Travaux d’élagage : les risques encourus et les précautions à prendre

Élaguer un arbre n’est pas sans risques. Voilà pourquoi, il est préférable qu’il soit réalisé par un élagueur professionnel parfaitement préparé et équipé.  En effet, procéder à l’élagage sans tenir compte des dangers potentiels et des précautions nécessaires correspond à une grave erreur qui pourrait, dans certains cas, vous couter la vie. Ainsi, il est essentiel de s’informer sur les principaux risques de cette pratique afin de mieux les prévenir.

Les outils d’élagage et les EPI

L’élagage d’un arbre, surtout, des gros troncs, nécessite l’utilisation d’outils tranchants et d’appareils électriques puissants. On peut, par exemple, faire mention de la scie électrique d’élagage ou encore de la tronçonneuse. La manipulation de ces différents appareils n’est pas donnée à tout le monde. Cela requiert un savoir-faire particulier ainsi qu’une bonne agilité de l’utilisateur. Le moindre geste imprudent lors de l’emploi de ces objets tranchants pourrait causer de graves blessures, au pire, vous tuer. Voilà pourquoi, pour éviter tout risque lié à ces machines, il faut que le manipulateur sache bien comment s’en servir. Il peut s’agir d’une personne ayant suivi une formation spéciale sur la manipulation de ces appareils dangereux ou encore d’un expert élagueur certifié.

Ensuite, comme dans tout métier à risque, l’utilisation des équipements de protection individuelle est obligatoire pour l’élagueur, notamment pour les travaux en hauteur. Effectivement, grimper sur un arbre est une tâche dangereuse, d’autant plus si l’on est contraint à le faire avec une tronçonneuse à la main. C’est d’ailleurs pour cette raison qu’il est déconseillé d’utiliser une échelle pendant l’élagage et encore moins si celle-ci est quelque peu instable. Il serait plus prudent d’employer une nacelle élévatrice ou, à défaut, monter à l’aide d’une corde sans oublier le harnais d’élagage. Les vêtements du travailleur doivent aussi le protéger d’éventuelles éraflures tout en le permettant de bouger librement. Bien sûr, c’est toujours mieux de porter de lunettes de protection pour éviter la projection des débris dans les yeux, ainsi qu’un casque de protection. Par ailleurs, les risques de glisser lorsqu’on travaille en hauteur ne sont pas négligeables. De ce fait, le port de chaussures antidérapantes est essentiel.

L’élagage à proximité des lignes électriques aériennes

Lorsque les lignes électriques aériennes sont trop proches de la zone à élaguer, les risques d’électrocution sont imminents. Dans ce genre de situation, seul un expert dans le domaine d’élagage comme cet élagueur expérimenté situé en Loiret est autorisé à intervenir. Et dans tous les cas, il faut toujours respecter les distances de sécurité établies par la loi et ne pas s’approcher à moins de trois mètres des fils électriques de haut voltage. En outre, on ne doit pas oublier que l’humidité est fortement conductrice de l’électricité, donc il faut prendre toutes les précautions nécessaires à ce sujet. On peut citer, entre autres, le port de gants isolants par l’élagueur, et surtout l’interdiction de l’élagage dans une zone à proximité des câbles électriques pendant et après une averse.

La mauvaise signalisation de la zone d’intervention

La mauvaise ou la non-signalisation de la zone où se déroulent les travaux d’élagage représente un danger potentiel pour l’entourage. Si une grosse branche vient à tomber juste au moment où un passant circule sous l’arbre en question, par ignorance, cette branche pourrait l’assommer et causer de blessures très graves. C’est l’une des raisons pour lesquelles, il ne faut pas oublier de placer correctement des panneaux de signalisation sur le lieu du chantier.