement, cet artisan peut entreprendre un nettoyage à haute pression au Karcher ou un nettoyage par brossage.

Comment stopper la prolifération des mousses sur la toiture ?

Comme vous l’aurez compris, le démoussage ne suffit pas à éliminer définitivement les parasites végétaux. Pour éviter qu’ils réapparaissent, la toiture devra faire l’objet d’une hydrofugation.

Ce procédé consiste à pulvériser sur le revêtement du toit un traitement hydrofuge. Il s’agit d’un produit à base de fongicide et d’algicide. Il brûle la racine des mousses et des lichens. Ce qui les empêche de réapparaitre de nouveau. Néanmoins, les effets de ce traitement s’estompent à mesure que le temps passe. Une hydrofugation du toit est donc à prévoir tous les 3 à 4 ans.

À titre d’information, le type de produit hydrofuge varie en fonction du type de matériaux de couverture en place. Pour connaitre quel traitement est le mieux adapté à votre structure, nous vous recommandons de contacter un spécialiste en demoussage de toiture.

Bon à savoir : En plus de freiner l’apparition des parasites végétaux, l’hydrofugation de la toiture met fin aux problèmes aux soucis d’infiltrations d’eau. L’hydrofuge est utilisé en tant que produit d’étanchéité. Cependant, cette solution n’est pas envisageable si la toiture souffre d’un problème d’humidité accentué. Dans ce cas de figure, il faudra soit remplacer les tuiles endommagées, soit entreprendre des travaux de réfection.

En conclusion, on peut facilement remédier au problème de mousses et de lichens sur la toiture. En effet, il faudra prévoir un nettoyage régulier de cette dernière, car les saletés présentes sur sa surface favorisent le développement de ces microorganismes. Néanmoins, un simple nettoyage ne suffit pas. Pour stopper leur développement, l’hydrofugation de la toiture est à prévoir. Pour l’ensemble de ces opérations, il est préférable de solliciter les services d’un spécialiste en travaux de demoussage .