Toutes les infos dédiées à la vie pratique

Que faut-il faire avant de ramoner sa cheminée?

Le ramonage de cheminée est indispensable si vous voulez bénéficier d’un bon feu de cheminée sans risque pour votre sécurité. Les travaux doivent être confiés à un professionnel en ramonage si vous n’avez pas les compétences et les matériels nécessaires. Mais si vous avez décidé de tenter l’expérience, autant le faire bien. Voyez alors ci-après les travaux préalables à réaliser.  

Bien examiner votre cheminée

Avant de vous lancer dans les travaux de nettoyage, il faut que vous preniez le temps de bien examiner vos conduits de cheminée. Pour ce faire, vous devez observer l’intérieur du conduit à l’aide d’une lampe de poche. Vérifier les suies et la créosote qui se sont accumulées sur les parois. Grattez-les un peu à l’aide d’un couteau pour voir leur épaisseur. Si cette dernière atteint les 3 millimètres, vous devez procéder au ramonage.

Sachez également que le ramonage doit se faire une fois par an au minimum. Néanmoins, si vous utilisez votre cheminée très souvent, vous devez la ramoner plus souvent.  L’idéal est de le faire pendant l’automne pour que vous puissiez vous préparer pour l’hiver. Cela limitera également les risques d’incendie lors du premier feu.

En outre, il arrive que des bestioles ou des oiseaux s’installent dans les conduits de cheminée pour échapper au froid. Vous devez donc bien vérifier votre cheminée avant de ramoner. Prenez ensuite toutes les mesures appropriées pour les faire sortir de vos conduits. 

Prendre les dimensions du conduit à ramoner

C’est un préalable nécessaire si vous voulez réussir le ramonage de votre cheminée. Il vous permettra d’ailleurs d’acheter les matériels adaptés à votre cheminée. Pour prendre les mesures de vos conduits, vous pouvez le faire depuis le toit, c’est-à-dire en grimpant sur le toit ou bien en restant dans le foyer. Toutefois, pour plus de sécurité, nous vous conseillons la deuxième option surtout si vous avez un problème de vertige ou d’équilibre.

Tout d’abord, faites une évaluation de la taille et de la forme de votre conduit (rond, rectangulaire, carré …). C’est essentiel, car la forme et la dimension de votre hérisson en dépendront. La plupart du temps, les conduits de cheminée mesurent entre 15 à 20 centimètres.

Ensuite, mesurez la hauteur de votre cheminée. Certes, pour avoir les bonnes mesures, l’idéal c’est de monter sur le toit, ou utiliser une échelle. Néanmoins, si vous n’êtes pas en condition de le faire, vous n’avez qu’à estimer cette hauteur à vue d’œil. Mais dans ce cas, faites bien attention parce que vous pouvez vous tromper. En tout cas, mieux vaut le voir plus long pour avoir la bonne longueur de corde ou de tige pour votre hérisson.

Se munir de tous les matériels nécessaires

Évidemment, le ramonage ne se fait pas à mains nues. Vous devez utiliser des matériels destinés aux travaux que vous pourriez trouver en quincaillerie ou dans les supermarchés. Achetez-y une brosse spéciale appelée « hérisson », laquelle peut être en métal ou en plastique. Choisissez la forme et la taille adaptée à votre cheminée en vous référant aux mesures que vous avez prises auparavant.

Vous aurez également besoin d’un tube d’extension pour le hérisson. Il sera nécessaire pour accéder et nettoyer l’intérieur de vos conduits. Prenez aussi une bâche ou une toile pour protéger l’intérieur de votre maison, une brosse à poils durs, un balai et une pelle, et des équipements de protection individuelle pour vous protéger.

Cependant, si vous estimez que vous n’avez pas assez de compétences pour réaliser convenablement le ramonage de votre cheminée, il est conseillé de faire intervenir un ramoneur expérimenté à l’exemple de https://www.ramonage-cheminee-91.fr/ qui est un expert dans ce domaine.