Toutes les infos dédiées à la vie pratique

Les 5 idées fausses autour de la signature électronique : connaître les bonnes pratiques

Assez peu développée dans le monde professionnel, la signature électronique est un outil qui permettrait à beaucoup d’entreprise de gagner du temps. Car, de nos jours, la compétitivité d’une entreprise dépend en grande partie de sa capacité à gérer son temps. Par exemple, que ce se soit pour des délais de productions ou de livraison, une entreprise se doit d’être réactive. Comme le disent d’ailleurs si bien nos voisins outre-Atlantique, « Time is money ! ». C’est à partir de ce constat qu’est Yousign et sa solution de signature électronique en ligne, simple et légale.

 

Quel est l’intérêt pour une entreprise ?

En pleine transition numérique, les entreprises investissent dans des équipements matériels tous plus innovants les uns que les autres, au détriment parfois de solutions simples qui leur apporteraient pourtant un véritable avantage concurrentiel. Ultime étape de la dématérialisation, la signature électronique améliore la compétitivité puisqu’elle permet de simplifier les démarches en les informatisant, d’aller plus vite en évitant les échanges de courriers, de libérer de l’espace en ne stockant plus d’archives physiques et préserve l’écologie puisque l’impression disparait !

Toutefois, certains ont encore des réticences à signer électroniquement. La faute aux idées reçues qui circulent et auxquels il est temps de tordre le cou !

 

  • Ça n’a pas de valeur

La signature électronique est non seulement reconnue par la loi au même titre qu’une signature manuscrite, mais les vérifications de conformité effectuées en amont tendent à la rendre encore plus sûre que son homologue sur papier

Faux

  • C’est une signature scannée

La signature scannée est à la signature électronique ce qu’un avion en papier est à un Rafale.

Elle est infiniment plus sophistiquée dans sa conception technologique et juridique, ce qui lui permet d’être mobilisée pour des usages auxquels ne peut absolument pas prétendre une signature scannée, qui n’a aucune valeur juridique.

Faux

  • Ce n’est qu’une image sur un document

Certes, une signature électronique peut être représentée par une image sur un document, mais le process effectué en amont lui aura octroyé une réalité juridique qui va bien au-delà d’un simple fichier JPEG.

Faux

  • C’est un truc compliqué que seuls les informaticiens peuvent comprendre

Si sa conception technique et juridique est plutôt complexe, son utilisation est d’une simplicité déconcertante une fois intégrée à une application performante. Quelques clics, deux ou trois informations à remplir, et le tour est joué !

Faux

  • “Ça ne remplacera jamais la signature manuscrite”

Sur fond de transformation digitale de toute la société et de ses strates professionnelles, la signature électronique fait figure d’évolution inéluctable. Il est temps de remiser les stylos !

Faux

 

A propos de Yousign

Créée en 2013 par 2 Ingénieurs en sécurité des systèmes et monétique, Luc Pallavidino et Antoine Louiset, Yousign est un éditeur de logiciels ET tiers de confiance français et indépendant, acteur de la French Tech.

Yousign est né d’un constat : malgré les nombreux avantages qu’offre la signature électronique (réduction des coûts, gain de temps, productivité, …) celle-ci est encore très peu utilisée dans les entreprises. La raison ? Des offres trop complexes et contraignantes à utiliser.

Yousign propose des solutions innovantes de signature électronique et permet à ses clients (entreprises du secteur privé et public) de créer une forte valeur ajoutée en simplifiant la vie de l’entreprise.

Ses solutions permettent d’apporter une réelle simplicité d’utilisation tout en conservant un haut niveau de sécurité. L’objectif est bien de démocratiser l’usage de la signature électronique en la rendant simple (et sécurisée) et donc accessible par tous.

Installée à Caen et à Paris, la société Yousign compte déjà 1500 entreprises clientes de toute taille.

En savoir plus : www.yousign.fr