Les choses à savoir avant de procéder à l’élagage

Boostez votre visibilité

Vous souhaitez communiquer sur Vie Pratique et améliorer votre référencement naturel ? 

Avoir un joli jardin suppose des arbres et des arbustes en santé. En plus de son apport au maintien de l’écosystème, ils sont essentiels pour la préservation de l’environnement. Par contre, en raison de leurs tailles considérables, ces plantes risquent d’engendrer les accidents. À cet effet, les travaux d’élagage sont primordiaux. Dans un premier temps, ils tendent à maintenir les végétaux en forme. Grâce à ce procédé, la régénération des tissus végétaux est facilitée. Il permet également de débarrasser l’arbre de parasites potentiels qui pourraient ralentir son développement. En second lieu, il prévient les accidents dus au détachement des branches. 

L’élagage : une tache à prendre au sérieux

Élaguer un arbre n’est pas chose aisée. Différent du jardinage, l’élagage nécessite des connaissances pointues en arboriculture. D’autant plus, tailler un arbre ne se fait pas à l’improviste. Nécessitant un temps de préparation, d’autres éléments doivent également être pris en compte. Dans une certaine mesure, les travaux d’élagages peuvent être effectués par tout un chacun. Toutefois, pour des raisons de sécurité, avoir un professionnel pour effectuer cette tâche est bénéfique. Compétent dans son métier, l’élagage n’a aucun secret pour lui. Il peut accomplir toutes les tâches que l’on lui demande que ce soit de simples taillages pour l’esthétisme ou bien pour la stimulation de la plante.

Les différents types d’élagage  

L’élagage est primordial dans la mesure où il participe à la croissance de l’arbre. Les travaux effectués par l’élagueur professionnel consisteront à tailler chaque branche afin d’optimiser la pousse de l’arbre et de l’orienter. Ainsi, il existe 3 types d’élagage qui varient selon l’arbre à élaguer. Pour les arbres destinés à la production de bois d’​œuvre, l’idéal est de procéder à un élagage sylvicole. Consistant à remonter la couronne de l’arbre​, il permet d’obtenir du bois de qualité. Quant aux arbres fruitiers, l’élagage fruitier consiste à tailler les branches afin d’améliorer le rendement de l’arbre. Pour les plantes servant d’ornement d’extérieur, il est mieux de procéder à un élagage ornemental. Ce type d’élagage a un but essentiellement esthétique. Parfait pour les végétaux situés en bord de routes, il est plus que conseillé pour les arbres à proximité de lignes électriques. Permettant ainsi de réduire les zones d’ombre, le jardin n’en sera que mis en valeur.

Les techniques pour élaguer un arbre

Les techniques d’élagage sont variables en raison de la taille de l’arbre à couper. En effet, pour les petits arbres ou les arbustes, il suffit de se prémunir des bons outils.Pour les petites plantes qui ont à peine quelques millimètres de diamètres, on n’a besoin que d’un sécateur pour le découpage des branches. Mais il est important de connaître celles qu’on peut couper et celles qui restent vitales pour l’arbre.

À partir de 40 mm de diamètre, il est impératif de se procurer du matériel professionnel, notamment l’ébrancheur. Celui-ci permet de mesurer la taille de la partie de l’arbre à couper. Il permet d’éviter certaines erreurs de coupe. L’élagueur est enfin recommandé pour les branches de plus de 45 millimètres.