Séjour en Inde : focus sur 3 lieux d’exception à ne pas manquer

L’Inde est un pays d’Asie qui attire de plus en plus les voyageurs. C’est une destination de dépaysement qui procure une vive émotion surtout si c’est la première fois que vous vous y rendez. Entre ses paysages variés allant des pics de l’Himalaya au littoral de l’Océan Indien, ses magnifiques palais et ses traditions, il y a tant à découvrir et à faire. Pour vous aider à faire votre choix, voici 3 lieux d’exception à ne surtout pas manquer lors de votre voyage en Inde.

Voyage en Inde : Visiter le Taj Mahal

Le Taj Mahal est l’une des plus belles merveilles architecturales de l’Inde. La visite de ce somptueux mausolée est à ne surtout pas manquer lors d’un séjour en Inde. Il se trouve dans la ville d’Agra, sur la rive droite de la rivière Yamuna.

Constitué de marbre blanc finement ciselé, vous le trouverez en plein centre d’un jardin de près de 17 hectares. Le Mausolée est apprécié pour son architecture complexe et pour son incroyable symétrie. En effet, ses 4 côtés sont parfaitement identiques. Pour pouvoir le visiter, le Taj Mahal est ouvert de 6 h à 19 h. Il est à noter que le vendredi, les lieux sont réservés aux musulmans.

Le palais de Mysore

Ce palais historique se trouve dans la ville de Mysore, dans le Karnataka. Il constitue l’un des plus grands et des plus beaux bâtiments royaux de l’Inde. Après le Taj Mahal, le palais de Mysore est l’un des monuments les plus visités du pays. Il est à noter que la visite se fait pied nu et il est strictement interdit de prendre des photos.

À l’intérieur, les portraits des maharajas qui se sont succédé à Mysore sont accrochés. Il vous sera également possible d’admirer les fresques qui représentent les importantes batailles. Les portes sont en bois, en argent ou encore en ivoire et le sol est en marbre. Toute la magie du palais ressort les jours fériés et le dimanche soir. Il est éclairé par près de 100 000 lumières jusqu’à 20 h.

Les grottes d’Ellorâ et d’Ajanta

Les grottes d’Ellorâ et d’Ajanta sont des sites archéologiques indiens inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 1983. Les deux sites sont séparés par une centaine de kilomètres et se trouvent dans la région du Maharashtra, à près de 30 km au nord-ouest d’Aurangabad. Elles renferment la richesse historique et architecturale indienne.

Les grottes d’Ellorâ se composent de 34 temples et monastères qui sont dédiés aux 3 principales religions du pays (le bouddhisme, le brahmanisme et le jaïnisme). Retraçant l’histoire religieuse indienne, elles ont été construites entre le 5e et le 10e siècle. Les grottes d’Ajanta quant à elles, sont reconnues pour leurs fresques et leurs peintures bouddhistes. Le site comprend 29 grottes, dont 24 monastères et 5 temples bouddhiques.

Séjour à l’île Maurice : 3 lieux peu connus des touristes à visiter  

les chutes de Rochester

Vous souhaitez vivre une expérience authentique hors des sentiers battus ? Rendez-vous sur l’île Maurice. Cette île au large de l’Océan Indien regorge de lieux peu connus des voyageurs qui méritent d’être visités. Pour vous permettre d’en savoir un peu plus sur le sujet, voici trois endroits hors des sites populaires à découvrir lors de votre voyage à l’île Maurice.

Séjour à l’île Maurice : découvrir les chutes de Rochester

Les chutes de Rochester se trouvent à seulement 4 km du village de Souillac, dans le sud de l’île. Cette zone reste peu fréquentée comparée au reste de l’île. Les chutes sont accessibles depuis une piste étroite et accidentée qui traverse des champs de canne à sucre. Lors de votre voyage à Maurice, les chutes de Rochester sont à intégrer dans votre itinéraire pour passer un séjour authentique.
Même si leur hauteur ne dépasse pas les 10 mètres, les chutes sont surtout appréciées pour leur beauté et la forme rectangulaire de leurs rochers. Arrivé sur les lieux, vous serez accueilli par l’incroyable diversité de la nature de l’île. Pour vous rafraîchir, laissez-vous séduire par une eau douce et translucide.

Visiter la ville de Curepipe

Curepipe est une ville qui se trouve au centre de l’île, à plus de 600 mètres d’altitudes. Les voyageurs se rendent rarement dans la ville. Pourtant, elle regorge de trésors culturels et historiques. La ville se découvre généralement à pied et offre de magnifiques promenades. Vous y trouverez notamment, de belles maisons créoles, le Collège Royal Anglais et l’hôtel de ville qui sont les témoins d’un passé colonial. Les ateliers de fabrication de maquettes de bateau constituent aussi des visites à ne pas rater lors de votre passage dans la localité. La fabrication des maquettes de bateau constitue une tradition depuis 1968.
Le cratère de Trou Aux Cerfs est un autre point d’intérêt de Curepipe. Cet ancien cratère volcanique se trouve sur la route qui relie Curepipe et Floréal. Faisant partie du patrimoine naturel de l’île Maurice, il est l’un de ses plus beaux volcans éteints. Il mesure près de 300 mètres de diamètre et 80 mètres de profondeur et est rempli par un lac entouré d’une forêt de pins. C’est une visite incontournable pour les amoureux de la nature.

Découvrir l’île Maurice autrement : assister à la foire de Quatre-Bornes

Assister à cette foire constitue également une excellente façon de découvrir l’île de Maurice autrement. Il se déroule deux fois par semaine (le jeudi et le dimanche) dans la ville de Quatre-bornes, au centre de l’île. La majorité des articles sont des vêtements qui sont fabriqués sur place par les petites et moyennes entreprises locales.
Vous y trouverez également de l’artisanat, des accessoires, des objets de culte… C’est l’endroit idéal pour se plonger dans la culture et le quotidien des locaux. Cela vous donnera une très bonne occasion de chiner et de vous procurer des souvenirs à rapporter de votre voyage.

Le rôle de l’expert comptable dans la création de société à Saint-Gilles

Lors d’un projet de création, le porteur de projet fait face à des tas de démarches qui ne sont pas toujours faciles à accomplir car ils doivent correspondre aux obligations légales. Les conseils d’un tiers peuvent s’avérer indispensables, en particulier un expert comptable, pour que le projet de création soit transformé en entreprise pérenne.

Épauler le créateur d’entreprise dans l’établissement des dossiers obligatoires et les négociations

Tout au long du projet, l’expert comptable est le professionnel disponible et attentif qui ne vise que le bien de son client. En tant que facilitateur, il aide le chef d’entreprise à concrétiser son projet de création, notamment dans le choix de la forme juridique de la société commerciale et patrimoniale la plus adéquate, l’élaboration du plan financier, les différentes négociations avec les organismes financiers et publics, la réalisation des documents administratifs à propos du TVA et de la Banque Carrefour, et aussi la rédaction des statuts. Il peut diriger le créateur vers différentes aides financières de l’Etat ou des collectivités territoriales tenant compte de certains critères.
Grâce à ses interventions dès le début du projet, le fondateur d’entreprise optimisera ses chances de survie car les décisions initiales sont toujours vitales, impactant sur la viabilité et la rentabilité de la future société. Les trois premières années de l’entreprise sont souvent critiques, pas mal d’entreprises n’arrivent pas à surmonter les difficultés vécues durant ces moments. C’est la raison pour laquelle il est bon de partir sur de bonnes bases et d’être accompagné par la bonne personne dès le commencement. Pour mettre toutes les chances de son côté, accepter l’aide d’un professionnel se révèle important. Toutes les sociétés qui se situent en Bruxelles ont intérêt à recourir au cabinet comptable en ce qui concerne la création d’entreprise Saint-Gilles pour avoir les meilleurs choix dans son projet de création.
Pour plus de renseignements, rendez-vous sur le lien suivant : http://www.account-team.be/

Faire évoluer la société

Lors de l’étape de création d’entreprise, l’expert comptable s’annonce l’accompagnateur par excellence du chef d’entreprise. Sur le long terme, son soutien sur-mesure permet la pérennisation puis le développement du projet à cause de ses interventions sur les décisions stratégiques à faire. Il est apte à proposer toutes les meilleures solutions face au projet de création et aussi aux opérations de développement, voire durant les moments délicats. Dans ce sens, il conseille sur les choix fiscaux et juridiques favorables à la situation de l’entreprise. Son champ d’intervention est vaste pouvant englober la comptabilité, la fiscalité, les finances, en passant par le droit des sociétés sans oublier le traitement de la paie, ce qui permet l’optimisation des activités de la société.
En tant que professionnel en matière de législation, il est gage de la conformité légale de tous les documents financiers et administratifs de l’entreprise. Son expertise lui permet de détecter, évaluer, prévenir les risques, source de développement pérenne d’une société.

Quelques sites à privilégier pendant un voyage d’une semaine à Bali

Coucher de soleil

En quête de nouveaux horizons à explorer ? Optez pour un voyage à Bali. En plus d’être une destination populaire de l’Asie du Sud-est, cette île en forme de poule avec son œuf regorge de lieux pittoresques et paradisiaques. Ainsi, voici quelques endroits à voir lors d’un voyage d’une semaine à Bali.

Aller à la découverte d’un des plus beaux temples balinais

Bali possède de nombreux temples des plus majestueux au monde. Quelques temples qui se distinguent des autres se trouvent sur cette île. Parmi ces temples, il y a le temple Pura Tanah Lot qui est un site à découvrir lors d’un séjour à Bali.
Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien : https://bali.marcovasco.fr/
Le temple côtier Pura Tanah Lot est un lieu de pèlerinage situé sur la côte ouest de Bali. Sa localité près de la mer signifie une protection de l’île des mauvais esprits. Durant la visite de ce temple, vous remarquerez qu’il siège sur un rocher qui se trouve à quelques mètres du rivage. Le Pura Tanah Lot est un temple dédié au dieu de la mer. Il est à noter que seul les Balinais sont autorisés à entrer dans le temple.

Explorer le mont Batur pendant une randonnée pédestre

Bali est une île réputée pour ses paysages à couper le souffle. Elle abrite un volcan nommé Batur ou Gunung Batur en indonésien. Ce volcan se localise dans le district de Kintamani, au nord-est de cet archipel indonésien. Il culmine à plus de 1717 mètres au-dessus du niveau de la mer.
Un trekking sur cette montagne dure à peu près 2 heures. Depuis son sommet vous aurez la chance d’admirer le spectaculaire lever de soleil. Il est donc recommandé de partir tôt le matin pour mieux apprécier l’expérience sur le volcan et profiter d’un pique-nique en guise de petit déjeuner.

Faire un safari dans le Bali Safari and Marine Park

Beaucoup de gens pensent qu’un safari se fait uniquement en Afrique. Ce qui est faux vu qu’il existe quelques pays autres que ceux de l’Afrique pour observer des animaux sauvages dans le monde, et l’île de Bali en fait partie.
À titre d’illustration, vous pourrez vous rendre à Bali Safari & Marine Park dans la province de Gianyar. En parcourant ce parc, vous aurez l’occasion de croiser plus de 60 espèces animales. À part l’observation des animaux sauvages, le parc propose d’autres activités à faire comme des promenades à dos d’éléphant, son parc aquatique et bien d’autres encore.

Découvrir les plages paradisiaques balinaises

Les plages font également la réputation de l’île de Bali. De plus il est possible d’y faire de nombreuses activités et sports nautiques. Il y a entre autres:

la plage de Padang Padang qui est au sud de l’île. C’est l’un des meilleurs spots de surf de l’île. Pour ceux qui ne font pas du surf, faire du farniente sur son sable doux permet de contempler le beau paysage.

la plage de Menjangan : cette plage au nord-ouest de l’île est protégée vu qu’elle fait partie d’un parc national. Elle est constituée de sable blanc, des eaux turquoise et d’un corail multicolore où il est possible de faire de la plongée et du snorkeling.

3 activités peu communes à faire le temps d’un voyage au Costa Rica

Ces dernières années, le Costa Rica est devenu une contrée prisée par les voyageurs. Il faut dire que cela peut se comprendre facilement quand on voit les splendides parcs nationaux du pays, la beauté de sa biodiversité et de ses paysages, ou encore la richesse de sa culture. Par ailleurs, en dehors des activités touristiques incontournables, d’autres activités et visites plus singulières méritent également votre attention. En voici trois exemples…

1 — S’imprégner de la culture costaricaine en séjournant chez une famille d’accueil

Passer par les meilleurs sites touristiques du Costa Rica est bien évidemment quelque chose que vous ne devriez pas manquer lors de votre visite du pays. Toutefois, expérimenter de nouveaux horizons ne pourra que rendre votre voyage au Costa Rica encore plus enrichissant. Dans cette optique, vous pouvez notamment séjourner dans une famille d’accueil.
Le concept est encore assez peu commun dans le pays. Toutefois, il existe déjà quelques organisations fiables qui pourront vous aider dans votre projet de séjourner quelques jours au sein d’une famille costaricaine. Cela vous permet de mieux vous imprégner de la culture locale. De plus, cela vous donnera l’occasion d’apprendre l’espagnol. Ce sera, en passant, un bon plan pour ceux qui suivent des cours de cette langue.

2 — Faire du bénévolat en faveur des animaux

Le Costa Rica possède à travers son territoire de nombreux sanctuaires et centres de soins pour animaux. Si vous faites partie des amoureux de la nature, pourquoi ne pas donner un coup de main à ces établissements ? Ils en seront ravis ! Vous apporterez votre aide à des animaux abandonnés, blessés, ou malades.
Vous aurez ainsi la chance de choyer, entre autres, des bébés paresseux au Sloth Sanctuary of Costa Rica, situé entre les villes de Limon et Cahuita. Vous pourrez aussi vous occuper de différentes espèces d’oiseaux, de primates et d’autres mammifères, ainsi que de reptiles à l’Alturas Wildlife Sanctuary à Calle San Martin Nte, dans la province de Puntarenas. Ce sera aussi le cas si vous visitez le Jaguar Rescue Center à Villas del Caribe, à Limon.

3 — Faire vos courses comme les locaux

Par ailleurs, au lieu de toujours aller au restaurant, vous pouvez aussi vous essayer à l’achat de votre propre nourriture en prenant exemple sur les Costaricains. Puis, vous pourrez préparer vos plats vous-même. Vous verrez que cela vous permettra de faire des économies et de nouvelles expériences culinaires en apprenant les recettes costaricaines.
Des marchés fermiers se tiennent hebdomadairement dans la plupart des villes costaricaines. Profitez de ces jours et de ces endroits pour voir et, tels les locaux, achetez une grande variété de produits locaux. D’ailleurs, ces derniers sont vendus à des prix très abordables dans ces marchés. En outre, en visitant ces marchés, vous pourrez avoir un bel aperçu du quotidien des habitants.

Croisière en Polynésie : 8 îles d’exception où faire une halte

Faire une croisière en Polynésie, c’est s’assurer de passer des vacances reposantes. Mais par-dessus tout, c’est s’apprêter à découvrir le maximum de paysages pittoresques et s’imprégner de la culture locale. Dans cet article, nous vous présentons une sélection des 8 meilleures escales qui rendront votre croisière en Polynésie inoubliable.

Taha’a

Localisée à 230 km à l’ouest de Tahiti, Taha’a est une des îles de la Société. Véritable écrin de verdure, elle est surtout connue pour ses plantations luxuriantes de vanille. C’est un lieu privilégié des exportations polynésiennes.
D’une autre part, Taha’a, est aussi réputée pour ses plages paradisiaques au sable blanc poudreux. Accordez-vous un moment de détente sur l’une de ses plages tout en profitant de la brise aromatisée à la vanille. Ce sera sûrement une expérience des plus mémorables pendant votre voyage en Polynésie.

Rangiroa

Faisant partie des îles Palliser, Rangiroa est pour beaucoup la lagune infinie, car c’est l’un des plus gigantesques atolls de la planète. On en déduit donc par cela qu’elle possède une très grande richesse sous-marine. À bord de votre bateau de croisière, vous ne manquerez donc pas de voir des requins-marteau, des dauphins, des raies, etc.
Le long de la lagune, Rangiroa offre une belle promenade. Ses terres sont très fertiles, c’est pourquoi à côté des cocotiers, pousse une importante plantation de vignes. L’île est même le centre de l’industrie du vin de la Polynésie française.

Fatu Hiva

Au nord de l’archipel polynésien, Fatu Hiva est une île des Marquises. Sa renommée est sans conteste due à son savoir-faire artistique. Ses habitants sont des génies du tatouage. Vous serez sûrement surpris en voyant les tribus locales tatouées de la tête aux pieds.
Au-delà de cette habileté particulière, Fatu Hiva est aussi des paysages sauvages magnifiques formés par une succession de vallées étroites. Ici, les passionnés du trekking trouveront certainement leur bonheur.

Nuku Hiva

Se trouvant également dans l’archipel des Marquises, Nuku Hiva ou l’île Marchand recèle de merveilles naturelles. Entre falaises volcaniques, cascades spectaculaires et végétation foisonnante, l’île est idéale pour les amoureux d’aventures. D’ailleurs, les routes désolées de l’île invitent à l’équitation et aux randonnées.
Couvrant une superficie de plus de 320 km², Nuku Hiva est aussi une étape incontournable pour partir à la découverte de ses sites archéologiques. La vallée de Taipivai vous dévoile plusieurs temples et un grand tiki, tandis que le village de Hatiheu vous présente des pétroglyphes ainsi que des ruines.

Hiva Oa

Toujours dans l’archipel des Marquises, Hiva Oa est célèbre pour ses paysages aussi sauvages que fastueux. Ici, vous pouvez très bien profiter des belles plages immaculées et d’une forêt tropicale luxuriante qui invite à de longues promenades.
Surnommée l’île de Brel et de Guagin, Hiva Oa se démarque également par son incroyable richesse archéologique. À l’instar des tikis géants en pierre qui jonchent l’île, le centre culturel Paul Gauguin propose aussi quelques collections intéressantes.

Moorea

Moorea et Bora Bora se rivalisent de beauté. Ce sont les deux endroits les plus prisés des jeunes mariés pour passer leur lune de miel. Cependant, l’avantage de Moorea est qu’il est plutôt calme. Ce qui en fait une destination parfaite pour ceux qui cherchent la tranquillité, loin du tumulte des grandes villes.
De plus, Moorea offre un charme authentique. Ses paysages sont formés de champs de plantation d’ananas, de canne à sucre ainsi que de vastes prairies d’herbe et de fougères. Ses villages sont ornés de jardins d’hibiscus.

Ruturu

Ruturu, connu également sous le nom de l’île des baleines, est une destination à part entière. D’une grande beauté, elle est encerclée par de hautes falaises de corail. De plus, elle offre de belles plages de sable blanc fin. L’activité majeure sur l’île reste la plongée. Néanmoins, il est aussi possible de s’adonner à d’autres sports nautiques tels que la baignade ou la planche à voile.
Située dans l’archipel des Australes, Ruturu est une île authentique, sans voiture. Le seul moyen de transport autorisé sur l’île reste le vélo. D’ailleurs, l’île offre de nombreux sentiers cyclables pour faire des balades inoubliables.

Huahine

Passionnés de surf ? Une escale à Huahine est un must. Faisant partie des îles Sous-le-Vent, cette destination offre de belles vagues toute l’année. De quoi enflammer les surfeurs, qu’ils soient débutants ou expérimentés.
Comme toutes les îles de la Polynésie, Huahine possède une végétation foisonnante. Les fruits y sont même abondants. Ne manquez pas de déguster les bananes géantes ou encore les melons. Vous y verrez aussi des plantations de vanille, dont le doux parfum vous redonnera de la vitalité.