Comment calculer le coût des travaux d’abattage d’arbre?

Pour diverses raisons, nous voulons nous débarrasser d’un arbre sur notre terrain. C’est surtout le cas quand il menace de tomber ou quand la sécurité des biens et des personnes à ses alentours est mise en jeu. Pour son abattage, le recours aux services d’une entreprise spécialisée est préconisé. En effet, il s’agit d’une opération complexe qui requiert des connaissances spécifiques. Mais comment calculer le coût de l’intervention d’un professionnel ? C’est ce que nous allons voir dans les lignes suivantes.

Quelles sont les informations qui doivent figurer dans le devis d’abattage d’arbre ?

Un non-initié ne devrait en aucun cas tenter d’abattre un arbre lui-même, car c’est une activité dangereuse. En effet, elle exige de l’expérience, de la pratique et du savoir-faire. C’est pourquoi il est préférable de faire appel à une entreprise d’abattage d’arbre pour la réaliser. Toutefois, il n’est jamais facile de mettre la main sur un prestataire sérieux. Pour trouver le bon, on peut comparer les tarifs des différentes entreprises spécialisées pour se donner une idée du prix applicable sur le marché. Toutefois, il est préférable de se limiter à 3 ou 4 prestataires pour ne pas perdre trop de temps. À titre d’information, de nombreuses entreprises d’abattage d’arbre proposent un devis gratuit sur leurs sites internet.  

En outre, un devis d’abattage d’arbre doit mentionner trois informations principales. En l’occurrence, il s’agit :

  • du coût de l’abattage d’arbre
  • des frais occasionnés par l’évacuation des troncs et branches
  • du coût de l’enlèvement de souche qui est relativement onéreux, car il implique en général l’utilisation d’engins mécaniques.

À titre indicatif, il faudra en moyenne prévoir 300 € TTC pour l’abattage d’un arbre. Cependant, quelques facteurs font varier ce prix. Pour calculer le coût exact de cette prestation, les prestataires doivent donc en tenir compte.

Quels sont les facteurs à considérer dans le calcul du coût de l’abattage d’un arbre ?

Les professionnels du domaine comme cette entreprise d’abattage d’arbre dans le Puy de Dome ont leurs propres critères pour déterminer le coût de cette prestation. En effet, de nombreuses entreprises appliquent un tarif horaire quand d’autres choisissent un tarif forfaitaire. Dans le premier cas, il faudra en moyenne compter entre 50 € et 100 € par heure. Dans tous les cas, il faut tenir compte d’autres facteurs.

D’une part, le coût de l’abattage d’un arbre est fonction de sa hauteur. Celle-ci constitue d’ailleurs le principal critère de fixation du prix des travaux. Par conséquent, plus l’arbre sera grand, plus son abattage prendra du temps et plus les travaux coûteront plus cher.

D’autre part, il varie en fonction du nombre d’arbres à abattre. Le prix est en principe dégressif. Autrement dit, il diminue quand le nombre d’arbres à couper est plus important. Par ailleurs, les entreprises d’abattage d’arbre ne font pas abstraction de l’espèce de l’arbre pour fixer leur tarif.

Enfin, le prix d’une telle prestation est déterminé en fonction de l’environnement de l’arbre. Il sera plus élevé si l’accès à la zone d’intervention n’est pas aisé. C’est aussi le cas si l’abattage de l’arbre expose l’opérateur à des risques. C’est le cas quand il est planté à proximité d’un ravin ou quand ses branches surplombent un fil électrique aérien. 

Bref aperçu du tarif forfaitaire d’un professionnel en abattage d’arbre

Comme susmentionnés, les professionnels se basent principalement sur la hauteur de l’arbre pour fixer le coût de son abattage. Ici encore, nous vous incitons à comparer les devis qui vous sont suggérés. Cela vous permet de savoir quelle entreprise d’abattage d’arbre vous offre un bon rapport qualité-prix.

En outre, nous tenons à souligner que les prix qui seront communiqués reflètent ceux appliqués sur le marché. Néanmoins, ils peuvent varier en fonction de la complexité de l’intervention et les matériels utilisés dans le cadre des travaux d’abattage.

Ainsi, pour un jeune arbre faisant 8 à 15 mètres hauteurs, son abattage coûte en moyenne entre 200 € et 500 €. Ce tarif comprend déjà le coût d’évacuation des déchets verts. Pour un arbre adulte qui fait plus de 15 mètres, il faut en moyenne préparer entre 400 € et 700 € pour son abattage et l’évacuation des déchets qui en sont issus.

Quelles différences fait-on entre une boutique d’antiquité, un vide-grenier et une brocante?

De nombreuses personnes s’intéressent actuellement à la vente d’objets usagés ou de seconde main. Pour les particuliers, c’est un bon moyen de se débarrasser de quelques affaires dont ils veulent se séparer. D’ailleurs, ils en tirent des bénéfices. Quant aux professionnels, ils exercent cette activité de différentes manières. À cet effet, il faudra faire la distinction entre quelques notions. Quelles différences doit-on retenir entre une boutique d’antiquité, un vide-grenier et une brocante ? Les réponses à cette question vous seront apportées dans cet article.

Que peut-on dans une boutique d’antiquité ?

La plupart du temps, nous pensons que toutes les boutiques qui vendent des objets usagés sont des brocantes. Pourtant, il faut se référer à l’activité qu’exerce le propriétaire. En effet, l’antiquaire comme sur ce site qui exerce en Seine et Marne est celui qui tient une boutique d’antiquité. Ce professionnel ne s’intéresse qu’aux objets anciens, en l’occurrence ceux qui ont appartenus à une certaine époque. Les articles vendus dans une telle boutique sont de ce fait d’une grande valeur. Cela tient en effet de leur rareté, de leur authenticité et de leur ancienneté. Les pièces en ventes sont généralement des bijoux, des tableaux ou des meubles anciens.  

L’antiquaire se présente fréquemment à différents évènements (vide-grenier, marché aux puces, exposition, etc.) dans l’espoir de trouver des pièces singulières. Contrairement au brocanteur, il prend souvent la peine de restaurer les objets qu’il déniche avant de les exposer dans sa boutique.

En outre, bon nombre d’antiquaires se sont spécialisés en histoire et commerce de l’art. Grâce aux connaissances qu’ils ont acquises au cours de leur cursus, ils peuvent facilement reconnaitre les œuvres d’art. D’ailleurs, il faut souligner que les amateurs d’art sont leurs principaux clients.

Que faut-il savoir sur les brocantes ?

La brocante est le magasin tenu par le brocanteur. À la différence d’une boutique d’antiquité, on peut y dénicher des objets en tout genre. Ainsi, on trouve rarement des objets anciens dans une brocante. Les pièces qui y sont vendues sont d’ailleurs abordables.

Dans l’exercice de son métier, le brocanteur achète des objets et les revend tels qu’ils sont. Il n’entreprend aucune restauration. Malgré cela, ce professionnel prend toujours le soin d’informer son client sur les défauts de l’article qu’il désire acquérir. En effet, différents objets comme les appareils électriques, les pièces de voiture, les objets de décoration ou encore les meubles sont exposés dans une brocante.

Contrairement à l’antiquaire, aucune formation ou diplôme spécifique n’est requis pour devenir brocanteur. Cependant, ce dernier doit avoir une notion en gestion et administration d’entreprise. En outre, sachez que son activité est strictement règlementée. En effet, il a l’obligation de s’inscrire au registre du commerce et tenir un registre des objets que l’on appelle « livre de police ».

En outre, sachez qu’il existe différentes manières d’exercer le travail de brocanteur. Il y a par exemple le brocanteur ambulant ou encore le brocanteur-restaurateur. D’autres exercent leurs activités sur internet. C’est leur principal outil pour vendre leur produit.

Que peut-on dire sur le vide-grenier ?

Contrairement à la boutique d’antiquité et à la brocante, le vide-grenier est un évènement qui regroupe exclusivement des particuliers. Néanmoins, certains brocanteurs sont parfois autorisés à exposer les articles qu’ils mettent en vente. 

Les vide-greniers ressemblent généralement à des évènements festifs. Les participants bradent souvent les prix des articles qu’ils vendent dans le cadre de ceux-ci. Ces évènements en question sont une occasion pour eux de se défaire des affaires qui ne leur sont plus utiles. Par conséquent, on peut trouver des objets de toutes sortes dans un vide-grenier. Il y aura par exemple des vêtements, des jouets, des DVD et des livres. Les plus chanceux y trouvent parfois des objets anciens. Comme nous l’avons mentionné plus haut, les antiquaires et les brocanteurs se rendent à ce genre d’évènement pour chiner.